Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 00:10

Lee Jun Ki : Park Yoon Kang/Hanjo

Nam Sang Mi : Soo In

Yu Oh Sung : Choi Won Sin

Jun Hye Bin : Choi Hye Won

Han Ju Wan : Kim Ho Kyung

 

22 épisodes

2014

 

16/20

Park Yoon Kang voit son père, chef de la garde du palais, se faire tuer sous ses yeux. À cause d'un complot, son père est reconnu comme étant un traître et de ce fait, la sœur de Yoon Kang est condamnée à vivre comme esclave. Yoon Kang prend alors la fuite en jurant de revenir un jour venger son père et délivrer sa sœur...

Il abandonne ainsi son épée pour le fusil, une arme nouvelle et laisse tout derrière lui pour accomplir sa vengeance, y compris Soo In, la femme qu'il aime.

Inutile de chercher mille raisons qui m'ont poussées à me mettre à ce drama -outre le fait qu'il soit historique et que j'aime ce genre-. Il y avait Lee Jun Ki. À partir du moment où il fait un drama, je dois le voir, c'est obligé ^^. Et encore une fois, j'ai bien aimé. Il a fait mieux, il a incarné des personnages encore meilleurs, mais The Joseon Gunman reste malgré tout un bon drama, bien que très classique dans le genre. Ce qu'on peut lui reprocher par contre, c'est sa longueur. Pour moi il aurait facilement pu tenir en moins de 22 épisodes, parce que même si les scénaristes ont trouvé de quoi raconter, je pense qu'on avait fait le tour des personnages notamment, et c'est vrai qu'il aurait pu durer moins longtemps.

On pourra aussi se dire que Lee Jun Ki incarne là un personnage dont il a l'habitude : le jeune homme un peu insouciant et rigolo à qui il va arriver les pires choses et qui va se transformer en héros pour défendre ceux qui lui sont proches ainsi que le peuple. Une transformation qu'on a pu voir dans Iljimae par exemple. Mais ce type de personnages fonctionne bien et il faut être honnête : l'acteur tient bien ce genre de rôles. Il peut se faire un visage totalement gamin voire bêta ^^, aussi bien qu'une expression de douleur extrême ou de fureur complète. C'est mon acteur préféré et ce n'est pas pour rien : chaque fois que je le vois jouer, ça me conforte dans cette idée. Alors après c'est vrai que c'est à s'arracher les cheveux, ce qui arrive à Park Yoon Kang tout le long du drama. Chaque fois qu'on pense qu'il ne peut rien lui arriver de pire, le drama nous détrompe et le place dans une situation encore pire qu'avant. A tel point qu'on se dit qu'il ne va pas s'en relever. Mais Park Yoon Kang a tellement de haine en lui, envers l'homme qui lui a tout pris, qu'il ne pourra jamais s'arrêter à moins d'être mort.

Avec lui, le drama explore ce thème qui me plaît toujours, celui de la vengeance. La base, c'est cette vengeance qui nourrit cet homme à qui on a tout ôté. Et ce que j'aime bien, c'est que le jour où il croit l'avoir accompli, il se rend compte qu'il n'est pas plus heureux. Que le vide qu'il avait en lui n'a pas disparu pour autant. J'ai bien aimé cette façon d'aborder les choses car même si c'est un fait connu, c'est rare que le principal intéressé en prenne conscience, habituellement. C'est bel et bien en protégeant sa sœur et celle qui l'aime, et en devenant un héros pour le peuple -en libérant les esclaves notamment- qu'il va se trouver, et combler ce vide.

Au milieu de cette sombre histoire, il y a cette histoire d'amour entre Yoon Kang et Soo In, qui va nous faire passer par toutes les émotions. Cela marque aussi les retrouvailles entre Lee Jun Ki et Nam Sang Mi, depuis Time Between Dog & Wolf (qu'il faut voir, si ce n'est pas déjà fait !). Elle est pas mal cette actrice, j'aime bien ce qu'elle fait. Et ici elle a de la prestance dans le rôle de cette jeune fille de bonne famille, très intelligente et avide de connaissances (surtout par rapport à la place habituelle des femmes en ce temps-là). C'est même elle qui au début du drama, apprend des choses à Yoon Kang, qui certes a de l'éducation, mais pas dans certains domaines... Leur relation se construit durant les premiers épisodes où -heureusement- on passe vite sur le côté « je t'aime moi non plus » habituel, et on voit que petit à petit ils se connaissent et se plaisent. Le sort les sépare et tout le long du drama ce sera ça : se perdre, se retrouver, se sacrifier pour l'autre, se repousser pour protéger l'autre... De quoi s'arracher les cheveux, je vous le dis ^^' ! Mais j'aime leur histoire, surtout qu'on a l'impression malgré l'époque, qu'ils sont égaux car du même milieu grosso modo, et tout aussi courageux. Soo In va très loin pour lui, repoussant toujours les limites de sa condition pour le protéger, même malgré lui. C'est une sacrée femme, pour le dire brutalement ^^ ! Et je dois dire que ces deux personnages, je les ai autant apprécié ensemble que séparément. Ils existaient sans problème sans l'autre, et ensemble ils étaient terribles !

On ne peut pas ne pas évoquer aussi la nemesis de Yoon Kang, alias Choi Won Sin. J'avais vu l'acteur dans Faith et bizarrement j'en garde un souvenir pas terrible, celu id'un acteur qui surjouait énormément. Il m'a nettement plus plu ici, où même s'il surjoue un peu parfois, ça n'a rien à voir je trouve. Et le personnage est excellent. Ce n'est pas juste un méchant risible (à l'inverse par contre du deuxième vice-premier ministre ou du chef, qui sont tous les deux des acteurs au surjeu fatiguant et à chaque fois que je les vois dans un drama, ça me blase d'office ><). Il a des objectifs, et il est tout aussi déterminé que Park Yoon Kang. C'est pourquoi leurs confrontations seront toujours extras, qu'elles soient indirectes ou carrément frontales ! Par contre sa fille, Hye Won, c'est l'inverse : j'ai eu du mal. Autant je l'ai adoré dans la première partie du drama, autant après ça s'est gâté. Je la trouvais forte, avec une histoire intéressante et beaucoup de classe. Quand elle passe du côté obscur, j'ai eu du mal parce qu'elle devient une toute autre personne. Si le personnage avait été ainsi depuis le début, alors là ok. Ou même qu'elle le devienne, en soi c'est intéressant, mais là je ne sais pas, j'ai trouvé que c'était rapide et mal fait. De se brouiller avec son père pour ne pas qu'il touche à un cheveux de Yoon Kang, elle se retrouve à elle-même vouloir lui coller une balle entre les deux yeux, et j'avoue que j'ai eu du mal à adhérer.

En vrac, j'ai bien aimé autrement, le serviteur fidèle de Yoon Kang, Kanemaru le japonais aussi, et la petite sœur de Yoon Kang, même si elle n'est absolument pas développée, étant juste là pour ajouter du drama je pense ^^. Oh et même si on ne l'a pas énormément vu, j'aimais bien leur père aussi :). Ah, je n'oublie pas non plus Ho Kyung, l'ami de Soo In, que je pensais au départ être juste un rival, mais qui est bien plus que cela au final et qui a une vraie existence, et pas seulement celle du second couteau.

Derrière cette histoire de vengeance, il y a celle d'une époque qui change aussi. D'une Corée que certains (les érudits progressistes) veulent voir changer, s'adapter au nouveau monde. D'ailleurs on le voit rien qu'avec l'une des bases de l'histoire, à savoir l'arrivée des armes à feu. Même Yoon Kang, pourtant excellent à l'épée, va se mettre à cette arme pour lutter à armes égales avec ses ennemis. On sent qu'on est à l'aube d'un nouveau monde, d'une époque de changements, et la deuxième partie du drama va davantage développer cela en accordant du temps d'antenne au couple royal, aux rebelles, à ceux qui veulent s'approprier le pouvoir et ceux qui veulent voir arriver ce nouveau monde... J'ai trouvé cela très intéressant aussi, ces coups d'état, ces rebellions dans lesquels nos deux héros vont devoir jouer un rôle, s'ils veulent pouvoir un jour vivre ensemble et en paix. Ça se goupillait bien et historiquement, c'était intéressant.

Alors bien sûr, il faut dire qu'en matière de drama historique, il existe mieux. Mais quand même, malgré ses défauts, ce drama a été très prenant. J'ai tremblé pour les personnages et à la fin, j'enchaînais les épisodes car je voulais savoir. Je l'ai trouvé assez bien dosé, entre tout ce qu'il abordait et j'en garderai un bon souvenir !

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans K-dramas-K-movies
commenter cet article

commentaires

ouverture de porte paris 14 13/10/2014 19:19

Je vous approuve pour votre paragraphe. c'est un vrai travail d'écriture. Continuez

Marluuna 13/10/2014 23:07

Merci beaucoup, c'est très gentil :)

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche