Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 01:38

Kim Jae Won : Cha Dong Joo

Nam Gung Min : Jang Jun Ha/Bong Ma Ru

Hwang Jung Eum : Bong Woo Ri

Jung Bo Suk : Bong Yung Gyu

Lee Hye Yung : Tae Yun Suk

Lee Gyu Han : Seung Cheol

 

30 épisodes

2011

 

16/20

Il y a Woo Ri, dont la mère est morte et qui s'occupe de son beau-père Yung Gyu handicapé mental...

Il y a Dong Joo, fils d'une riche famille rendu sourd à la suite d'un accident, et qui le cache à tout le monde ou presque...

Et puis il y a Ma Ru, le fils de Yung Gyu qui déteste vivre dans une famille pauvre auprès d'un père attardé, et qui va fuir pour se faire adopter par la mère de Dong Joo.

En grandissant, Dong Joo et Ma Ru (qui se fait appeler Jun Ha) sont devenus inséparables... Jusqu'à ce que Woo Ri arrive dans leur vie.

 

Je spoile un peu dans cet article, sur la partie enfance, soit les premiers épisodes, donc attention avant d'aller plus loin !

Can you hear my heart était au moment où je l'ai vu, le drama le plus long que j'avais jamais vu (depuis, Ugly Alert a largement dépassé le nombre des 30 épisodes ^^). En plus ça a été compliqué car à un moment donné j'ai été en stand-by longtemps, faute de trouver les épisodes sous-titrés. Avec un autre drama qui aurait été moyen, ça aurait pu tout me plomber, d'attendre comme cela à mi-parcours... Mais il se trouve que Can You Hear my Heart est loin d'être un drama moyen. Il était même très bon, c'est donc pour cela que quand j'y revenais, je n'avais aucun mal à me replonger dedans.

C'est un drama familial où l'on rit, on pleure, on s'énerve, on souffre... C'en est pas épuisant, mais pas loin ! Cette famille que l'on va suivre est réellement attachante, entre la grand-mère, le père et la fille qui vivent avec le souvenir de ce petit-fils, fils ou « oppa » disparu... Ils n'ont eu aucun mal à me tirer les larmes, tous autant qu'ils étaient. C'est un de ces dramas où tout concorde : écriture des personnages et jeu des acteurs. Quand c'est comme cela, il n'y a pas mieux. Ainsi on a Yung Gyu, cet homme qui souffre d'un retard mental mais qui est bon comme le pain, qui personnellement m'a émue plus d'une fois. Jung Bo Suk est excellent dans ce rôle (je ne connaissais pas cet acteur avant) parce qu'il ne donne pas dans la caricature. Il joue un homme simple d'esprit, mais jamais il ne le rend ridicule ou pitoyable. Juste terriblement attachant. Son amour , pour sa famille, sa naïveté, sa foi en ce Ma Ru qui les a laissé... Tout en lui sonnait juste, particulièrement son lien avec Woo Ri. Leur relation était terriblement jolie. Et puis c'était un tel rayon de soleil, ce personnage...

Et puis il y a la grand-mère. Incontournable. Elle parle durement, elle crie souvent, mais quel petit bout de bonne femme, que cette mamie ! Elle aussi, elle m'aura arrachée des larmes (enfin si je vais par là, je vais dire la même chose pour la quasi-totalité des personnages aussi ^^').

Et bien sûr, il y a Woo Ri. Une jeune fille pleine d'énergie, le cœur sur la main, parfois un peu trop naïve mais intelligente. Un bon personnage féminin. Elle cherche activement à retrouver son « oppa », ce Ma Ru qui est parti de la maison et qu'elle considère comme son frère même s'ils n'ont pas de liens de sang. La chose là-dedans, c'est que Ma Ru, devenu médecin, a changé de nom pour Jun Ha, et évidemment elle ne le reconnaît pas. Et lui ne la considère pas vraiment comme une sœur... Vous sentez le drame ? Surtout que Woo Ri, elle intéresse aussi Dong Joo, le nouveau frère de Jun Ha (mais non, c'est pas compliqué !). Je trouve que Woo Ri, elle est assez claire dans ses sentiments au moins. Elle respecte les choix de Ma Ru/Jun Ha même après qu'elle ait capté qui il était vraiment. Elle lui fait savoir à un moment donné quand elle trouve que son attitude craint (et elle craint !). Elle ne le voit pas comme un amoureux potentiel mais bien comme un membre de sa famille malgré tout, et clairement, c'est vers Dong Joo que penche son cœur. D'ailleurs que ce soit envers Ma Ru ou Dong Joo, j'aime aussi le fait qu'elle capte bien la vérité (la surdité de l'un, la réelle identité de l'autre) mais se garde de parler. Elle sait, elle soutient, mais elle n'en rajoute pas. Ca m'a surprise, et ça change. Bref, c'est une fille assez simple à comprendre et qui ne se prend pas la tête pour rien, et ça fait du bien. Parfois c'est vrai, j'aurais aimé qu'elle ait plus de poigne et qu'elle envoie bouler qui il faut quand il le faut, mais enfin on ne peut pas tout avoir ! Qui plus est, Hwang Jung Eum est très bonne dans ce rôle (bon depuis je l'ai vu dans Secret love et elle m'a encore plus épatée) ; je crois que j'ai découvert là une actrice que j'ai envie de suivre !

Aux rayons des pourritures infâmes (non, parce qu'il en faut, sans cela ce ne serait pas amusant), on a bien sûr le papa de Dong Joo, meurtrier en puissance et pourriture de 1er ordre, donc. Une charmante nature, qui à aucun moment n'a pu m'émouvoir, même quand le drama a essayé, sur la toute fin. Évidemment il est le déclencheur de pas mal de choses puisque notamment, c'est par lui, indirectement, que Dong Joo devient sourd. Et du coup, que sa mère n'aura de cesse de le venger. C'est un méchant qui n'est pas bête ou juste diabolique et c'est appréciable. Il est suffisamment développé pour que l'on comprenne ce qui le pousse à agir comme il le fait, mais comme je l'ai dit, pour moi il n'est en rien excusable. Je n'ai pas plus apprécié la mère de Ma Ru/Jun Ha (sa vraie mère, biologique j'entends), où pareil, peu importe combien le drama essayait, je n'ai jamais eu la moindre parcelle de compassion pour cette femme répugnante. Qui plus, et là je le confesse ce n'est pas un vrai argument, la tête de cette actrice ne me revient absolument pas. Mais vraiment pas. Mais même sans cela, c'est le genre de personnages qui laisse tout (y compris son gosse donc) pour avoir une vie plus dorée, en se soumettant à un homme qui la traite comme une moins que rien. Je ne peux pas adhérer à ça ><.

La mère de Jun Ha (adoptive celle-là) et vraie mère de Dong Joo (vous suivez toujours ?), est une femme qui aime réellement son fils. À tel point que cela va la pousser à faire des choses folles, pour le venger. Elle va d'abord le pousser à cacher sa surdité à tout le monde y compris son propre père. Elle va adopter Jun Ha pour qu'il serve d'appui à Dong Joo, en le traitant comme son fils pour s'en débarrasser au moment où elle n'aura plus besoin de lui. Elle est impitoyable, et déterminée à ce que son fils prenne tout à son mari, qu'elle tient responsable de tout -à juste titre, ceci dit-. On a du mal à l'aimer parce que ses actes sont durs, mais on peut comprendre qu'en tant que mère, elle agisse de façon inconsidérée (même si là elle va loin). L'actrice est parfaite comme toujours, et toujours avec charismatique.

Au rayon, encore, des personnages que je n'ai pas aimé sans qu'ils ne fassent partie des méchants, en fin de compte il n'y en a qu'un seul, c'est Seung Chul, l'ami de Woo Ri, fils d'une famille voisine. Ce type de personnages existe dans plein de dramas, mais là je ne sais pas, il m'est sorti par les trous de nez. L'acteur n'est pas en cause en plus, c'est vraiment l'attitude du personnage. Je n'ai pas aimé la façon dont il imposait ses sentiments à Woo Ri. Ok il a toujours été là, il l'aime et il est dégoûté de voir qu'elle ne s'intéresse pas à lui, d'accord. Mais la façon dont il s'imposait littéralement à elle, une fois, deux fois je veux bien. A la longue le personnage en devenait lassant et plus du tout sympathique à mes yeux.

Restent Dong Joo et Jun Ha. Sacrée relation, dont je ne peux pas dévoiler toute la complexité, car d'une ce serait trop long, de deux je spoilerai tout. Ils ont grandi côté à côte, en frères. Le premier est sourd et le second est le seul, avec leur mère, à être dans la confidence. Jun Ha représente un grand frère pour Dong Joo, mais plus que ça, un pilier. Il s'appuie sur lui pour avancer, il l'aime, il a entièrement confiance en lui... Il y a pas mal de scènes adorables avec ces deux là pendant une bonne partie du drama, qui montrent à quel point leur relation est solide. Elle va toutefois prendre des détours inattendus et dramatiques à mesure que le drama avance, et parfois briser mon cœur, disons-le ^^.

Qui plus est, j'étais pro Dong Joo moi ^^. J'ai bien aimé ce personnage (joué par un Kim Jae Won très bon), qui est très doux et gentil mais qui en fait montre beaucoup de résistance et de détermination. Déjà il cache à tous sa surdité, et d'ailleurs à ce sujet, vers la fin du drama il y a une scène excellente qui montre l'étendue de son courage. Et puis ce que j'aime bien, c'est qu'à partir du moment où les choses ne lui plaisent plus, que ce soit avec sa mère ou Jun Ha, il s'impose. Il décide de comment il veut que les choses se passent, et il s'y tient. C'est un homme calme et aimant donc au début il est un peu du genre à se prendre des coups et à y revenir, mais cela ne dure pas. J'ai bien aimé cette force de caractère, derrière ce calme apparent. Et évidemment le personnage était touchant aussi, dans son amour pour Woo Ri, pour sa mère, pour Jun Ha...

Jun Ha, justement, est un personnage très complexe. Je vais commencer par la fin du drama (enfin la seconde moitié), en disant que je n'ai pas aimé ce qu'il devient. J'ai trouvé que ce personnage était cohérent et bien écrit en soi, mais à un moment donné il vire de bord et prend une direction que je n'ai pas comprise. Je comprends bien qu'il soit paumé. Mais c'est lui qui a choisi de quitter sa famille (à un âge où il savait ce qu'il faisait), c'est lui qui s'est intégré à sa nouvelle famille. Il est responsable aussi de ses choix et de la situation qui est la sienne. C'est pour cela que même si je comprends sa douleur, j'ai du mal à capter son brusque changement de comportement et sa colère dirigée notamment contre une personne qui l'aime profondément. Ça m'empêche de compatir totalement. Mais qu'on ne se méprenne pas : j'ai quand même bien aimé Jun Ha le reste du temps ^^'. Comme je l'ai dit, le personnage est complexe et intéressant, plein de doutes et de contradictions. Il a voulu avoir une vie meilleure et il y a gagné une mère et un frère, mais au final il va avoir le retour de bâton plus tard... Notons (j'ai l'impression de dire cela aussi pour tout le monde, mais que voulez-vous c'est vrai) l'excellente performance de Nam Gung Min. Très impressionnant, cet acteur.

Globalement avec Can you hear my heart, on tombait juste. C'est-à-dire que je n'ai jamais senti que le drama voulait me faire chialer ou qu'il en faisait trop. Enfin presque jamais. Je trouve que le ton était juste et l'écriture assez fine. Qu'on ne s'y trompe pas : ce drama a plein de défauts en soi, il est loin d'être parfait. Mais ce sont des détails, et ils ne pèsent pas très lourd face aux qualités qu'il a par ailleurs. On avait parfois des personnages aux réactions énervantes, ou parfois des trucs trop gros, mais le drama me parlait tellement que ça ne m'a pas dérangée. Le drama avait du cœur et il touchait, et au final c'est ce que je retiens. Ca et le trio de tête, tout aussi intéressants « seuls » que pris ensemble...

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans K-dramas-K-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche