Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 00:05

Kim Hee Sun : Jo Kang Ja

Ji Hyun Woo : Park No Ah

Kim Yu Jung : Ah Ran

Ji Soo : Bok Dong

Baro : Sang Tae

Go Su Hee : Gong Joo

Kim Tae Hun : Do Jung Woo

Kim Hee Won : Dong Chil

 

16 épisodes

2015

 

18/20

 

Kang Ja vit avec son mari, sa fille Ah Ran et sa belle-mère. Un jour, elle découvre que sa fille est pleine de bleus, mais elle refuse d'en parler : Ah Ran est en effet harcelée au lycée.

Kang Ja essaie d'en parler, mais sa fille ne veut pas, son mari ne semble pas prendre cela au sérieux. Mais quand l'état de Ah Ran empire au point de la faire hospitaliser, Kang Ja ne peut plus rester sans rien faire. Comme on ne cesse de lui dire qu'elle fait très jeune, elle décide de se faire passer pour une élève et d'intégrer le lycée, pour découvrir ce qui s'y passe. Mais elle était loin de s'attendre à quelque chose d'une telle ampleur...

Bon, l'année n'est pas encore terminée, mais je tiens là assurément un des meilleurs dramas de 2015 ! Du moins, un drama qui m'a beaucoup impressionnée. A mes yeux en effet, Angry Mom fut une surprise totale. Ce drama m'a retournée bon nombre de fois, en m'épouvantant devant certaines scènes, en me faisant stresser devant d'autres... Quand un drama arrive à vous angoisser en un claquement de doigts, c'est qu'à un moment donné on a des personnages qui nous importent, et des situations pour lesquelles on se passionne, y a pas photo.

Pourtant si on m'avait cela avant de le voir, je n'y aurais pas cru. Je n'avais pas spécialement prévu de le voir d'ailleurs, et quand je suis tombée sur le synopsis, je m'attendais à quelque chose à tendance plutôt comique (après tout, une maman à l'école de sa fille, quoi...). Et puis les articles de premières impressions et autres commentaires ont commencé à fleurir sur les blogs/forums sur lesquels je me rends habituellement, et les gens disaient tous globalement deux choses : 1/ ce n'est pas drôle du tout ! Et 2/ c'est vachement bien !. En substance, c'était ça ^^'. Alors cela m'a intriguée, et c'est comme cela que je m'y suis mise à mon tour. Et vous savez quoi ? C'est vrai que c'est vachement bien ! -et c'est vrai que c'est pas drôle, aussi...-.

Angry Mom exploite ce thème assez récurrent dans les dramas, du harcèlement au lycée. C'est notre point de départ : l'héroïne est une jeune mère dont la fille est harcelée. Harcelée au point de finir par ne plus pouvoir parler, de faire peur à sa mère par son comportement (la scène où elle la retrouve les cheveux coupés dans la salle de bain, franchement...), et de finir à l'hôpital, en guise de conclusion, enfermée dans son mutisme. Et parce que sa mère l'aime plus que tout, elle va essayer de comprendre, d'arranger les choses. Et comme le système ne peut rien pour ces enfants, que tout est pourri à l'école, elle ne trouve que ça. Parce qu'elle sent qu'elle va perdre sa fille, au sens propre du terme, elle trouve ce moyen farfelu, grâce à ses traits juvéniles : enfiler un uniforme de lycéenne et se faire passer pour une élève afin de trouver qui a mis sa fille dans cet état. Mais elle était loin de s'attendre à quelque chose de cette envergure...

Au fond, qu'est-ce qu'Angry Mom si ce n'est une histoire racontant en 16 épisodes l'amour d'une mère pour sa fille ? Et jusqu'où il est possible d'aller, pour son enfant. Kang Ja nous le prouve à chaque épisode : jusqu'au bout. Quitte à perdre sa réputation, quitte à détruire son mariage même, Kang Ja va tout faire pour protéger son enfant ainsi que les autres élèves de l'école. Et ça m'a mis plus d'une fois les larmes aux yeux, de la voir livrer son combat, que ce soit en s'imposant physiquement, en se mettant en avant, ou que ce soit en cherchant des preuves avec ses amis. Bien sûr le fait qu'on puisse la prendre pour une lycéenne est improbable, mais ça ne l'est pas plus que tous ces dramas où l'héroïne se fait passer pour un homme et tout le monde la croit, après tout ^^'. Angry Mom n'est donc pas un drama d'école comme tant d'autres, loin de là. Et si je n'avais qu'une chose à en dire, ce serait : regardez-le.

Au début, j'ai eu peur quand on a embrayé sur quelque chose de beaucoup plus gros qu'une « simple » histoire de harcèlement. Je voulais en effet que le drama reste là-dessus, car c'est un sujet grave et important, qui à lui seul suffit à faire horreur et à raconter une histoire, de toute façon. Mais cette histoire de conspiration qui monte très haut, je m'y suis faite, au final. J'ai été embarquée dedans sans même m'en apercevoir et j'étais en suspens tout le temps. Il faut dire que ça s'enchaîne assez bien, et même si on en remet toujours une couche chaque fois qu'on pense que la partie est gagnée, je me laissais prendre à chaque fois ! Et de toute façon, le harcèlement est à la base de cela, donc on en parle quand même, évidemment. Et je peux vous dire qu'il y a pas mal de scènes qui font froid dans le dos, car la cruauté et l'absence de morale de certains personnages sont bien choquantes...

Bien sûr il y a quelques traits d'humour ça et là, le drama n'est pas que noirceur (et heureusement d'ailleurs), mais c'est quand dramatique voire assez terrible la plupart du temps. J'avoue que des fois, j'en étais presque à m'attaquer les moignons tellement je stressais ^^'.

Mais parlons un peu des personnages. Il y a donc Kang Ja, cette mère qui ne peut que forcer le respect. Je connaissais l'actrice Kim Hee Sun depuis Faith, où elle m'avait plu, sans pour autant que je m'extasie sur sa performance. Mais là, c'est impeccable. Que ce soit dans des scènes calmes ou plus musclées, elle assure. Elle a de la présence, elle a cette tendresse pour sa fille qui fait qu'on la sait capable de tout, même des plus grandes folies. Comment ne pas être derrière elle, jusqu'au bout ? Personnage et actrice se confondent vraiment, tant elle l'incarne avec force.

Il y a Ah Ran aussi, la fille de Kang Ja, le point de départ de l'histoire. L'actrice aussi livre une performance touchante, surtout au début, quand elle semble perdre la raison... Son minois me disait bien quelque chose, et pour cause : elle jouait la gamine dans Iljimae. Il est vrai qu'elle a bien grandi... Ah Ran a de la force, héritée de sa mère. Evidemment quand elle découvre que cette dernière va au lycée en tant qu'élève, elle ne l'accepte pas. Mais elle va combattre à son tour, ceux qui lui ont fait du mal, de près ou de loin. Et puis son histoire, assez inattendue au départ, avec Sang Tae, était assez mignonne j'ai trouvé.

Beaucoup se sont extasiés sur la performance de Ji Soo, alias Bok Dong. Si je n'ai pas trouvé l'acteur mauvais, je ne crierai pas au génie pour autant, car je ne trouve pas qu'il y ait de quoi, en fait ^^'. Par contre sur le personnage de Bok Dong, là d'accord. Il est essentiel, et il évolue beaucoup. C'est un personnage que l'on prend pour le méchant, le bad boy qui frappe Ah Ran... Et puis on apprend à la connaître, à comprendre dans quoi il est embarqué, et sa rédemption semble plus qu'envisageable. Bok Dong se révèle touchant, très touchant même. C'est un bon personnage, que les scénaristes n'ont pas loupé.

Ji Hyun Woo  m'avait fait une très forte impression dans le merveilleux drama Queen in Hyun's Man. Il se dégage quelque chose de très doux, du visage de cet acteur, et j'étais plus qu'enjouée de le voir dans ce drama. Qui plus est, son personnage, No Ah, aurait pu être agaçant au possible, s'il avait été mal écrit et/ou joué par un acteur moins bon. Mais il n'en est rien : j'ai aimé No Ah. C'est le professeur principal de la classe où se trouvent tous nos personnages. Un jeune professeur idéaliste, qui a profondément envie d'aider ses élèves et de les défendre, mais qui au début du drama, croit au système. Alors les élèves ne le respectent pas parce qu'il semble à côté de la plaque. Ce genre de personnages plein de belles idées, qui ne sait pas la réalité qui est celle de ces élèves mais qui croit pouvoir aider, avait tout pour m'énerver, mais non. Car No Ah est sincère, et même s'il est à côté de la plaque, il fait de son mieux. Et quand il se rend compte que quelque part, lui-aussi a bénéficié du système, il le vit très mal, car toutes ses valeurs sont remises en cause. C'est quelqu'un de juste et de droit, qui va avoir une large place dans la quête de Kang Ja, surtout dans la seconde moitié du drama, et j'ai aimé leur tandem. D'autant qu'il n'est pas du tout amoureux : ils ont juste les mêmes idéaux et le même but.

Comment ne pas évoquer Gong Joo ? La meilleure amie de Kang Ja, qui va se faire passer pour la mère de celle-ci auprès de l'école. Gong Joo et ses costumes délirants (la costumière a dû s'amuser !), ses deux hommes de main aux coiffures improbables... Gong Joo et son cœur tellement gros qu'elle va à chaque fois faire son possible pour aider Kang Ja, mais aussi sa fille, No Ah ou encore Bok Dong. Un personnage secondaire incroyable, probablement dans la catégorie « les meilleurs potes », un des meilleurs que j'ai vu depuis un moment dans un drama.

Enfin, il y a la belle-famille de Kang Ja, notamment son mari. Un mari pleutre, qui ne prend pas au sérieux le problème de Ah Ran et qui m'a pas mal agacée pendant la majorité du drama. Il est normal qu'il s'oppose à la façon qu'a sa femme de régler les problèmes, bien sûr, il réagit de manière censée. Mais j'avais parfois l'impression qu'il se souciait plus de ce qu'on pourrait penser de lui si on apprenait à quoi joue sa femme, que de la menace qui pesait sur sa fille. J'aurais aimé qu'il soit encore plus impliqué dans l'histoire, ou alors d'une autre façon... Mais j'avoue qu'à certains moments, je me disais qu'il ne méritait pas une femme si courageuse... Mais bien entendu, à un certain moment du drama, son personnage a créé beaucoup d'émotion, c'est forcé...

Et puis il y a les opposants. Principalement le ministre (un méchant classique), le Président (tellement pourri jusqu'à l'os que mes nerfs en ont pris un coup à chaque apparition de sa part ^^') et le professeur Do (une belle pourriture aussi). Tous en quête de pouvoir et donc assez classiques en tant qu'opposants, sauf peut-être le professeur Do, qui était un peu plus complexe que cela... Et bien sûr il y a Dong Chil, le tuteur de Bok Dong. Celui qui a un lourd passé avec une notre héroïne et que le destin va donc remettre sur son chemin... Un méchant pas mal écrit, odieux à souhait, dont on ne pense pas la rédemption possible... Son sort est assez surprenant je dirai, tant je pensais sa voie toute tracée. Lui par contre, s'est révélé être le plus intéressant de tous les opposants, et de loin !

Enfin un mot sur l'OST, qui m'a bien plu. J'étais assez étonnée de certains choix, notamment ce morceau récurrent très jazzy que j'ai bien aimé, mais auquel je ne m'attendais pas. Et j'ai aussi adoré « Crying » (je crois que c'est bien son titre), la chanson qui revenait à chaque moment critique, souvent en fin d'épisode. Elle prenait aux tripes et elle m'a collée les larmes aux yeux immanquablement.

Angry Mom a pour cadre le lycée, mais il est nettement plus qu'un drama de lycéens. Il propose une bonne variété de personnages qu'il prend le temps de développer. Leur sort nous importe vite, et dès qu'ils sont en difficulté, ça interpelle forcément. Angry Mom enchaîne les événements tragiques, mais je n'ai jamais vu cela comme une surenchère destinée juste à émouvoir ou à entretenir le suspens. C'est juste un drama étonnant, par cet impact qu'il a pu avoir sur moi. Et je le recommande chaudement, vraiment.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans K-dramas-K-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche