Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 00:05

Lee Jun Ki : Kim Sung Yul

Lee Yu Bi : Jo Yang Sun

Lee Soo Hyuk : Gwi

Shim Changmin : le prince Lee Yun

Kim So Eun : Hye Ryung/Myung Hee

 

20 épisodes

2015

 

14/20

Kim Sung Yul est un érudit qui est en réalité un vampire depuis 120 ans. Hanté par la mort de la femme qu'il aimait, Myung Hee, il est surpris de croiser 120 ans plus tard Hye Ryung, une jeune femme qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau.

Il va faire la rencontre de Jo Yang Sun, une jeune femme travestie en homme pour aider sa famille. Et dans le même temps, le vampire Gwi qui manipule la famille royale, tente d'empêcher le prince hériter Lee Yun de monter sur le trône...

L'association entre l'historique et le fantastique a pu donner de bonnes choses, mais aussi d'assez mauvaises, récemment... J'aime ces deux genres séparément (plus le premier, néanmoins), mais ensemble, ça a tendance à me laisser dubitative, maintenant... Néanmoins je ne pouvais pas passer à côté de ce drama, pour la bonne raison que le rôle principal est tenu par Lee Jun Ki, que je vénère parmi tous les acteurs coréens ^^. Ca ne m'empêche pas de reconnaître quand il se fourvoie, mais par principe, je dois voir tout drama dans lequel il figure ^^...

Bon et là... On ne va pas tourner autour du pot : The Scholar walking at night est un drama qui aurait pu être meilleur. Les critiques que j'ai pu lire ne sont pas spécialement tendres et je n'irai pas si loin car malgré tout j'ai quand même aimé. Mais pas autant que je l'aurais souhaité, c'est tout. Et clairement, ce n'est pas le drama de Lee Jun Ki que je recommanderai (restons sur les bases : il faut avoir vu Iljimae et Time between dog and wolf, qu'on se le dise ! Même quand on n'aime pas Lee Jun Ki, même quand on n'aime pas les dramas d'ailleurs !). Bien, le message étant passé, recentrons-nous ^^'.

Le drama se propose de nous mettre en scène un érudit qui, 120 ans plus tôt, a perdu la femme qu'il aimait et est devenu un vampire. Condamné à vivre éternellement, il va faire la connaissance d'une femme qui ressemble trait pour trait à celle qu'il aimait, et d'une autre, qui va s'accrocher à lui. Et il aura aussi à combattre un autre vampire, plus âgé que lui, qui est la cause de son état... Sacré programme en perspective, donc !

Nous sommes typiquement dans la représentation du vampire torturé, détestant sa condition et qui la supporte plus qu'il ne l'apprécie. Il doit se nourrir de sang pour survivre (même si étant un gentil, il ne veut blesser personne pour cela), il a une sorte de tunique qui le protège du soleil, il guérit de ses blessures... Bref, du classique. Et du vampire torturé, donc. Lee Jun Ki a l'habitude de ce type de rôles (encore qu'il a plus l'habitude de jouer les justiciers qui se montrent tels de joyeux lurons pour protéger leur secret, et ici même si son personnage joue un rôle pour paraître humain, il n'est pas exactement rigolo...). Mais bref, Lee Jun Ki est quand même dans ce qu'il sait faire, et bien faire, donc rien à redire sur sa performance, que ce soit lors de scènes légères ou celles plus intenses. Quant à son personnage en tant que tel, Kim Sung Yul, c'est quelqu'un d'avisé et de facile à comprendre et à aimer. Il a des côtés touchants aussi, notamment les attentions qu'il peut avoir envers Jo Yang Sun, à qui il s'attache plus qu'il ne le voudrait.

Et justement, j'ai bien aimé Jo Yang Sun. On retombe dans un classique du genre aussi, à savoir la jeune fille qui se travestit en homme pour subvenir aux besoins de sa famille, parce que vu l'époque, il est plus facile d'être un homme... Elle a une certaine fragilité quand on la regarde, mais à voir ce qu'elle encaisse tout au long du drama, on voit bien qu'il n'en est rien. C'est quelqu'un qui sait ce qu'elle veut, qui n'a pas peur de le dire. Par exemple il devient vite évident qu'elle aime Sung Yul, et elle agit sans s'en cacher. Elle a quelque chose de très naturel aussi, et j'ai bien aimé sa réaction quand elle apprend enfin qu'il est un vampire... J'ai moins aimé ce que le drama fait du personnage, la place qu'il lui donne à un certain moment, mais bon... De toute façon j'ai mieux aimé la première partie du drama. Lee Yu Bi, qui joue donc cette jeune fille, m'avait déjà bien plu par sa fraîcheur, dans le drama Pinocchio, et j'ai apprécié qu'ici, elle ait le premier rôle féminin. Je trouve qu'elle se débrouille bien. Par contre, j'ai été quelque peu gênée par la différence d'âge, non pas entre les personnages, mais bien entre les acteurs. Pourtant Lee Jun Ki n'est pas un vieillard, et elle n'est plus une enfant, mais je ne sais pas à quoi ça a tenu... Je trouvais qu'elle avait un côté très jeunot en fait. C'est bizarre, c'est la première fois que je me fais ce genre de réflexion, et leur différence d'âge n'est pas non plus si énorme...

J'ai bien aimé aussi un autre duo, celui du prince Lee Yun et de Hye Ryung (qui est donc le sosie de l'amour perdu de Sung Yul). Et pour le coup cela fait partie des quelques points que j'ai aimé lors de la seconde moitié du drama. J'ai adoré l'écriture de ce couple, l'évolution de chacun, les tourments qui sont les leurs et ce qu'ils accomplissent... Et dans le rôle de Lee Yun, Changmin (des DBSK), que je n'avais encore jamais vraiment vu jouer, n'était pas ridicule du tout, au contraire même, il était très crédible.

Je ne peux pas ne pas citer aussi les deux acolytes de Sung Yul, qui sont dans le secret et qui l'aident autant qu'ils veillent sur lui. Ce sont deux personnages essentiels à sa survie, et que j'ai beaucoup aimé !

Et enfin nous avons donc le vampire (qui manipule la famille royale depuis des décennies) Gwi, alias un Lee Soo Hyuk en grande forme, inquiétant à souhait. Mais alors, et je sais bien que ce n'était pas l'effet recherché, mais le personnage est très théâtral, que ce soit dans la façon avec laquelle il est mis en scène, ou dans l'interprétation de l'acteur et je trouvais ça... ridicule. Je veux dire, il est censé impressionner, mais pour moi c'était trop, et soit je trouvais cela ridicule, soit cela me gonflait. C'est dommage parce que du coup c'est quand même un personnage essentiel, et pourtant je ne l'ai jamais pris au sérieux. Et si je n'ai pas aimé le drama autant que je l'aurais souhaité, c'est en grande partie à cause de cela. Il n'y a pas besoin d'en faire des kilos pour qu'un opposant soit crédible, j'ai envie de dire...

Mais c'est un peu le reflet du défaut majeur du drama : une écriture peu solide. Ca coince plus d'une fois, et je pense aussi que cela a limité le développement et le jeu des acteurs, parce qu'on avait le matériel de base si je puis dire, mais on a pas su développer comme il le fallait. Après tout, on a déjà vu ce souci des centaines de fois. Après, pour moi ce n'est pas un mauvais drama (sans quoi je serai plus sévère dans ma note), mais il a trop de petits défauts pour être vraiment bon. Cela dit, je ne nie pas avoir pris plaisir à le regarder, et n'avoir « peiné » à aucun moment en visionnant les épisodes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans K-dramas-K-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche