Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 00:05

Joo Won : Kim Tae Hyun

Kim Tae Hee : Han Yeo Jin

Jo Hyun Jae : Han Do Jun

Chae Jung An : Lee Chae Yung

Jung Wung In : le chirurgien en chef Lee

Choi Byung Mo : le secrétaire de Do Jun

 

18 épisodes

2015

 

15/20

Kim Tae Hyun est un chirurgien très doué, qui travaille dans un grand hôpital. Sa petite sœur souffre d'une insuffisance rénale chronique, et pour payer ses soins médicaux, Tae Hyun est constamment à la recherche d'argent. Il travaille donc aussi la nuit sous le nom de « Yong Pal », sans se préoccuper de l'identité de ses patients ou de la façon dont ils ont été blessés...

Tae Hyun est placé sous les ordres du chef Lee, au 12ème étage de l'hôpital pour s'occuper de Yeo Jin, une patiente dans le coma depuis 3 ans, héritière de la compagnie, et que son demi-frère Do Jun garde dans cet été, pour rester maître des lieux...

Tae Hyun va aider l'héritière lorsqu'elle se réveillera, et en échange cette dernière promet de faire en sorte que la petite sœur de Tae Hyun reçoive tous les soins possibles...

Yong Pal est un drama médical dans lequel on trouve aussi de la vengeance, de la romance et pas mal d'intrigues et de complots en tous genre... Avec tous ces objectifs, le drama aurait pu complètement se paumer, mais il n'en est rien. Je sais que beaucoup ont critiqué la romance (ou du moins sa place dans le drama), mais personnellement elle est très bien passée, comme tout le reste. Certes les deux derniers épisodes traînent un peu en longueur et rallongent inutilement la sauce, mais hormis cela, je n'ai pas grand chose à reprocher au drama, qui s'est montré correct de bout en bout, voire même surprenant, étant donné le fait que je ne pensais pas accrocher en premier lieu.

Yong pal n'est autre que Tae Hyun, un médecin d'un hôpital prestigieux qui pour gagner de l'argent, mène des opérations nocturnes sur toutes sortes de personnes, pourvu qu'on le paie bien. Et vu le synopsis, je pensais vraiment qu'on allait rester là-dessus pendant la totalité du drama. Mais en fait on part vraiment sur quelques chose de plus grand. Certes le côté médical reste bien présent de bout en bout, l'hôpital étant presque un personnage à part entière d'ailleurs, tant il est présent dans l'histoire, mais on a d'autres thématiques.

Le déclencheur, c'est ce moment où Tae Hyun se retrouve à s'occuper d'une jeune femme dans le coma, Yeo Jin. Elle n'est autre que la fille du Président, l'héritière de la compagnie qui possède notamment l'hôpital, et elle est maintenue dans cet état par son demi-frère Do Jun, qui veut conserver le pouvoir. Yeo Jin a une certaine forme de conscience (j'aime bien ces scènes d'ailleurs, où elle « parle » à Tae Hyun dont elle ressent la présence dans la pièce), et elle comprend vite que Tae Hyun est là pour l'argent, qu'elle peut l'acheter. A son réveil, elle va donc faire de lui son associé, celui qui agira pour elle moyennement rémunération (en réalité Tae Hyun a besoin d'argent pour payer les frais médicaux de sa sœur malade). Le drama comporte ainsi plusieurs phases : il a donc le début où l'on voit un peu qui est Yong Pal/Tae Hyun et sa vie nocturne , ensuite les épisodes sur sa collaboration avec Yeo Jin (et le début de la romance, donc), puis le moment où Yeo Jin commence vraiment à passer à l'action... Il y a encore d'autres choses après mais je ne veux pas spoiler. Bref, bien qu'il ne fasse que 18 épisodes, Yong Pal traite de beaucoup de choses, finalement.

Yong Pal/Tae Hyun, c'est Joo Won, qui est décidément un très bon acteur. Je crois qu'il sera difficile pour moi de faire plus fort que sa prestation dans Gaksital/Bridal Mask, mais j'avoue que je l'avais adoré dans Good Doctor par exemple, et que là, il fait fort également. Tae Hyun est quelqu'un de profondément humain. Et je trouve qu'il n'a pas forcément les réactions qu'ont habituellement les personnages comme lui dans les dramas. Notamment quand il découvre les réelles intentions de Yeo Jin, je me serai attendue à une toute autre réaction de sa part, mais au lieu de cela, il fait comprendre qu'il y a des choses qu'il ne peut cautionner, et il s'efface, faisant toutefois comprendre qu'il est toujours présent, pour le jour où les choses changeront. J'aime bien ce personnage. Il a le cœur sur la main, il sait pardonner, mais pour autant ce n'est pas une lavette non plus... Et Joo Won fait vraiment un bon boulot avec ce personnage, le rendant vraiment adorable. Et j'ai adoré son ombre, à savoir Sol Chun, son garde du corps dévoué ^^.

Yeo Jin est un personnage dont je n'ai pas pu cautionner tous les actes, c'est certain, mais globalement j'ai pu la comprendre, comprendre sa douleur et son désir de faire payer tous ceux qui l'ont laissé végéter durant 3 ans, prisonnière de son propre corps. J'aime quand elle se montre vulnérable et amoureuse, avec Tae Hyun, et j'aime moins la voir en princesse de glace dans son bureau, occupée à faire payer tous ceux qui l'ont fait souffrir. Mais l'évolution du personnage ne manque pas d'intérêt au fond : on assiste à sa renaissance, à sa reconstruction physique et mentale, à son ascension puis à ses remords... Et j'ai bien aimé son couple avec Tae Hyun. J'aime comment il est né, j'aime qu'il soit si évident quelque part, et si fort malgré tout ce qui les oppose.

Yong pal a de bons personnages secondaires également, qu'ils soient plus ou moins présents. Par exemple j'ai beaucoup aimé la gouvernante de Yeo Jin, le garde du corps donc, les infirmières de l'hôpital et amies de Tae Hun... Les policiers aussi (irritants au début du drama mais bien utiles après, et pour une fois un peu plus doués que dans les dramas habituels)... Côté méchants, Do Jun n'était pas trop mal, mais le secrétaire étant encore plus machiavélique j'ai l'impression, et je suis bien contente qu'il ait eu la fin qu'il méritait ! Mention spéciale à la femme de Do Jun, Chae Yung, qui est un personnage très intéressant. Elle se fait passer pour une riche première dame sans cervelle alors qu'elle est très censée, et elle fait de la vie de son mari un enfer. Ce n'est que quand elle le perd, qu'elle réalise qu'elle tient à lui... La fin du drama était passionnante, en ce qui la concerne, elle a beaucoup évolué.

Mais le personnage secondaire le plus intéressant, c'est sans doute le chirurgien en chef Lee. L'acteur est habitué aux rôles de méchants bien vils (Empress Ki, I hear your voice et j'en passe...). Mais ici, son personnage est plus nuancé. C'est un méchant qui semble cupide et sans scrupules, mais on comprend dans la dernière partie du drama, pourquoi il a commis ces actes, la situation dans laquelle il se trouvait, et comment il essaie de se racheter... De fait, il semble difficile de le détester complètement et je trouve ça bien, car l'acteur est toujours crédible dans ces rôles de méchants, mais c'est cool que pour une fois, il y ait plus que cela.

Pour moi, la romance n'a pas été de trop. Au contraire, j'ai aimé la complicité et la communication qu'il y avait entre Tae Hyun et Yeo Jin. Et à côté de cela, l'évolution de leur relation, au milieu de ces intrigues de compagnie et autres complots en tous genres (je commence à me lancer de cela car c'est très souvent utilisé dans les dramas, mais là j'ai bien aimé). Et puis j'ai bien aimé comme d'habitude, le thème de la vengeance et l'exploitation qui en a été faite ! Et le côté médical du drama me semble assez réussi pour le coup.... Les opérations sonnaient assez vraies.

Yong Pal est donc un drama assez riche, qui pour moi, réussit dans tout ce qu'il entreprend. Ce n'est pas le drama de l'année, c'est certain, mais il s'est montré correct de bout en bout et j'ai enchaîné les épisodes assez rapidement ; j'en garde donc un bon souvenir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans K-dramas-K-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche