Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 23:45

Article sur la saison 1 ICI.

Je suis un peu frustrée. J'étais sortie de la saison 1 de Powers avec un enthousiasme disons modéré. Il y avait des choses sympathiques, mais je disais (enfin je ne sais plus si je le disais dans mon article textuellement, mais en tous cas je le pensais), que si la saison 2 ne me plaisait pas plus, je ne poursuivrais pas. Et en fait, j'ai trouvé la saison 2 nettement meilleure que la première. Ce n'était pas parfait, il y avait toujours des choses à revoir, mais j'ai été plus intéressée, plus embarquée dans l'histoire, durant ces 10 épisodes. Franchement, c'était vraiment sympa ! Qui plus est, vu comment se termine la saison, cela donne vraiment envie d'y revenir pour savoir ce qu'il advient de certains personnages...

Et voilà que j'apprends que la série a été annulée en août dernier ! Qu'il n'y aura pas de saison 3 ! Roh, c'est nul ça. Autant si elle avait été annulée l'an passé, cela ne m'aurait pas fait grand chose, autant là, c'est frustrant ! Cela me fait penser à Atlantis, dans l'idée, où cela m'avait fait pareil. Enfin bon, c'est ainsi et même si je ne saurais jamais comment cela se termine, cela n'enlève rien à mon ressenti sur cette seconde (et dernière, du coup) saison.

Dans cette saison, nous reprenons juste là où cela s'était fini l'année dernière, à savoir sur le meurtre de Rétrogirl. L'héroïne bien aimée a été assassinée, et le monde entier pleure sa disparition. Il s'agit donc pour Christian Walker, qui venait juste de se rabibocher avec elle, de trouver qui est le responsable, et il ne s'arrêtera pas avant de l'avoir trouvé. On assiste aussi à la montée de Calista, qui veut être la nouvelle Rétrogirl, maintenant qu'elle a des pouvoirs, elle qui en a toujours rêvé. Le personnage est nettement moins énervant que l'année dernière, j'ai trouvé ! Je la supportais mal, cette gamine en quête de reconnaissance, persuadée qu'elle est spéciale et qu'elle finira par avoir des pouvoirs (elle avait raison d'y croire, remarquez). Là, elle apprend à les utiliser, mais aussi à gérer sa renommée quand elle se dévoile au monde, à vivre une vie quotidienne en évitant d'être reconnue... et elle apprend aussi qu'il y a plus fort qu'elle. C'est assez intéressant, surtout la fin, quand elle a peur et qu'elle se rend compte de ce que tout cela implique.

Plus tard dans la saison, nous avons une série de meurtres de « powers », ces gens d'apparence ordinaires mais qui ont des pouvoirs, et le meurtrier est tout à fait étonnant. Et d'ailleurs ce pan de l'intrigue est ce qui m'a fait adhérer pleinement à la saison, parce que c'était intéressant de voir l'impact de Rétrogirl sur certaines personnes en particulier -en dehors du monde-. Je n'en dirai pas davantage pour ne pas trop en dévoiler, mais le coupable et ce qu'il est, c'était vraiment intéressant.

Qui plus est, j'ai trouvé plus d'intérêt aux personnages aussi. La coéquipière de Walker a été quelque peu développée, que ce soit avec sa relation tendue avec son père, ou celle, naissante, avec un collègue. Elle se pose en véritable soutien, en partenaire un peu plus égale qu'au début, et c'était mieux. Leur chef, aussi, était sympa. Walker a toujours été un bon personnage (incarné avec brio par Sharlto Copley), et cela ne change pas. Toujours frustré par la perte de ses pouvoirs, il s'est trouvé une place dans la police pour continuer à aider autrement, mais on sent que sa vie d'avant lui manque malgré tout (et les flashbacks du temps de sa gloire permettent de mieux le comprendre). Ce n'est pas un personnage lisse, bien au contraire, et c'est vrai que même si ce n'est pas quelqu'un de forcément très agréable, sa complexité en fait tout l'intérêt.

Après, comme je le disais, tous les défauts de la série n'ont pas été gommés pour autant. Les personnages secondaires ont beau avoir été travaillés un peu plus (on sent l'effort fait notamment sur la coéquipière de Walker), c'est loin d'être suffisant. Sorti de Walker honnêtement, et du coupable des meurtres des powers encore, ce n'est pas la série avec les personnages les plus travaillés. Alors que cela pourrait, il y a la matière pour. Et si les intrigues générales sont intéressantes, il y a des moments plus creux, ce qui est embêtant pour une saison si courte.

Powers s'était améliorée cette année, sans pourtant être devenue une excellente série. Mais c'est dommage qu'elle soit annulée, j'aurais bien aimé connaître la suite d'une part, et voir si elle pouvait encore s'améliorer d'autre part.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Freyaska 11/09/2016 16:49

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que la saison 2 était bien meilleure que la première. Je pensais qu'il y avait une saison 3; car au moment où je l'ai terminé, son annulation n'était pas annoncée. Sniff! J'espérai franchement qu'il y aurait une nouvelle saison pour savoir ce que les personnages allaient devenir. La fin de la saison 2 était alléchante pour la suite.

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche