Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 00:51

Articles sur la série ICI et ICI.

 

Attention, spoilers !

Je ne cesse de me répéter d'articles en articles, que The Americans est une série de qualité. Ce n'est certainement pas cette 4ème saison qui me fera penser autrement. Les choses prenaient un sacré virage la saison passée, et The americans a parfaitement géré ces tournants. Le job des Jennings est toujours la raison d'être de la série, mais les conséquences sur ce couple (ou partenaires) et leur vie en général, sont passionnantes.

Je crois que j'ai tout spécialement aimé la première moitié de la saison, ce qui est assez étonnant car je remarque que je suis plutôt du genre à aimer les derniers épisodes que les premiers, habituellement. Mais vraiment, toute cette histoire avec Martha m'a passionnée, je n'ai pas d'autre terme qui convienne mieux que celui-ci. Martha, secrétaire au FBI, embobinée par Philipp depuis le début, est sur le point d'être percée à jour par ses collègues. Et Philipp cette saison, va tout faire pour la sortir de là, l'envoyer en Russie afin que rien ne lui arrive aux Etats-Unis, car si jamais le FBI se rend compte de ce qu'elle fait, elle est cuite. Seulement Martha ne sait pas vraiment tout à propos de Philipp, même s'il lui a dévoilé 2 ou 3 trucs petit à petit. Il doit donc lui expliquer tant bien que mal qui il est, ce qu'il fait -sans entrer dans les détails bien sûr-, et à terme, lui faire accepter l'idée de partir pour un pays dont elle ignore tout, et dont elle ne parle même pas la langue ! Et lui faire admettre qu'il ne pourra partir avec elle, en prime. Elle qui est complètement amoureuse de cet homme depuis le début. Franchement, la pauvre femme, quand on y pense... Ces épisodes là sont véritablement poignants parce que Martha est prise dans un tourbillon hallucinant et honnêtement je m'attendais à une chute plus tragique pour elle. Je la voyais vraiment mettre fin à sa vie, vu comme cela partait. Cela aurait été très injuste pour le personnage, mais je ne voyais pas comment elle pouvait se sortir de là d'une autre manière... En tous cas l'actrice m'a vraiment émue et son histoire m'a toujours intéressée au fil des saisons, mais là c'était du grand art en terme de psychologie des personnages, et d'écriture !

 

Et du coup pendant ce temps là, l'agent Beeman, qui a du nez quand même -enfin le jour où il apprendra qui sont vraiment ses voisins et amis, 'y a moyen qu'il le vive mal ceci dit ^^'-, sent bien que quelque chose ne va pas avec Martha. Et du coup avec son collègue il fouille, fouille... Le discrédit que cela jetterait sur le FBI si la secrétaire renseignait le KGB est aisément palpable... C'est pour cela qu'ils ne doivent pas se planter, et que cela sent autant le roussi pour Martha, et par extension, pour Philipp et Elizabeth !

Et ils ont du pain sur la planche par ailleurs cette saison encore, puisque ce qui avait été amorcé la saison passée avec Paige, leur fille aînée, continue. Paige sait désormais qui sont ses parents et quel est leur véritable « métier ». Elle va donc passer par différentes phases, maintenant qu'elle sait. Elle va poser des questions, vouloir en savoir davantage, ou à d'autres moments elle va s'éloigner d'eux et ne plus trop leur parler au contraire... Qui plus est c'est compliqué car elle a tout révélé au pasteur Tim et à sa femme, dont elle était proche, et maintenant le destin des Jennings est lié au pasteur Tim. De leur silence à leur sujet, dépend leur sort ! Ils doivent donc marcher sur des œufs et envisager toutes les possibilités... Paige en soi est un personnage pour lequel je n'ai pas tellement d'affection (le côté ado-adulte dans les séries, l'air très sérieux et propre sur elle, moi ça m'agace un tantinet...) mais par contre ce qu'elle représente est très important. Alors que Henry, le fils Jennings, se rapproche encore de l'inspecteur Beeman et de son fils, Paige elle, ne trouve même plus tellement de réconfort dans la religion puisqu'elle est désormais « obligée » de voir régulièrement le pasteur Tim et sa femme : rester proche d'eux quoi qu'il arrive est le meilleur moyen de s'assurer de leur silence, selon sa mère.

 

Et à côté de cela, Philipp est de plus en plus perdu. Il a du mal à admettre ce qu'on lui fait faire, ou les méthodes, et j'ai eu peur à un moment donné, que le Centre ne décide de supprimer Martha pour être tranquille. Philipp ne s'en serait pas remis ! Le fait que le Centre leur accorde des vacances, vu le métier qu'ils font, montre bien qu'Elizabeth et Philipp sont à bout et ont besoin de se retrouver avec leurs enfants, de faire une pause... Ils doivent gérer pas mal de choses et à certains moments on a l'impression que la situation leur échappe. Ils ont beau être bons dans ce qu'ils font, ils ne maîtrisent pas tout, et cela se voit.

Bref, que du bon encore cette année, à mon humble avis ! Et comme d'hab, j'ai bien hâte d'être à la saison 5, qui j'en suis sûre, sera d'aussi bonne facture !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex 05/09/2016 21:00

il faut que je la vois!!!

Marluuna 05/09/2016 21:42

Alors cours-y !! ;)

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche