Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 00:10

Un anime en 25 épisodes tiré d'un manga. Des OAV sont sorties et des films sont prévus.

Les Titans, des créatures de plusieurs mètres de haut, sont de vrais prédateurs pour les humains, qui se sont retranchés derrière de hauts murs pour se protéger.

Lorsque les Titans parviennent à briser l'un des murs et à entrer, Eren voit sa mère être dévorée sous ses yeux. Il jure de devenir soldat et d'intégrer les bataillons d'exploration, afin d'éradiquer tous les Titans qui ont réduit l'humanité à se cacher ainsi...

Ouaip. Y a pas à dire : j'ai beau regarder pas mal d'animes et apprécier quelque chose de sympathique sans mal... De temps à autres, quand on se prend une claque dans la figure tellement ce qu'on voit est bon, ça fait du bien. Ça n'est pas si souvent que ça arrive... Je pourrai citer par exemple la découverte que fut Death Note (rah ça mériterait que je me le revois cet anime, tiens)... Shingeki no Kyojin, c'est un peu cet ordre d'idée : c'est addictif, c'est bien animé, mais surtout c'est hyper bien foutu (et quand on commence à dire que quelque chose est « hyper bien », ça laisse à penser que les adjectifs dithyrambiques ne vont pas tarder à manquer... ^^').

Mais alors, c'est très étrange comme sensation. Parce qu'évidemment il se passe des choses terribles à voir. Pas d'un point de vue visuel en soi, parce qu'on a vu largement pire en anime, mais d'un point de vue psychologique, où franchement, y a intérêt à pas traverser une phase de déprime quand on regarde cet anime ^^'... Honnêtement ça ne m'est pas arrivée souvent, d'avoir des scènes où je suis à deux doigts de faire avance rapide tellement ça me vrillait les nerfs... Et dans Shingeki no Kyojin, c'est bien arrivé 3-4 fois en tout, je pense... Mais c'est la preuve que ça marche. Que c'est efficace, bien fait, et que les personnages nous importent assez pour provoquer cela.

Quand on commence l'anime, on nous pose les bases assez rapidement : un monde fait d'humains d'un côté, et de titans de l'autre. Les seconds dévorent les premiers, qui évidemment se font becter à coup sûr vu que les titans font plusieurs mètres de haut. Des soldats sont envoyés au casse-pipe par-delà les murs érigés autour de la ville pour protéger les Hommes, et bien qu'un point faible (un endroit derrière la nuque) permette d'anéantir un titan, la chose n'est pas aisée. Eren, notre héros, perd sa mère à cause des Titans et souhaite plus que tout les voir périr : il va donc s'entraîner dur pour cela, avec ses camarades. Bon. Dès le premier épisode, avec cette scène finale (la première sur les 3-4 dont j'ai parlé et où concrètement, j'ai cru que j'allais perdre tous mes cheveux tellement je trouvais ça horrible), dès le premier épisode dis-je, j'ai compris au moins deux choses : d'une part, que j'allais sérieusement en baser, d'autre part que cet anime était formidable.

Formidable parce qu'il est riche. Le monde est simple mais clairement établi (et la menace est réelle), et on ne perd pas du temps en détails : on va droit au but, toujours, et chaque minute de l'anime sert à quelque chose. Les rebondissements sont là (je crois qu'on a tous plusieurs retournements de situation en tête, vous savez ceux où on se fend d'un « nannnnnnn c'est pas possiiiiible !! » devant son écran). C'est impossible de commencer cet anime et de ne pas le finir.

Les personnages sont riches. On les dote d'un passé (le début de l'anime nous les montre enfants, et par la suite on a des flashbakcs qui remontent encore plus loin), d'un caractère, d'une personnalité avec plusieurs éléments... On n'en fait pas si facilement le tour. Eren bien sûr, est notre héros et en ce sens il est fort, déterminé, guidé par sa haine et son désir de vivre dans un monde où les Hommes n'auraient plus peur des Titans. À chaque instant, c'est ce qui le motive. Eren est bien plus que cela évidemment, mais je m'en tiendrai là pour ne pas trop en révéler. En tout cas c'est surprenant, ce qui arrive à ce personnage !

J'ai bien aimé Armin aussi. C'est celui qui pense, mais a du mal avec les actions. Il n'est pas aussi bon sur le terrain que ses camarades et a tendance à se voir comme s'il était un boulet, mais au niveau tactique et réflexes, capacités de jugement, il est excellent, et donc très utile en réalité. Mikasa quant à elle, a juré de protéger Eren depuis leur enfance, et c'est un soldat très compétent. Ces deux personnages entourent le protagoniste par leur amitié sans faille pour lui, et ils sont indispensables. J'ai vraiment aimé qu'au milieu du chaos entourant l'histoire, on nous montre une telle amitié entre ces trois personnes, qui chacune sont prêtes à tout donner si cela peut sauver les deux autres. Mais il y a bien d'autres personnages dans les bataillons d'exploration, qui sont très intéressants également, comme par exemple Rivaille et Zoé (doublée par la toujours géniale Paku Romi).

A côté de cela, c'est évidemment très bien animé. Les Titans ont une apparence singulière : ils ressemblent plus ou moins à des hommes, sont nus, et autre leur grande taille, ils ont des faciès assez particuliers, pour certains. C'est très marquant. Les déplacements des soldats avec leur équipement tridimensionnel (idéal pour attaquer les Titans) sont fluides, l'animation est vraiment nickel. Et pour rester sur la force, j'ai beaucoup aimé le premier opening, je dois dire.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Shigeki no Kyojin est un anime plutôt intense. Il effraie, il fait douter, il inquiète, il tient en haleine... Bref il est tout à fait réussi, et incontestablement, l'un des meilleurs animes que j'ai pu voir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche