Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 00:05

Ishihara Satomi : Sakuraba Junko

Yamashita « Yamapi » Tomohisa : Hoshikawa Takane

Tanaka Kei : Kiyomiya Makoto

Furukawa Yuki : Mishima Satoshi

Hayami Mokomichi : Kimura Arthur

 

10 épisodes

2015

 

15/20

Junko enseigne l'anglais, et rêve de partir à New-York.

Un jour, elle rencontre Hoshikawa Takane, un jeune moine. Ce dernier s'éprend d'elle et va tout faire pour l'épouser. Mais Junko pourra-t-elle se faire à un mode de vie si différent du sien ?

From fine to nine et moi, nous partions mal. On me proposait un drama avec en son centre une histoire d'amour entre un homme qui s'accroche et une femme qui dans un premier temps, ne l'aime pas et veut s'en débarrasser. Classique parmi les classiques, mais j'avais envie d'une comédie romantique légère et amusante comme les japonais savent les faire, alors j'étais partante. Sauf que j'ai trouvé le premier épisode vraiment pas terrible. Lenteur, mais pas que ça. Par-dessus tout, je ne trouvais pas le personnage masculin, Takane, très sympa, et ce à cause d'une scène en particulier : celle de fin de premier épisode, où il séquestre Junko. Littéralement.

Ca renvoie à un truc avec lequel j'ai du mal chez les japonais : le comportement hyper extrême en amour qui consiste à forcer la fille (car c'est souvent dans ce sens là que ça se passe) à faire un truc qu'elle n'a pas envie de faire. Ca va du geste le plus insignifiant (genre elle ne veut pas le suivre alors il attrape son bras et la force à le suivre... déjà ça, ça me gonfle) à celui-là. Le type l'enferme dans une chambre. Ma foi quoi de plus normal, j'ai envie de dire ? Je veux dire aux japonais que non, c'est pas sexy du tout. Que même si tout l'intérêt est de voir comment la fille va changer d'avis et tomber amoureuse finalement, bah revenir de là pour moi, c'est mort. J'ai bien compris qu'il ne fallait pas prendre ça au sérieux, que Takane n'est pas un psychopathe et tout, mais moi je trouve ça grave. Que, même pour rire ou pour mettre du piquant, on ose mettre ce genre de trucs dans un drama (déjà dans un anime c'est moyen, alors avec des vrais gens...), ben je suis peut-être bête, mais ça me choque. Voilà, c'est dit, je me sens mieux.

Bref donc, nous ne partions pas du bon pied. Et puis les choses se sont améliorées progressivement, et je dirai même, une fois n'est pas coutume, que là c'est la seconde moitié du drama que j'ai encore le mieux aimé. Ce n'est pas qu'on nage en plein suspens : on sait qu'à un moment donné et bien qu'elle lorgne sur un de ses collègues au début, Junko va tomber sous le charme de Takane. C'est juste sympa de voir comment cela arrive, et quels sont les inévitables obstacles qui vont se dresser entre eux. A commencer par leur style de vie à chacun. Lui est moine, il va reprendre la charge de son temple, fonction à laquelle il est tout dévoué. Il mène une vie stricte et est limite autiste en matière de relations humaines et surtout amoureuses. Elle est une femme épanouie, enseignante d'anglais dont le rêve est de partir aux Etats-Unis. Ils sont l'opposé l'un de l'autre. Et jusqu'au bout, cela sera un obstacle à leur relation. Notamment car la grand-mère de Takane (absolument détestable de bout en bout, malgré la fin où le drama essaie de nous la rendre sympathique, pour moi c'était fichu) veut que son petit-fils reprenne sa charge et elle estime que Junko ne pourra jamais se faire à ce mode de vie. Ces craintes sont légitimes, mais ce côté dirigiste, typique des belles-mères de drama normalement, est toujours un peu saoulant. Même chose pour le petit frère de Takane d'ailleurs, qu'on a envie d'envoyer dans sa chambre privé de dessert avec une paire de baffes, pour qu'il cesse de geindre deux secondes.

Non vraiment, tout tourne autour de Junko et Takane (encore que la famille et les collègues de Junko offrent de bons moments amusants et touchants, selon le cas).Il faut dire que Ishihara Satomi est lumineuse (quel beau sourire elle a, cette actrice !) dans le rôle de cette femme indépendante, intelligente et sensible, qui se laisse séduire par cet homme qui irait lui décrocher la lune si elle le lui demandait... et qui après, va se plier en quatre pour prouver qu'elle peut se faire à son mode de vie particulier. Elle m'a fendu le cœur plus d'une fois à cause de ses doutes, ses hésitations et ses souffrances... Mais j'ai aimé les choix qu'elle fait car même si parfois on a l'impression qu'elle se perd un peu, en en faisant trop pour Takane, au final on se rend compte qu'elle reste fidèle à ce qu'elle aime, et ne remet pas tout en cause juste pour lui.

De son côté, Takane est un jeune homme très direct et qui ignore le mot « tact ». Il tombe amoureux de Junko, alors il va tout faire pour que ce soit réciproque. Et ses efforts seront récompensés, évidemment. A son contact, ce que j'ai le plus aimé, c'est qu'il apprend ce qu'est une famille. Lui qui a été élevé dans les règles dues à la fonction de sa famille, il est surpris de voir la famille de Junko manger ensemble, plaisanter, partager des choses... Il apprend à s'ouvrir à son contact. Et même si à la fin il n'a pas changé du tout au tout, et heureusement, il a évolué grâce à cette relation. J'ai trouvé en tout cas, que la rencontre de ces deux univers était quelque chose d'intéressant, qui apportait vraiment un plus ) cette histoire d'amour. Et puis c'est toujours un plaisir pour moi, de revoir Yamapi dans un drama !

Au final, cela aurait été un charmant petit drama, avec un contacte qui innove un peu, mais toujours une bonne vieille recette qui fonctionne. Et le couple principal fonctionnait bien, avec de jolis moments entre eux. Cela ne renouvelle pas le genre, mais pour ceux qui aiment -dont je fais partie-, c'est une valeur sûre ^^.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans J-Dramas-J-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche