Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 00:05

Aiba Masaki : Kurata Kenta

Sawajiri Erika : Kandori Asuka

Terao Akira : Kurata Taichi

Minami Kaho : Kurata Keiko

Arimura Kasumi : Kurata Nana

Takenaka Naoto : Mase Hiroki

 

10 épisodes

2015

 

15/20

La famille Kurata vit calmement, sans faire trop de bruit. Comme le père l'enseigne à ses enfants, Kenta et Nana, il ne faut jamais se faire remarquer, ni créer de problèmes... Ainsi Kenta a-t-il le caractère faible de son père, et il se fait avoir, particulièrement au travail...

Mais un jour pourtant, Kenta réprimande un inconnu dans le métro, qui poussait tout le monde pour aller plus vite. C'est le début d'un harcèlement qui va toucher toute la famille Kurata, et qui va prendre de grosses proportions...

Quand je commence à rédiger un article, bien souvent je me remémore pourquoi j'ai voulu voir cela au départ, qu'il s'agisse d'un drama, d'un film, d'une série... Mes raisons ne sont pas toujours bien grandes ou importantes, parfois cela tient vraiment à pas grand chose ^^, parfois c'est tout un ensemble de choses... Ici, à la base, c'est la présence d'Aiba Masaki, qui m'a décidée. Il tient le rôle principal, celui de Kenta, et c'est quelqu'un que j'aime beaucoup. Il fait partie du groupe Arashi, que j'apprécie, et dans ce groupe, il n'y a que des bons acteurs, à mon sens. Aiba n'est peut-être pas celui que je préfère voir jouer la comédie, mais je l'aime beaucoup quand même, il ne m'a jamais déçue, et cela faisait longtemps que je ne l'avais pas vu dans un drama. Et, et c'est la seconde raison, cela tombait bien car le synopsis me disait bien. J'avais dans l'idée qu'on aborderait un sujet -le harcèlement- que je n'avais jamais vu en drama jusque là (à part le harcèlement à l'école, mais c'est différent), et qu'au passage on me parlerait de famille (un peu comme l'avait fait le dernier drama de Sho -Kazoku game-, du même groupe Arashi, même s'il était dans un registre différent). Et écoutez je suis bien contente, car j'ai eu tout ce que je voulais !

Youkoso, wagaya e est en effet un drama qui a le mérite de nous tenir en haleine sur ses 10 épisodes. Il sait doser son suspens, et ses révélations et autres rebondissements, de sorte à nous lâcher quand même des informations d'un côté, et de l'autre, à nous donner envie de voir la suite rapidement. Qui plus est, les révélations sont plutôt surprenantes, même si je ne peux trop en dire à ce sujet sans tout gâcher. En tous cas je ne m'y attendais pas -mais bon, je suis très mauvaise pour deviner ce genre de choses et d'ailleurs je n'essaie même pas, je préfère me laisser porter-, et j'ai trouvé cela bien fichu, jusqu'au bout. Bon, cela fait un peu peur, quand on y pense deux secondes et qu'on se dit que juste parce que Kenta a dit -en gros- à un malotru d'attendre son tour et de ne pas pousser tout le monde comme un bourrin, on en est rendu là. Ce que cette famille subit semble être cher payé par rapport à ce geste-là. Mais tout cela est plus complexe qu'il n'y paraît, au fond ^^.

Tout part donc de ce moment où Kenta fait remarquer à un inconnu dans le métro, son comportement impoli. A partir de là, sa famille toute entière est harcelée par un mystérieux inconnu qui semble les observer. Des fleurs déracinées devant la maison au chat dans la boîte aux lettres, en passant par des fax reçus chez eux... Des choses qui petit à petit, rendent la vie difficile à Kenta, ses parents et sa sœur. Des choses qui font qu'ils ne se sentent plus en sécurité, même au sein de leur propre maison. Et comme depuis toujours, le père dit qu'il ne faut pas faire de vagues, éviter les conflits... Aucun n'est armé pour ce genre de choses. Mais Kenta va rassembler un peu de courage et enquêter lui-même sur celui qu'ils nomment désormais « l'inconnu » et qui leur pourrit la vie, aidée en cela par une jeune femme qui a assez de courage pour deux, Asuka. Il l'a rencontré lorsqu'il a réprimandé cet inconnu, et elle l'a félicité pour son intervention, c'est ainsi qu'elle va l'aider à découvrir qui harcèle la famille Kurata.

Parallèlement à cela, chaque membre de la famille a aussi une histoire à gérer. La sœur de Kenta, Nana, essaie de devenir présentatrice télé et elle a son propre harceleur de son côté. Ce n'est pas ce qui m'a le plus passionnée en soi, mais Nana était mignonne, et j'ai beaucoup aimé, comme elle le dit elle-même à la fin d'ailleurs- l'évolution de son regard sur les membres de sa famille, et particulièrement sur son frère. Elle croyait que son père et son frère étaient faibles, que sa mère aussi d'une certaine façon, et elle comprend mieux ce que chacun fait réellement pour la famille. Cette histoire de harcèlement aura au moins permis à cette famille de se souder, d'affronter les problèmes et finalement, de se redécouvrir les uns les autres.

La mère de la famille Kurata quant à elle, est la parfaite femme au foyer. Elle suit des cours de poterie avec des amies, et il semble que son professeur s'intéresse à elle... bien qu'elle soit mariée. Le père a l'histoire la plus intéressante, je trouve (enfin en-dehors de la trame principale sur le harceleur). Avec l'aide de sa subordonnée au travail, il cherche à faire tomber un supérieur corrompu. On suit cette histoire tout au long du drama ; au début le chef Kurata, fidèle à ses principes, se laisse faire. Mais son employée est virulente et le pousse à agir, si bien qu'il va mener ce combat surréaliste pour lui qui a toujours agi sans se faire remarquer, et qui a enseigné cela à ses enfants. J'ai bien aimé cette histoire, parce que j'aimais voir comment cet homme petit à petit, prend sur lui pour agir, encaisse les humiliations et continue à chercher la vérité, au sein des actions de sa compagnie.

Kenta suit un peu la même évolution que son père, en bien plus marqué d'ailleurs. L'acte qu'il fait au début du drama et qui déclenche tout est un acte isolé : Kenta a bien écouté son père et n'a jamais haussé le ton contre qui que ce soit, même quand on lui causait du tort. Lui, c'est au contact d'Asuka, qui n'a pas froid aux yeux, qu'il va réussir à se battre pour sa famille. Il se décrit lui-même comme étant lâche, mais en fait il fait preuve de beaucoup de courage à certains moment, pour protéger ses proches. Et cette idée m'a beaucoup plu. Youkoso, wagaya e, nous parle d'une certaine société, dans laquelle il est de bon ton de ne pas faire de vagues, il nous parle aussi de la famille et de l'importance d'affronter les choses ensemble... Et je dois dire qu'il le fait bien. Youkoso, wagaya e n'est pas un drama exceptionnel en soi, mais je dois dire qu'il m'a beaucoup plu quand même !

Enfin, j'ai beaucoup aimé Asuka (il faut dire que c'est comme pour Aiba, j'aime beaucoup l'actrice qui l'interprète). Elle avait du répondant, de l'énergie, du courage et il est évident que sa présence à ses côtés, a fait beaucoup de bien à Kenta. Et le drama fait habilement planer les soupçons sur elle aussi à un moment, de sorte que c'est intéressant.

Ajoutons enfin que j'ai beaucoup aimé l'ending, naturellement interprété par le groupe Arashi ^^.

Au final, cela me fait bien plaisir d'avoir revu Aiba dans un drama, comme cela faisait un petit moment que je ne l'avais pas vu. Et j'ai bien aimé cette histoire et son déroulement, ainsi que les révélations. C'est plein de bons sentiments comme les japonais savent le faire, mais cela passe très bien !

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans J-Dramas-J-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche