Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 00:05

Un téléfilm réalisé par Arnaud Sélignac, avec :

Laetitia Casta : Léonie Bathiat dite Arletty

Ken Duken : Hans Jürgen Soehring

Marie-Josée Croze : Antoinette

Joséphine Draï : Marie

Marc Citti : Jacques Prévert

(2015)

Arletty est une actrice française de renom, qui est en plein tournage du film « Les Enfants du paradis » lorsqu'elle rencontre un officier allemand, Hans Jürgen Soehring. Nous sommes alors en pleine seconde guerre mondiale et la France est occupée par les allemands.

Nous allons suivre la relation entre ces deux êtres qui ne se sont pas rencontrés au bon endroit, ou au bon moment...

Comme le titre l'indique, il s'agit d'un téléfilm biographique sur l'actrice française Arletty. Ce film ne concerne qu'un pan bien précis de sa vie, qui s'est déroulé durant la seconde guerre mondiale, où Arletty a eu une liaison avec un officier allemand, dans une France alors occupée.

J'aime le cinéma français. Celui d'avant plus que celui de maintenant (et idem pour les acteurs d'ailleurs). Pour autant, j'ai très peu vu de films avec Arletty, et d'ailleurs avoir vu ce téléfilm me fait me dire que je devrais en voir d'autres, au moins. Néanmoins j'avais bien en tête son physique, certaines de ses répliques, et bien sûr sa célèbre gouaille. Mais du coup, n'étant pas spécialement attachée à cette actrice, j'ai regardé cette biographie avec une certaine distance, sans en attendre quoi que ce soit de particulier. Et c'est plutôt pas mal, car cela évite d'avoir trop d'attentes, ou d'être trop attachée à la « vraie » image de la personne (comme par exemple quand je suis allée voir Cloclo, le film sur Claude François, où là j'avais beaucoup plus d'attentes et d'appréhension -alors que le film s'est révélé très bon, mais bref-). Tout ce que je veux dire, c'est que je partais sans a priori ni rien.

Déjà, je suis assez frappée par l'interprétation de Laetitia Casta, dans le rôle titre. J'ai vu seulement quelques uns de ses films et si elle ne m'a jamais déplu, je n'ai jamais non plus été transcendée par ses interprétations. Et là, je l'ai trouvé vraiment bonne, et surtout crédible. A la fois amusante, tant elle a cette liberté et cette fraîcheur propres à Arletty, mais aussi touchante par moments, quand elle se remue pour ses proches, et irritante parfois aussi, à ne considérer que son point de vue. Laetitia Casta prend cet accent parigot sans que cela fasse trop caricatural, qui plus est... Franchement, sa prestation m'a largement convaincue !

Arletty était, dirait-on, un sacré bout de femme ! Ses tirades montrant sa liberté et son caractère sont délicieuses (comme celle où elle répond à Hans, qui veut savoir si elle était avec Antoinette), et quelque part on admire cette femme qui comme elle le dit à plusieurs reprises, s'intéresse juste à l'amour. Peu importe la guerre, le fait que l'allemand soit en principe l'ennemi, Arletty est amoureuse d'un allemand, c'est ainsi. Il y a ceux évidemment qui ne peuvent accepter cette relation, comme Marie, une proche qui refuse qu'elle fraye avec l'ennemi... En tous cas, cela ne laisse personne indifférent, c'est certain.

Je déplore que le film, qui partait avec un bon sujet, donne l'impression de parfois se résumer à une succession de scènes sensuelles (soit entre Arletty et Hans, soit entre Arletty et Antoinette) ou de querelles d'amoureux. Bien sûr c'est plus que cela, mais quand on regarde bien, sur les 1h30 environ que dure le film, je trouve que ces scènes là sont très nombreuses... Cela n'a rien de prude quand je dis cela, mais j'aurais aimé parfois que le propos se situe aussi sur une autre niveau... Dans le même ordre d'idée (les « ce que j'aurais souhaité voir »), j'aurais bien aimé assister au procès d'Arletty, au moins en partie. Là, on voit évidemment ce qu'elle devient à la fin de la guerre et au-delà, mais j'aurais voulu en voir plus là-dessus. Mais ceci n'est qu'un détail.

Le réalisateur n'a pas chercher à prendre partie, dans un sens ou dans l'autre. Il ne fait que brosser le portrait d'une femme libre, amoureuse, en dépit du contexte. Et il faut avouer qu'il le fait joliment, car l'écriture des dialogues fonctionne bien, et l'interprétation de chaque acteur (et actrice) est solide. Comme je l'ai dit, le scénario aurait pu encore être étoffé, mais qu'à cela ne tienne : ce téléfilm est de bonne qualité, et c'est déjà pas mal.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche