Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 00:53

Une série terminée en 4 tomes, chez Delcourt. Par Plessix (scénario, dessin & couleur).

Une suite a été faite : Le Vent dans les sables.

A l'issue du grand ménage qu'il entreprend dans sa maison, Taupe part se promener et rencontre près de la rivière, Rat, avec qui il va se lier d'amitié. Rat lui propose de rester chez lui quelque temps, et Taupe fait ainsi la connaissance d'autres amis : Loutre, Blaireau, et Crapaud.

Ce dernier est parfois pris de lubies incontrôlables et ses amis tentent toujours de le raisonner. Mais sa dernière en date, qui concerne les voitures, va amener Crapaud a de bien tristes extrémités et cette fois, il sera dur de le tirer de ce mauvais pas.

Ce que c'est joli... Sans rire, il y a vraiment des BD qu'on pourrait inlassablement relire, juste parce qu'elles font du bien. Le Vent dans les saules est de celles-là. Pourtant, ce n'est pas que je l'ai beaucoup lu, puisque pour tout avouer, j'ai fait l’acquisition de l'intégrale très récemment seulement, même si j'avais déjà lu la série par ailleurs. Je l'ai donc relu pour l'occasion, d'autant que l'intégrale est plutôt sympa, et une fois de plus, j'ai été enchantée par ma lecture.

Je dois dire que si je n'ai pas lu le livre original, de Kenneth Grahame, étant petite j'avais parmi mes cassettes vidéo, un petit dessin animé qui s'appelait « La Mare aux grenouilles » et que j'adorais regarder ! Ce n'est que plus tard que j'ai découvert la BD -et qu'elle n'était pas ma surprise en la lisant, de constater que je connaissais cette histoire via ce moyen métrage, donc-, et appris l'existence du livre également. Fin de la parenthèse ^^.

La première chose, il me semble, qui saute aux yeux, c'est la beauté et la précision du coup de crayon de Plessix. De la BD animalière comme on l'aime, avec des détails autant dans les personnages que dans les décors (ce manteau de neige est fabuleux, idem pour la rivière ou les arbres, franchement)... Taupe n'est-il pas absolument adorable ? On pourrait peut-être regretter cette narration avec une police fine et en italique de surcroît, qui rend la lecture tard le soir avec une petite lampe, un peu compliquée (ou alors c'est moi qui devient vraiment myope, c'est possible aussi ^^'). Autre regret pour ma part : le fait que les albums ne fassent qu'une trentaine de pages. C'est très court et donc, ça passe trop vite !

Les amateurs de BD d'action pourront passer leur chemin. En effet ici, à part la fin où les aventures de Crapaud vont faire un beau remue-ménage dans le bois, il s'agit beaucoup de contemplation. A travers Rat et Taupe et leur toute fraîche amitié, nous allons rencontrer d'autres personnages singuliers, notamment Blaireau, qui passe pour un vieux bougon mais qui a le cœur sur la main et cherche toujours à raisonner Crapaud, même s'il doit employer les grands moyens. Rat aussi est assez strict, bien que complaisant avec Taupe. Ce dernier n'est que douceur, il s'émerveille de chaque rencontre, de chaque découverte, et consigne tout ce qu'il vit dans ses petits carnets, avec ses croquis... Tout est paisible, dans cette BD, et si nos amis ne vivent pas de grandes aventures, cette BD reste tout de même un vrai ravissement. Honnêtement, si vous n'avez pas trop le moral, lire Le Vent dans les saules ne pourra que vous faire du bien ! On a l'impression de respirer l'air frais avec eux, de sentir l'odeur du thé et des petits gâteaux qu'ils dégustent... C'est un délice, tout simplement.

Je ne sais pas à quel point la BD est fidèle au roman original, donc je ne peux pas dire s'il s'agit d'une adaptation fidèle ou non, mais de mon point de vue, ce n'est pas très important.

Il y a un côté très enfantin : de mignons animaux, des aventures « gentilles », mais en même temps cette série peut plaire aux plus grands parce que les dialogues ne sont pas ceux de Titeuf (si vous voyez ce que je veux dire...), que le côté assez embourgeoisé des personnages donne une autre dimension, un autre ton au Vent dans les saules, également. Et puis la narration et ses petites touches d'humour ou de poésie, selon le cas, passe très bien.

Certains diront que c'est un peu trop lent ou qu'il ne s'y passe pas grand chose (surtout dans les deux premiers albums), mais je pense que c'est aussi une question de savoir si le charme opère ou non. Et là il n'y a pas de règle, c'est très subjectif. Pour moi, il a opéré dès le début, et il opère toujours, quand je relis cette série. Aussi je ne peux que la conseiller, pour ceux qui ne connaîtraient pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans BD Franco-belges
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche