Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 00:14

Kim Soo Hyun : Baek Seung Chan

Kong Hyo Jin : Tak Ye Jin

Cha Tae Hyun : Ra Jun Mo

IU : Cindy

 

12 épisodes

2015

 

16/20

Baek Seung Chan a voulu suivre son premier amour et pour ce faire, il est devenu producteur sur une émission de variétés de la chaîne KBS. Il a comme responsable l'expérimentée Tak Ye Jin, qui a un solide caractère et qui compte indéniablement dans le milieu.

Un autre producteur, Ra Jun Mo, est le meilleur ami de Ye Jin et se montre peu tendre avec Seung Chan. Enfin, Seung Chan rencontrera sur le plateau, Cindy, une chanteuse célèbre qui cache ses émotions derrière une froideur et une arrogance que Ye Jin a du mal à tolérer...

Producer semblait être un drama particulièrement original, dans son concept et dans sa forme. En effet, il nous propose, un peu comme s'il s'agissait d'un documentaire, de suivre les coulisses d'une chaîne de télévision (réelle en Corée) et particulièrement sa section divertissement, avec les coulisses d'émissions qui elles-aussi, existent réellement (ce qui permet au passage, au drama de s'offrir tout un tas de caméos très sympa). Le tout vu à travers les yeux de jeunes producteurs débutants, et particulièrement un, Seung Chan. Une plongée au cœur des émissions musicales et de divertissement qui font des cartons d'audience, pourquoi pas ? Et dans sa forme, Producer rappelle le documentaire parce qu'on a ces moments où les personnages parlent directement à la caméra comme s'ils étaient interviewés, en somme. Je trouvais cela particulièrement intéressant, comme idée. Surtout que le casting était alléchant.

Avant de commencer le drama, j'ai lu pas mal de critiques expliquant que ce concept n'avait pas trop plu et que les audiences s'en étaient ressenties. Du coup à un moment donné le drama est revenu à une forme plus classique des comédies romantiques (avec le carré amoureux qui va bien), et j'avais lu que ce virage avait été mal négocié. Je ne sais pas si c'est parce que j'avais été prévenue, mais je ne l'ai pas tellement ressenti comme ça. Pour moi c'est resté intéressant et novateur de bout en bout (quoi qu'un peu longuet vers la fin, il faut bien le dire, mais ça malheureusement, c'est le cas pour beaucoup de dramas). Il est clair que la romance prend de plus en plus de place, mais on a quand même tous les premiers épisodes du drama qui nous parlent du monde du divertissement. Et rien qu'avec Cindy et son histoire, on a ce lien jusqu'au bout. J'ai aimé ces deux aspects, de toute façon.

Le format du drama est un peu particulier puisqu'il n'y a que 12 épisodes, mais ils font plus d'1h chacun, certains allant même jusqu'à 1h30 voire plus. Pas facile à caser, en somme. Mais justement, les deux derniers épisodes étaient un peu longs, j'ai trouvé.

En premier lieu, je voudrai applaudir les scénaristes pour l'écriture absolument remarquable des personnages. Les quatre personnages principaux ont bénéficié d'une écriture, d'une psychologie aux petits oignons, comme on ne le voit pas si souvent dans ce type de dramas, et j'ai trouvé cela assez génial. Cindy, notamment. Voilà un personnage qui lorsqu'on la rencontre, a tout de la vedette à la mode complètement imbue d'elle-même et détestable à souhait. Et pourtant, qui aurait cru que le drama la ferait évoluer ainsi ? Pendant 12 épisodes, Producer nous explique pourquoi Cindy fait ce qu'elle fait, pourquoi elle agit avec tant de désinvolture. Orpheline prise sous l'aide d'une directrice d'agence qui lui a servi en quelque sorte de mère (mais qui en vérité la voit plus comme un tiroir-caisse), Cindy a travaillé dur pour être une chanteuse reconnue. Et elle l'est. Mais ses crises de nerfs et son comportement odieux masquent en réalité une grande lassitude. Au bout d'un moment, Cindy ne sait plus ce qu'elle fiche ici, en somme. Et puis elle tombe amoureuse de Seung Chan, qui lui aime sa supérieure, Ye Jin. Cindy n'a pas l'ombre d'une chance avec lui, parce qu'il ne voit rien. Mais durant tout le drama, on nous montre cette femme-enfant amoureuse, vexée, jalouse, odieuse, touchante, belle... Cindy change et apprend à vivre de façon un peu plus adéquate avec ce qu'elle est vraiment et que personne ne connaît... Elle affirme ce qu'elle veut, et se libère non sans mal du joug de sa directrice d'agence (cette partie est vraiment très intéressante). Et c'est presque fascinant à observer. Rarement un personnage de chanteuse en vogue aura masqué en réalité un personnage si profond, dans un drama. Et le talent de IU, qui est absolument magnifique en plus, n'y est pas pour rien. Elle a un jeu un peu passif au début, quand elle joue la lassitude de son personnage, mais petit à petit elle s'illumine, et elle a des scènes très poignantes... Je suis restée clouée par cette scène où elle croit avoir tout perdu, et elle trouve Seung Chan et son équipe au petit matin, prêts à la filmer, et elle fond en larmes...

Seung Chan lui, n'aura d'yeux que pour Ye Jin, de bout en bout. A tel point qu'il ne voit pas Cindy, il ne la calcule même pas et n'est gentil avec elle que parce que c'est un type bien et c'est tout. C'est un garçon simple (au sens où on le dirait incapable d'une mauvaise pensée), qui au départ a voulu travailler comme producteur pour être près de la femme dont il était amoureux, et qui finalement va se découvrir une passion pour ce travail, et va le faire bien. Seung Chan est quelqu'un d'entier et de franc, qui détonne un peu dans une société où l'on pratique l'ironie ou le mensonge, et du coup son côté innocent va toucher les autres, en particulier Cindy, Ye Jin ou Jun Mo. Il va être le lien entre ces personnages en quelque sorte, et le déclic de leur évolution, d'un certain point de vue. Mais c'est bien sûr un personnage intéressant en soi, pas que pour ce qu'il apporte aux autres. Et Kim Soo Hyun ne cesse d'étonner de drama en drama. Après la révélation de Dream High, après le choc de My Love from the stars, il est une fois de plus étonnant de simplicité et de naturel, dans un rôle encore différent.

Restent Ye Jin et Jun Mo, qui m'ont beaucoup touché aussi. Tous deux producteurs et donc collègues, ils sont avant tout amis depuis l'enfance, et vivent actuellement ensemble, car Ye Jin n'a plus d'appartement. Ce sont deux personnes qui se connaissent sur le bout des doigts et qui pourtant n'arrivent pas à se dire le principal, à savoir qu'ils s'aiment. Comment risquer une amitié aussi vieille, aussi forte, pour quelque chose d'aussi incertain ? Je pense que dans cette situation, tout le monde hésiterait. Ye Jin souffre d'ailleurs, de voir Jun Mo enchaîner les conquêtes et s'adresser à elle comme si elle n'était même pas une femme à ses yeux, et c'est vrai qu'on se demande comment ces deux-là vont pourquoi se trouver. A un moment je n'avais même pas envie qu'ils le fassent parce que j'aimais l'idée d'une amitié homme-femme aussi forte. Mais je me suis vite rendue à l'évidence : ils sont faits pour être ensemble, et tout comme on compatit avec Cindy car on sait que Seung Chan ne se tournera pas vers elle, je compatis avec Seung Chan car il est évident que Ye Jin n'a d'yeux que pour Jun Mo. Et les deux acteurs sont bons là-aussi, en particulier Kong Hyo Jin, que j'avais juste vu dans Master's Sun, et dont j'ai adoré l'interprétation très naturel et très solide, ici !

Au début, les émissions de télé sont le vrai thème du drama. On suit le tournage, le montage, les idées des équipes... A la fin, il s'agit plus d'un décor, puisque les relations amoureuses et amicales ont pris le pas. C'est vrai que c'est un peu dommage en soi, mais les personnages étaient si bien écrits que j'ai vite pardonné cela. Mais c'est vrai que j'ai aimé avoir cet univers là pour cadre, et on se rend bien compte comment ce monde là peut être impitoyable envers ceux qui ne marchent pas droit...

Producer a été un drama surprenant, indéniablement bien écrit, et bien interprété. Il n'est peut-être pas ce qu'il aurait dû être, eu égard aux audiences et aux volontés du public, mais enfin le résultat est quand même très bien, il me semble.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans K-dramas-K-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche