Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 00:10

Oguri Shun : Danno Tatsuya

Ikuta Toma : Ryuzaki Ikuo

Ueno Juri : Hibino Mizuki

Hirosue Ryoko : Kashibawa Yuiko

Mitsuishi Ken : Hibino Kunihiko

Hirata Kaoru : Kaoru

 

10 épisodes

2015

 

16/20

Ryuzaki Ikuo et Danno Tatsuya ont grandi dans le même orphelinat. Enfants, ils ont assisté au meurtre de Yuko, la femme qui s'occupait d'eux.

Le meurtre n'a jamais été résolu, aussi Tatsuya et Ikuo se sont-ils promis qu'une fois adultes, ils trouveraient eux-même le coupable et rendraient justice. Pour ce faire, le premier est devenu yakuza et le second, policier... Ils prétendent ne pas se connaître afin d'attendre leur but sans obstacle, et oeuvrent dans l'ombre...

Comment dire ? On me propose un drama avec Oguri Shun, Ikuta Toma et Ueno Juri ! C'est juste impossible de ne pas le regarder, en fait. Oguri Shun a toujours été un acteur que j'aimais énormément, et ça ne fait que s'amplifier de drama en drama. Ikuta Toma, je l'ai moins vu jouer mais c'est toujours un plaisir de le revoir (et là ça faisait longtemps, pour ma part), et Ueno Juri, c'est une très bonne actrice. C'était un tiercé gagnant, en quelque sorte. Qui plus est on me les colle dans un contexte policier/vengeance... Cela avait tout pour me plaire.

J'ai entendu pas mal de critiques concernant la fin du drama, que beaucoup ont trouvé gâché ou je ne sais quoi. Cela n'a pas été mon cas, et je me demande même ce qu'on lui trouve, à cette fin. Certes, le « qui » était un peu facile, je le concède, mais la tension était là jusqu'au bout, et même si bien sûr j'aurais souhaité que le drama finisse d'une autre façon, au final elle est logique, cette fin. Je la trouve plutôt cohérente avec l'ensemble du drama, à vrai dire.

Ouroboros m'a fait penser, dans son synopsis du moins, à Ryusei no Kizuna, un autre drama japonais que j'avais énormément apprécié, pour le fait que les héros ont vu mourir étant jeunes, un proche, et qu'ils se sont promis de retrouver le responsable et de le tuer. La comparaison s'arrête ici car les deux dramas sont très différents dans leur esprit et leur développement, mais c'est vrai que j'y ai songé. J'aime les histoires de vengeances, je le dis souvent, et là j'ai été servie. Tatsuya et Ikuo ont grandi liés par ce serment qu'ils se sont faits : qu'une fois adultes ils trouveront qui a tué Yuiko (celle qui s'occupait d'eux à l'orphelinat, donc) et qu'ils le tueraient. Et ils ne reculeront devant rien, pour cela. Si Ikuo a choisi de devenir policier, Tatsuya est devenu un yakuza. Ils prétendent ne pas se connaître et se rencontrent en secret, pour échanger sur les pistes qu'ils suivent ou sur le prochain mouvement qu'ils vont faire. Mais une amitié indéfectible les lie, due à leur passé commun. Orphelins, ils se sont retrouvés à l'orphelinat, un lieu rempli d'amour grâce à Yuiko, la femme qui prenait soin d'eux. Elle remplaçait la mère qu'ils n'avaient pas, ce qui explique que son meurtre les ait profondément marqué. D'autant que le laxisme de la police à l'époque, sur cette enquête, est plus que suspect.

Ikuo est un type qui malgré ce qu'il cache au fond de lui, est chaleureux et sympathique, notamment envers ses collègues de travail. Alors que Tatsuya a cette noirceur, cette absence de scrupules -du moins semble-t-il- qui le rend plus mystérieux et plus sombre. Et là où c'est intéressant, c'est que chacun des deux est suffisamment bien écrit pour se suffire à lui-même, mais ensemble, c'est là qu'ils prennent toute leur dimension. J'ai vraiment apprécié toutes les -nombreuses, bien sûr- scènes qui les montraient ensemble. Cette affection non formulée avec des mots, ce lien, ce but commun... C'était vraiment chouette.

Ikuta Toma joue comme d'habitude avec naturel et est impeccable, qu'ils s'agisse de nous faire sourire ou de nous déchirer le cœur. Comme en plus cela faisait longtemps que je n'avais pas regardé un de ses dramas, j'étais ravie de le retrouver. Mais c'est quand même à Oguri Shun que je décerne la palme. Je l'ai dit, je l'ai toujours aimé jusque là, mais depuis quelque temps je me rends compte que vraiment, il fait partie des acteurs japonais que je préfère. Il est très, très bon dans le rôle de Tatsuya. Déjà parce qu'il a beaucoup de prestance, d'allure, dans ce costume de yakuza (sans blague, il a définitivement passé l'âge de jouer les étudiants). Et parce que j'aime ce côté « force tranquille » qu'il dégage, pour reprendre le terme que j'ai pu voir dans certaines critiques du drama. Tatsuya tente de tout contrôle, de rester froid et implacable, mais j'aime la façon dont les choses vont le dépasser, surtout arrivé en fin du drama, que ce soit par rapport à sa vengeance ou par rapport à Ikuo.

Malheureusement je serai moins enthousiaste en ce qui concerne le rôle de Ueno Juri. L'actrice est parfaite, aucun problème avec cela. C'est juste que Mizuki, son personnage (la coéquipière d'Ikuo), n'a pas grand intérêt à mes yeux. La plupart du temps, pour moi elle était de trop. C'est-à-dire que même si voir Ikuo tomber amoureux aurait pu être sympathique en soi, Mizuki me donnait l'impression de ne pas réussir à trouver sa place. Certes c'est une personne honnête et droite, et une bonne flic, mais elle ne peut clairement pas comprendre ce que cherchent Ikuo et Tatsuya et quand elle entrait dans le jeu, c'était plutôt agaçant qu'autre chose je trouve. Je ne sais pas comment le dire, en fait. Peut-être que le personnage était justement trop lisse, comparé aux autres, et fatalement, moins intéressant. C'est dommage parce qu'encore une fois, Ueno Juri a fait un boulot nickel, mais on sait qu'elle peut faire nettement plus, si on lui donne de quoi faire.

J'ai bien aimé aussi, Hirosue Ryoko, qui joue Yuiko et que l'on voit beaucoup en fin de compte, car les flashbacks sont très présents. Elle avait une sympathie et une chaleur naturelles dues à son rôle bien sûr, mais elle le jouait bien. D'ailleurs puisqu'on parle des flashbacks, je dois dire que j'aime bien les deux gamins qui jouent Ikuo et Tatsuya enfants !

Le drama répond à mes attentes, en ce sens que j'y trouvé toute la tension que j'étais venue chercher. C'est-à-dire que j'étais impliquée dans le sort des personnages, et donc je tremblais pour eux. Les derniers épisodes notamment, donnaient envie de les enchaîner les uns à la suite des autres, parce que les personnages étaient en difficulté et que je voulais savoir ce qui allait se passer. Si le « qui » était un peu facile, j'ai quand même bien aimé les différentes étapes qui ont mené à la découverte de la vérité sur la mort de Yuiko. Tout ce qui entourait le personnage du père de Mizuki notamment, et puis bien sûr la vérité au sujet de l'orphelinat... J'ai trouvé les révélations bien amenées, le suspens présent jusqu'au bout, et les personnages bien gérés quoi qu'il arrive.

Ouroboros a été un drama qui m'aura tenue en haleine jusqu'au bout, et auquel je n'ai pas grand chose à reprocher, somme toute. Un bien bon drama, en ce début d'année !

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans J-Dramas-J-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche