Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 00:05

Le Cœur de la Terre est le troisième tome de la série Autre-Monde, de Maxime Chattam.

Matt, et Ambre arrivent à Eden, la plus grande cité des Pans, encore marqués par la perte de Tobias. Ils préviennent ainsi leur peuple que les Cyniks vont marcher sur eux et leur déclarer la guerre. Ils doivent se tenir prêts à les affronter.

Des plus jeunes aux plus âgés, les Pans se regroupent à Eden et apprennent à se battre, même s'ils ont peur et que les Cyniks sont plus forts et plus nombreux qu'eux. Matt décide de partir au repère de la reine Malronce, espérant trouver des réponses et de quoi les aider à vaincre...

 

Ce troisième tome marque également la fin du premier cycle d'Autre monde. Une première histoire s'achève, et pas mal de réponses nous sont données pour l'occasion : qui est vraiment Malronce, qui est le Raupéroden et pourquoi sont-ils après Matt tous les deux, pourquoi les Cyniks enlèvent-ils les Pans, quelle est cette Quête des peaux, etc... A la fin du livre, d'autres questions encore restent en suspend (pour ma part j'aimerais assez savoir ce qu'il est advenu des bébés, puisqu'on ne nous parle que d'enfants, même jeunes, qui ont survécu à la Tempête... Et j'aimerais également qu'on m'éclaire sur le sort du reste du monde -Europe, Asie-... l'avenir nous dira si le second cycle répond à cela).

Dans Le Cœur de la terre, nous allons découvrir Eden, la capitale des Pans. Et ainsi nous allons connaître nombre de nouveaux personnages, notamment un qui m'a énormément plu : Horace. Matt se lie d'amitié avec ce Pan qui se pense ordinaire mais qui est courageux et prêt à se battre jusqu'au bout, poussé par sa haine envers les Cyniks. Car en effet, tout le livre s'articule autour de la guerre que vont se livrer les Pans et les Cyniks à la fin. À Eden, les choses s'organisent pour un combat que l'on sait perdu d'avance mais que l'on veut mener jusqu'au bout. Pendant ce temps, l'Alliance des trois flanquée d'une petite équipe va marcher sur la cité de la reine Malronce afin de découvrir le secret du testament de roche, cette carte qui est censée mener les Cyniks jusqu'à leur paradis. Et enfin, la dernière partie du livre porte sur la guerre en tant que telle, et son issue.

Autre monde n'est pas de ces livres où l'on attend et l'on sait que l'on aura une happy-end. Du moins c'est ainsi que je le ressens. Les personnages, même s'ils nous apparaissent en héros plein de bravoure, souffrent et vivent des choses infernales, surtout vu leur jeune âge. Aussi ne serait-ce pas incongru qu'en route, on perde un personnage important ou que quelque chose de terrible se passe. On y a cru au tome d'avant, avec Tobias par exemple. Fort heureusement il revient dans ce tome, bien vivant et plus brave que jamais. Tobias est indispensable aux deux autres parce qu'il est l'incarnation de l'amitié par excellence : il suit Matt partout, fidèlement, sans pour autant être un simple faire-valoir. Il le protège (quand il veut l'empêcher de découvrir qui est le Raupéroden par exemple), lui parle, le soutient... J'aime ce genre de personnages, qui souvent mettent en plus le héros en lumière d'une jolie façon.

Autre monde étoffe son univers en chemin, puisqu'on fait la connaissance d'un peuple de Pans qui vivent en hauteur, avec leurs propres croyances et leur façon de vivre... C'est d'ailleurs auprès de ce peuple que l'Alliance des trois va trouver le cœur de la terre, dont on saisira tous le sens seulement à la fin. Il semble en tout cas que chaque personnage ait un rôle à jouer, quel qu'il soit. Ambre, Tobias et naturellement Matt, ont leur rôle et si intéressant qu'il soit, j'aime quand même davantage les voir ensemble.

Le livre promet encore de longs moments de suspens. La partie où l'équipe est dans le château de Mlaronce et doit défendre chèrement sa vie, c'était assez stressant. Et bien sûr il y a l'apogée du livre : la fameuse guerre qui oppose les Cyniks et les Pans. Ceux-ci ont échafaudé un plan et leurs altérations aident à expliquer leur résistance, quand bien même ils ne sont pas aussi forts que des adultes... On peut trouver la guerre assez « facile », mais enfin ce n'est pas le tome 4 de Twilight non plus (où l'affrontement final était quand même une fameuse escroquerie). Dans l'ensemble c'était assez intense, j'ai trouvé.

Cela m'a encore plu, en tous cas ! Et si j'ai toujours hâte de lire la suite, cette fois je suis particulièrement intriguée, puisque la fin de ce tome 3, si elle est là pour conclure un cycle, se termine d'une façon qui donne envie de savoir comment les choses vont bien pouvoir évoluer... L'article sur le quatrième volume ne tardera guère, de toute façon ^^.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Livres-contes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche