Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 00:14

Un anime de 13 épisodes, diffusé en 2010.

L'ère Meiji est une époque de changements pour le Japon.

Les humains connaissent l'existence des des demi-esprits, qui vivent sans se cacher. Mais l'entente n'est pas parfaite, aussi envoie-t-on trois soldats collaborer avec des jeunes filles Youkaïs, pour renforcer les liens entre les deux mondes.

Cet anime se propose de nous montrer une chose intéressante : des Youkaïs et des Humains qui coexistent. Mais coexister ne veut pas forcément bien dire bien s'entendre. C'est pourquoi dès le début, nous apprenons que trois jeunes soldats vont aller habiter avec de jeunes Youkaïs afin de renforcer les liens entre les deux espèces. Ils en profiteront également pour régler plusieurs affaires dans lesquelles les esprits sont impliqués. Ce qu'il y a d'intéressant ici, c'est que sous ces dehors fantastiques, entre un Japon qui tend à se moderniser et les vieilles croyances encore bien ancrées (l'ère Meiji, quoi), on a toujours ce vieux thème qui est la tolérance. Accepter l'autre tel qu'il est et et ne pas avoir peur parce qu'il est différent. Ce thème parle toujours parce qu'il est actuel et qu'il peut être mis en scène de bien des façons, la preuve.

J'ai apprécié les affaires traitées (qui consistaient ans le fait de chasser les mauvais esprits qui ruinent les relations avec les humains), qui permettent aux personnages de se rapprocher (les couples étant déjà évidents dès le départ), et au passage de les développer plus ou moins. Il est évident que l'association qui a le moins de place, c'est celle entre les jumelles Bonbori et Hozuki, et Ganryu (qui est le seul capable de les distinguer, en prime). Le trio est surtout là pour être mignon, disons-le, et pour le coup ça marche très bien ^^. Les jumelles ont droit à leur moment tout de même, afin de nous expliquer d'où elles viennent et pourquoi elles s'attachent autant à Ganryu, mais le background ne va pas très loin. Mais encore une fois, ce n'est pas trop gênant.

Riken et Susukihotaru ont déjà un peu plus de temps d'antenne. Le côté très droit, voire rigide de Riken se marrie bien avec la douceur et le calme de Susukihotaru, et c'est vrai qu'ils ont de jolis moments.

Mais évidemment l'association phare, avec celle de Kei avec Zakuro. On est typiquement dans ce qu'on a vu des millions de fois, à savoir qu'ils se chamaillent et n'osent pas reconnaître leurs sentiments mutuels (surtout Zakuro en fait), mais ma foi, une fois de plus cela fonctionne bien. Ce que j'ai trouvé sympa, c'est que Kei est un trouillard de première, qui a peur des youkaïs et qui veut s'affranchir de cette peur en travaillant avec eux. Mais c'est un pétochard qui quand il le faut, prend sur lui pour protéger les autres. Ce n'est pas un héros sans peur et sans reproche, mais au moins il essaie d'être meilleur. Et ça c'était sympa. Et à l'inverse, Zakuro a beaucoup de force et de courage, donc ça équilibre les choses, même si elle est parfois trop fière.

Avec eux, on découvre que les peurs et les préjugés sont des deux côtés. Ce ne sont pas juste les humains qui ont peur des esprits, l'inverse est tout aussi vrai. Cette association va montrer cela, et permettre d'aller au-delà de ces préjugés. Après tout, quand on apprend à connaître l'autre, on se rend compte qu'il n'est pas si différent de nous... C'est presque dommage que par moments, la romance et la comédie prennent le pas sur le fantastique. Parce que du coup au lieu de développer l'univers des Youkaïs encore plus, on a les éternels clichés du genre rom-com. Attention, j'ai beaucoup aimé l'anime de toute façon, mais je dis juste qu'il aurait pu être encore meilleur.

Qui plus est l'anime est très joli. Très coloré. Et j'ai particulièrement aimé l'OST. Les génériques, mais aussi, et la chanson que chantent Bonbori et Hozuki à plusieurs reprises, dont j'aime beaucoup la mélodie... Dès les premières minutes, l'anime m'avait convaincue, au moins sur ce plan là. Et puis l'animation est plutôt pas mal ; les combats notamment, rendent bien.

Sans être génial, l'anime se regarde très bien. J'avoue avoir eu un petit coup de cœur parce que même s'ils ne sortaient pas des sentiers battus, j'ai aimé les personnages et ce que cela racontait. Surtout que la fin de l'anime est plus sombre, nous dévoilant le passé de Zakuro par le biais de sa mère, et nous proposant un méchant intéressant. C'était plutôt un chouette moment que j'ai passé, durant ces 13 épisodes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche