Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 00:05

Nakai Masahiro : Ataru/Chokozai

Kitamura Kazuki : Sawa Shunichi

Kuriyama Chiaki : Ebina Maiko

Tamamori Yuta : Ebina Sho

 

11 épisodes

(2012)

 

14/20

Ebina Maiko est une jeune inspectrice qui lors d'une enquête, découvre un homme au comportement des plus étranges. Il semble avoir des informations sur l'enquête dont elle s'occupe, mais ses indices sont difficilement compréhensibles.

En réalité, il se nomme Ataru et est atteint du syndrome du savant : il peut se rendre compte de certains détails qui aideront grandement Maiko dans ses affaires. Atteint de troubles du comportement, Ataru semble livré à lui-même, aussi Maiko va-t-elle le prendre sous son aile.

 

Ataru est un drama qui a fait l'objet de diverses suites : deux épisodes spéciaux, plus un film. Mais à l'heure actuelle je n'ai vu que le drama, je m'en tiendrai donc à ce dernier aujourd'hui.

Ataru est un drama sympathique ma foi, sans pour autant qu'il soit révolutionnaire. Je dois dire que mon appréciation est allée croissant : grosso modo, plus j'avançais, plus j'appréciais. Et clairement, j'ai beaucoup aimé le dernier épisode. Quand je dis que le drama est « sympa » cela peut sembler réducteur, mais c'est vraiment mon ressenti : j'ai passé un bon moment devant, j'ai bien aimé, mais cela s'arrête ici (après tout, les enquêtes sont assez classiques). Cela dit je ne trouve pas de gros défauts au drama pour autant : il fait ce qu'on attend de lui, on n'espère/n'attend rien d'autre une fois passé le premier épisode, donc il est tout à fait honnête. En plus, j'avais ce drama depuis je ne sais combien de temps sur mon disque dur, il était vraiment temps que je le regarde !

Ataru se propose classiquement de nous faire suivre des « cas du jour », le tout mené par un duo d'inspecteurs (Maiko et Shunichi) et par Ataru (que Maiko nomme « Chokozai »), notre homme atteint du syndrome du savant, à ce qu'il semble au vu de son comportement très inhabituel. Ataru est trouvé par hasard par Maiko lors du premier épisode, et elle va se prendre d'affection pour lui. Elle va s'occuper de lui puisque personne ne le réclame, et elle va également profiter de ses remarques et autres observations pour résoudre ses différentes enquêtes. Globalement j'ai préféré la seconde partie du drama pour une raison toute simple : les enquêtes m'intéressaient davantage. Qui plus est on aborde en toile de fond un problème qui touche directement notre héroïne et sa famille : le suicide incompréhensible de sa mère, survenu quelques années plus tôt. C'est aussi pour cela que j'ai tant aimé l'épisode final : cette affaire est finalement résolue, et j'ai trouvé l'épisode relativement surprenant (ingénieux, plutôt) et accrocheur sur le sujet.

Maiko est une jeune inspectrice qui s'intéresse aux « pertes de temps », autrement dit, aux affaires considérés par la police comme n'étant pas importantes. Elle estime justement que tout est important y compris ces affaires là, et se fait un devoir de mener ses enquêtes à terme. D'ailleurs l'affaire de sa mère, classée comme suicide ou accident il y a des années, est une « perte de temps », selon la police. Du coup, les idéaux du personnage trouvent vraiment de l'écho lors de la conclusion du drama. J'ai trouvé que cela n'avait l'air de rien, mais c'est sympa d'avoir un drama qui évoque ce sujet pour une fois, et cela ne faisait que me rendre Maiko plus sympathique. Qui plus est c'est toujours plaisant de voir Chiaki Kuriyama (même si je la vois actuellement dans Algernon ni hanataba wo, par ailleurs) ; c'est une bonne actrice.

J'ai bien aimé son partenaire, Shunichi (j'avais vu l'acteur dans Bambino notamment, et je trouve qu'il a un fort capital sympathie ^^), que je trouvais assez amusant et tout à fait appréciable. Les deux font bien la paire je trouve. C'est un duo qui colle tout de suite, et à aucun moment on ne vient nous introduire une romance entre eux, ce qui est très bien. D'une part car cela change un peu de d'habitude, et d'autre part car leur duo n'en a pas besoin pour bien fonctionner.

Ce n'est pas souvent (en fait c'est même la première fois que je le vois, pour ma part) qu'un drama japonais traite du sujet de l'autisme, qui plus est par le biais de son personnage principal. Récemment en Corée du Sud, j'ai vu Good Doctor aussi, qui traitait également de ce sujet, mais le fait est que c'est assez rare. Et cela mérite d'être relevé. Après attention, ce n'est pas un drama médical, donc le sujet de l'autisme est avant tout un prétexte pour le scénario, et il n'est que rarement traité « de front » on va dire, quand bien même le comportement d'Ataru indique à chaque scène ce qu'il en est. Mais c'est déjà ça.

Et dans le rôle d'Ataru, Nakai livre une performance vraiment bonne. Nakai pour moi, avant tout c'est le présentateur d'Utaban, une émission de variétés japonaise que j'aime bien, et c'est aussi l'un des membres du groupe SMAP, que j'aime bien aussi (même si pour le coup, Nakai en tant que chanteur, c'est assez bof). Bref, je ne l'avais vu que dans Konkatsu jusque là et c'est clair que je connais plus le présentateur (super sympa et amusant) que l'acteur. Et du coup j'ai été fort agréablement surprise par son travail sur ce rôle. La gestuelle, la diction, tout est si différent de Nakai, qu'on l'oublie instantanément et qu'il disparaît derrière le rôle. Rôle qu'il parvient à rendre touchant, qui plus est. C'est vraiment du bon boulot.

Pour le négatif, je citerai notamment les personnages secondaires du côté de la police, qui surjouent trop (comme souvent, remarquez) et sont très vite lourds, plus que drôles... Et je citerai également les passages réguliers sur la série américaine de natation, qui n'apportent rien et m'ont plus ennuyée qu'autre chose.

Ataru est un drama des plus sympathiques, plus pour ses personnages que pour ses enquêtes d'ailleurs. Mais comme chez moi, les personnages l'emportent souvent, j'ai beaucoup aimé ce petit drama ^^. Je verrai sans aucun doute les SP et le film à l'avenir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans J-Dramas-J-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche