Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 02:42

Une série de Raule (scénario) et de Gabor (dessin), publiée aux éditions du Lombard. Un 1er cycle de 3 tomes est déjà sorti ; un 4ème tome est annoncé.

XIIème siècle, au Japon. Isabellae est une jeune fille peu ordinaire puisque non seulement elle est rousse, mais en plus c'est une guerrière aguerrie. Accompagnée du fantôme de son père, elle parcourt le pays depuis 7 longues années, en tentant de retrouver sa sœur.

J'ai profité cet été, d'une offre promotionnelle vendant les 2 premiers tomes pour pas cher, pour découvrir la série. C'est sympa ce genre d'offres, ça permet de se lancer alors qu'on ne l'aurait pas forcément fait -ou pas tout de suite, en tout cas-. Comme elle m'a bien plu, je me suis empressée de me procurer et de lire le troisième album, complétant ainsi ce premier cycle. J'attends désormais la suite, car l'histoire ne fait que commencer... Avec ce qui a été lancé là, il y a de quoi tenir un moment, je suppose !

L'histoire se situe donc dans un Japon féodal avec tout ce que cela suppose : les samouraïs, les combats à l'épée, les croyances anciennes, et j'en passe... Pourtant Isabellae, notre héroïne, détonne dans ce décor. Avec ses cheveux roux déjà, mais aussi car on a rarement vu des femmes tenir l'épée, à cette époque. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle a beaucoup de caractère. Et qu'elle a de la fierté à revendre, aussi ! Une femme forte et qui n'a certainement pas besoin d'être protégée, en somme. Elle sillonne les routes à la recherche de sa sœur Siuko, et se fait de l'argent en ramenant morts ou vifs les criminels recherchés dans chaque endroit où elle passe... Pas vraiment la vie dont rêvait son père pour elle, quoi.

Ce premier cycle va prendre le temps de tout mettre en place, en n'oubliant pas non plus de nous donner de l'action, permettant ainsi de ne jamais s'ennuyer. Ainsi comme toute quête qui se respecte, on va voir se constituer le petit groupe qui va bien et qui va accompagner notre héroïne -qui jure au début qu'elle se passerait bien d'eux et préférerait continuer sa quête seule-. On a donc le jeune bandit-pas-si-mauvais-que-ça qui va tomber sous le charme d'Isabellae et la suivre partout, le jeune garçon à la base destiné à devenir moine, et un dernier compagnon tout à fait intéressant s'ajoute à la liste dans le tome 3. Une petite troupe variée certes, mais qu'on n'imagine pas se dissoudre, maintenant. Des liens vont se créer, comme on s'y attendait, entre chacun d'eux. Et aussi une certaine estime, pour ne pas dire une amitié. Isabellae les a laissé l'accompagner à contrecœur au début, mais à présent les choses ont évolué... Et je dois dire que ça colle tellement bien que ça joue pour beaucoup dans mon appréciation de la série.

L'histoire, même si elle s'ancre dans une période et un contexte bien réels, lorgne clairement vers le fantastique. D'abord en nous expliquant que la mère d'Isabellae avait certains pouvoirs magiques (sa mère était irlandaise, d'où les cheveux roux transmis à sa fille), puis en intégrant certains éléments surnaturels (bon vous me direz, dès le départ on avait la présence du fantôme du père d'Isabellae, mais bon comme cela se passe au Japon, ça ne m'a pas interpellée au départ XD). Le mariage des deux est plutôt réussi, je trouve. Entre combats à l'épée plutôt bien agencés et fantastique, le récit trouve un certain équilibre. Ca se lit bien, tout simplement. Je me suis trouvée assez vite prise au jeu puisqu'en refermant chaque tome, j'avais hâte de lire le suivant, pour connaître la suite des aventures de cette petite troupe. C'est bien le signe que cela fonctionne. Isabellae est une série qui ne paye pas forcément de mine (les récits se plaçant dans le Japon féodal sont bien nombreux), mais que je recommande chaudement.

Il y a parfois quelques visages un peu bizarres (ceux de trois-quarts, j'ai l'impression), mais dans l'ensemble ce trait plutôt classique, colle bien au récit. En soi ce n'est pas ce que je préfère, mais cela convient bien, alors... J'aime assez les couleurs, par contre. Et les décors, également. Le trait de Gabor contient pas mal de détails, mine de rien, notamment dans les scènes de baston qui je trouve, sont assez bien gérées (et plutôt sanglantes).

Vous l'aurez compris : il m'a bien plu, ce 1er cycle ! Qui plus est même si pas mal de choses se sont produites, j'ai le sentiment qu'on n'est qu'au tout début, que l'histoire commence seulement maintenant. Ça donne vraiment envie de voir ce que les auteurs vont nous proposer avec le tome 4 !

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans BD Franco-belges
commenter cet article

commentaires

Raule 31/07/2015 12:30

Thank very much for your valuable opinion! :)

Marluuna 31/07/2015 23:16

Thank you for your visit ! And i'm waiting for the 4th album ! :)

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche