Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 00:37

Ji Sung : Jo Min Hyuk

Hwang Jung Eum : Kang Yu Jung

Bae Su Bin : Ahn Do Hun

Lee Da Hee : Sin Se Yun

 

16 épisodes

2013

 

16/20

Yu Jung est fiancée à Do Hun, fraîchement devenu procureur et promis à une belle carrière.

Un soir pluvieux, Do Hun par accident, renverse une jeune femme sur la route et la tue. Yu Jung, ignorant qu'il y eu un mort dans l'accident, décide de s'accuser à sa place pour le délit de fuite, pour éviter que la carrière de Do Hun ne soit compromise...

Apprenant après s'être dénoncée que quelqu'un est mort, Yu Jung est envoyée en prison, et progressivement elle va tout perdre. Sans oublier que le fiancé de la victime, Min Hyuk, est un jeune homme puissant qui ne reculera devant rien pour faire payer celle qu'il croit être responsable de la mort de la femme qu'il aimait...

Et ben, laissez-moi vous dire qu'on s'amuse ferme, dans ce drama !... Pfouhhh... Je me demande quand même si j'ai déjà vu un drama aussi lourd... Pas au sens de mauvais, parce qu'il était vraiment bon, mais au sens de dur à assimiler. J'avais à la fois envie d'enchaîner les épisodes parce que j'aimais beaucoup et que plus la fin approchait, plus je voulais savoir comment ça allait se finir... Et en même temps, pas possible d'en mettre deux à la suite. Ca se digère, un truc pareil. C'est sans doute pour cela que je fais l'article quelque temps après l'avoir fini seulement (la flemme peut jouer aussi, ok...).

La première chose qui me frappe, avec le recul, c'est que le principe même, le développement de ce drama consiste en un truc avec lequel normalement j'ai du mal, donc logiquement je n'aurais pas dû autant adhérer. C'est-à-dire qu'on a une héroïne qui commence super mal, de base. Mais non contente de cela, tout le long du drama et jusqu'à la fin, alors qu'on croit que c'est bon, là il ne peut rien lui arriver de pire, et bien on a tort ! Il continue de lui en arriver, des vertes et des pas mures (mais des trucs de fou en plus). Et le dernier truc qui lui tombe sur le coin de la figure, je vous prie de croire que ce n'est pas rien ! Et normalement ce genre d'accumulation à coups de fatalités et manœuvres des pourris qui parsèment l'histoire, au bout d'un moment ça a tendance à faire trop pour moi. Ca en fait trop, et c'est trop pathétique.

Et pourtant là, même en voyant cette accumulation, même en hallucinant à chaque fois, à aucun moment ça ne m'a gênée. Enfin si, au sens où j'aurais bien aimé qu'on la laisse vivre en paix, mais pas envers l'histoire, quoi. Secret Love a défié toute logique. Même chose d'ailleurs, pour le couple qui va progressivement se former dans le drama et qui est SUPER malsain. Non mais vous imaginez ? Le type (Min Hyuk) tombe amoureux de la nana (Yu Jung) qu'il torture inlassablement parce qu'il pense qu'elle a tué sa fiancée. Et donc la fille tombe amoureuse de ce type là qui fait de sa vie un pur enfer. Honnêtement en lisant le synopsis et en apprenant que ces deux-là finiraient ensemble, au début on se dit que ce n'est pas possible. On voit mal comment, et surtout encore une fois, c'est super malsain... Et pourtant en fin de compte ça passe. Grâce au très bon jeu des acteurs principaux, notamment, ça passe même bien. Alors attention, même comme ça je n'en démords pas : ce couple s'est construit sur un truc pas sain du tout. Même si à la fin de l'eau a coulé sous les ponts, on clarifie les choses et compagnie, il n'en reste pas moins qu'à la base la façon et le contexte, surtout, dans lequel ils se sont rapprochés, ça ne semble pas être ce qu'il y a de mieux pour démarrer une relation. Mais à Dramaland, tout est possible, on le sait bien ! Et je dois bien avouer qu'ils m'ont brisé le cœur tous les deux, dans la seconde partie du drama... Et que leurs scènes ensemble étaient assez chouettes.

Secret love est une torture psychologique. L'héroïne est empêtrée dans ce mensonge qui à la base partait d'un geste noble (sauver l'homme qu'elle aimait), et qui va gâcher sa vie par un effet boule de neige, notamment en se mettant à dos le vindicatif et riche amoureux de la victime. Chaque fois qu'il frappe, ça fait mal. Et chaque fois que d'autres s'y mettent, c'est pareil. C'est pour cela que ce drama est réellement très éprouvant et que je ne suis pas prête de le revoir de sitôt. Mais cela veut dire aussi qu'il fonctionne et donc, qu'il est bien écrit (et bien joué).

Ce qui m'a fait très peur au début, c'est que Yu Jung soit une héroïne de plus au rayon des filles sans cervelles qui se laissent allègrement marcher dessus et acceptent tout sans rien dire. Et fort heureusement pour moi, Yu Jung n'est pas vraiment comme cela. Elle l'est d'un certain point de vue, rien qu'avec sa première action du drama, en prenant le blâme pour Do Hun. Elle l'est encore en continuant à garder ce secret même alors qu'en prison on lui prend son fils (oui parce que forcément, elle apprend qu'elle attend un enfant au moment où elle est envoyée en taule, Ha Ha...). Et elle l'est en sortant de prison et en acceptant de payer pour ce crime, de subir la vengeance de Min Hyuk alors qu'au fond elle n'a rien fait. Elle était dans la voiture c'est vrai, mais ce n'est pas elle qui conduisait, et elle ignorait même que quelqu'un était mort puisque Do Hun le lui a caché. Et pour tout cela, c'est vrai qu'il y a des moments où non seulement on trouve ce qui lui arrive très injuste, mais en plus on voudrait qu'elle s'énerve, qu'elle se rebiffe et qu'elle dise la vérité, surtout. Qu'elle dise que ce n'était pas elle qui conduisait !

Mais même ainsi, le drama a eu le bon goût de doter Yu Jung d'un peu de caractère, ce qui fait qu'il y a des moments où quand même, elle dit « stop, c'est assez ». Pas assez à mon sens, c'est vrai, mais ils existent, surtout dans la seconde moitié du drama. Et surtout j'ai aimé lors de la toute dernière trahison qu'elle subit -que je ne spoilerai pas-, qu'elle ne pardonne pas. Cette fois c'était trop, c'était la chose à ne pas faire, et elle ne peut pas courber la tête. Et heureusement. Même chose, à partir de l'épisode 10 (je crois, ça fait un moment que j'ai fini le drama) quand elle commence à comprendre combien elle s'est fait avoir et qu'elle se rend compte de tout ce qui s'est passé dans son dos, notamment ce que Do Hun a fait, elle décide elle-aussi, de devenir impitoyable et de rendre la monnaie. Et ça c'était brillant, ça évitait que Yu Jung soit sans cesse une victime, et rien de plus. Dire combien ce personnage est un crève-coeur ne serait pas assez. Même si j'avais envie qu'elle cesse d'endosser tout, je ne pouvais pas m'empêcher de l'aimer et de l'admirer. Pour sa force et sa façon dont elle continue à vivre quoi qu'il en soit. Pour sa sensibilité aussi. Hwang Jung Eum m'avait déjà plu dans Can You hear my heart, mais là elle est épatante dans le rôle de Yu Jung. Elle est très convaincante et c'est d'ailleurs bien le souci. Chaque fois qu'elle pleure, c'était dur de ne pas l'imiter...

Min Hyuk lui, est un gosse de riche que le drama ne nous présente pas sous un jour bien favorable. On comprend qu'il aimait sincèrement sa petite amie et qu'il soit dévasté par sa mort, surtout en de telles circonstances. De fait, on comprend qu'il veuille voir le coupable payer pour son crime. Mais d'une, il se trompe de coupable (même s'il l'ignore totalement), de deux il a des méthodes qui font qu'au final, il est dur de prendre son parti. Il va harceler Yu Jung avant, pendant et (c'est la plus longue partie) son temps en prison. Parce que la prison n'est pas assez, pour lui. Parce qu'il veut qu'elle paie plus que cela, il veut tout lui prendre et l'avoir à sa merci. Et comme il a compris qu'un lien existait entre elle et le procureur Do Hun, il va manipuler ce dernier aussi. Je ne sais pas trop dans quelle mesure le fait que nous spectateur, on sait que Yu Jung est innocente, a joué. Mais toujours est-il que Min Hyuk m'est apparu antipathique durant un moment. Il avait tout du gosse de riche pourri gâté qui croit que l'argent peut tout résoudre. Et puis le drama a commencé à donné de l'épaisseur à ce personnage, en montrant son contexte familial, ses doutes, ses angoisses... et également le fait que son harcèlement obsessionnel sur Yu Jung, de haine absolue au départ, se transforme petit à petit en autre chose. Il ne tombe pas amoureux en un épisode évidemment, cela prend du temps et c'est assez dingue de voir le changement se faire sous nos yeux, sans même qu'on s'aperçoive de ce qu'il se passe. Son obsession pour elle devient parfois de l'aide, de la compassion détournée, de l'inquiétude... C'est très étrange à observer, en tout cas. Et Ji Sung, que j'avais brièvement aperçu dans Protect the boss (drama que je n'ai jamais continué car à l'époque le sous-titrage n'avançait pas), m'a convaincue également. Il y avait définitivement quelque chose entre les deux acteurs principaux.

Mais les seconds couteaux ne sont pas en reste non plus. Se Yun est l'actuelle fiancée de Min Hyuk, celle qui est parfaite pour devenir l'épouse d'un riche héritier comme lui. Sauf qu'elle ne réussit jamais à l'avoir, même si officiellement, il lui est destiné. D'abord il y a sa fiancée dont il est très amoureux, et par la suite il y a Yu Jung. Et Se Yun est tout sauf idiote, et elle comprend avant Min Huyk lui-même, ce qui se cache derrière son obsession pour cette fille. J'ai aimé la classe de Se Yun. Elle n'a pas forcément réussi à me toucher (du moins pas autant que le drama l'aurait voulu, je pense), mais sa façon de voir les choses me plaisait et la plupart de ses actions, même si je n'approuvais pas toujours, avaient du sens. C'était un personnage féminin très intéressant en tout cas, et pas du tout secondaire.

Do Hun est probablement le personnage qui aura demandé l'écriture la plus complexe. Du moins, c'est ainsi que je le ressens. Tout dire sur ce personnage serait trop spoiler, mais simplement, disons qu'il est pendant longtemps dans une zone grise, où le bien et le mal sont des notions très floues. À un moment donné il se décide et choisit évidemment le côté obscur de la force, ce qui m'a fait me demander si une rédemption était possible pour ce personnage. Le plus horrible là-dedans et ce qui m'a fait m'arracher les cheveux, c'est que Do Hun, au début du drama du moins, n'est pas un vrai méchant. Il a certes l'ambition d'être procureur, mais il aime Yu Jung, il est promis à un avenir radieux sur tous les plans... Un type bien, quoi. Non, ce qui m'a tuée, c'est que Do Hun a laissé faire. C'est presque pire en fait, que s'il avait de base, été un beau salaud sans scrupules qui aurait sacrifié sa fiancée pour sa propre réussite. Mais non, il est juste lâche. Il a tué une femme (c'était un accident, mais voilà). Il s'enfuit. Sa copine lui dit qu'elle va s'accuser à sa place. Le mec est procureur, il sait donc très bien ce qui attend sa copine et il lui dit « pas de souci chérie, c'est bien aimable de faire ça pour moi ». Bon j'exagère, mais voilà. Do Hun laisse faire. Ce n'est jamais sa faute puisque dans les faits, il ne fait rien. C'est bien commode.

Et du coup c'était passionnant de le voir s'enfoncer là-dedans. Coincé entre Min Huyk qui fait pression sur lui et Yu Jung, qui lui rappelle sa culpabilité. L'acteur était vraiment bon, et voir Do Hun se débattre dans ses turpitudes, ses mensonges, sa lâcheté, c'était assez fou. Par la suite le personnage aura d'autres évolutions, et toutes sont aussi bien menées, jusqu'à la dernière.

Un mot rapide, parce qu'il faut que ce soit dit, sur la mère de Do Hun, qui est une saloperie sans nom. Pas au sens où habituellement on l'entend dans les dramas et où la belle-mère est souvent insupportable, mais... vous verrez. Vous verrez, et comme tout le monde, vous la détesterez ><.

S'il y a bien une chose à saluer dans Secret love, c'est le travail mené sur la psychologie et l'écriture des personnages. Je pense que c'est incontestable. Ça et l'exploit de nous faire adhérer à un drama où les maîtres mots sont la colère et la vengeance, tout du long. Même s'il ne fait pas partie de mes dramas préférés, je reste bluffée par sa qualité et par l'addiction qu'il a provoqué chez moi, me donnant sans cesse envie de voir la suite (sans pour autant le faire puisque comme dit plus haut, c'était trop dur et il fallait absolument souffler entre deux épisodes ^^'). Mais attention pour les âmes sensibles : regarder Secret Love, c'est être prête à s'arracher les cheveux et à se taper la tête contre les murs trrrrrès souvent ^^'.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans K-dramas-K-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche