Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 21:12

Un film réalisé par Éric Besnard, avec :

Virginie Efira : Louise Legrand

Benjamin Lavernhe : Pierre

Lucie Fagedet : Emma

Léo Lorléac'h : Félix

Hervé Pierre : Jules

Laurent Bateau : Paul

(2015)

Louise est une jeune veuve qui élève seule ses deux enfants. Arboricultrice de son métier, elle est en proie à de sérieuses difficultés financières, à tel point que la ruine la guette.

Un jour, elle renverse en voiture Pierre, un homme pour le moins étrange. Peu à peu, Pierre va entrer dans sa vie et la chambouler : il est plein d'angoisses et de lubies, mais il est aussi très intelligent et observateur. Pierre est atteint du syndrôme d'Asperger,

Louise peut-elle se permettre de laisser rentrer une telle personne dans sa vie déjà bien compliquée ?

J'avais très envie de voir ce film. J'avais vu la bande-annonce lorsqu'il est sorti au cinéma, et cela m'avait bien plu. J'aimais cette idée d'un personnage fantasque, qui ne ressemble pas aux hommes que l'on croise tous les jours, et la façon dont il va chambouler la vie d'une femme plus terre-à-terre, qui est dans les ennuis jusqu'au cou.

Le film a quelque chose de très lumineux, très positif. C'est, pour le dire simplement, un film “qui fait du bien”. Cela passe déjà par les images, parce qu'on a ce soleil, ces arbres et ces fleurs... Cela donne réellement envie d'aller manger des poires et de s'allonger dans l'herbe ^^'. Mais cela passe bien sûr aussi par la façon de tourner le propos, qui renvoie un message simple, mais joli. Ici, le but n'est pas à l'arrivée, de changer Pierre parce qu'il ne serait “pas normal”... Mais c'est le regard de Louise qui va progressivement changer, en le cotoyant.

Virginie Efira m'a surprise. Je ne crois pas l'avoir déjà vu jouer, ou du moins cela ne me revient pas, et c'est vrai que je l'ai trouvé très convaincante, très juste, dans le rôle de Louise, une veuve flanquée de deux enfants et d'une entreprise qui est en train de couler. On croit à l'épuisement de son personnage, et en même temps elle nous transmet bien la façon dont Louise se laisse prendre au jeu, à force de cotoyer Pierre. Ce côté intriguant qu'il a, cette façon unique qu'il a d'aborder les choses fait mouche, dans le coeur de cette femme qui a grand besoin d'aide. Louise est un personnage auquel il est facile de s'identifier, notamment au regard de l'épuisement qu'elle ressent et qui est visible jusque sur son visage fatigué. Elle est courageuse et ne veut pas se laisser abattre, mais il lui en tombe tellement sur le dos, que la scène -inévitable- où elle craque devant Pierre, est émouvante...

Pierre ne voit pas les choses de la même façon et pour cause, il est atteint du syndrôme d'Asperger. Il est impressionnant parce qu'il sait une foule de choses dans plein de domaines, mais du coup, socialement il a ses limites. Mais j'aime beaucoup la façon dont Jules, son ami libraire le résume lorsque Louise lui demande si Pierre n'est pas un peu différent : “il est honnête, fiable, fidèle, et il ne veut de mal à personne. En effet, il est différent de la plupart des gens”. Pierre ne triche pas, en somme. Et il a cette innocence qui fait du bien à Louise, même si elle se pose réellement la question de savoir si elle peut laisser cet homme rentrer dans sa vie. Parce qu'il y a ses enfants certes, mais aussi simplement pa rapport à elle : peut-elle gérer cela, alors qu'elle est en proie à des difficultés financières et qu'elle n'arrive pas à faire le deuil de son mari ? Quoi qu'il en soit, Benjamin Lavernhe est très bien, dans le rôle de Pierre. Je trouve qu'on évite la caricature -même si son jeu a une certaine raideur-, et que le film est ainsi très joli, et c'est à l'écriture qu'on le doit, mais aussi à son interprétation du personnage.

Après, j'ai bien Jules, l'ami libraire de Pierre, qui le comprend et l'accepte tel qu'il est, et qui joue un peu un rôle de mentor pour lui. Mais c'est vrai que tout tourne principalement autour de Louise et Pierre, et les autres personnages sont déjà plus en retrait.

Je reste en tous cas avec le souvenir d'un film doux, qui laisse vraiment une bonne impression. Un film qui fait les choses simplement, sans en faire des tonnes, et c'est bien pour cela qu'il est si joli. Je le recommande vraiment, parce que c'est une belle surprise !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Freyaska 18/09/2016 21:45

C'est un joli film qui est léger et coloré. La maladie n'est pas l'objet du film. Heureusement car il y a des invraisemblances.
Mais le personnage est tellement touchant qu'on s'y attache tout au long du film. J'ai adoré la description que son ami fait de lui. Elle est simple mais vraie.
Je ne connaissais pas du tout Benjamin Lavernhe. J'espère le voir dans d'autres films à venir pour le découvrir dans un autre genre.

alex 21/05/2016 23:20

Virginie Efira peut être très juste dans ces films, elle mérite vraiment que l'on s'y attarde

Marluuna 22/05/2016 01:06

Ah mais je te crois. Tu l'as vu dans quoi ??

petite marie 16/05/2016 19:44

j'avais vu le résumé de ce film quand il est sorti.Au vue de ce que tu en dis; j'ai vraiment envie de le voir.Il faudra qu'on en parle...

Marluuna 16/05/2016 21:18

Il te plairait c'est sûr !

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche