Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 00:09

Un anime de 11 épisodes, diffusés en 2012.

Hazuki est tombé amoureux d'une fleuriste, Rokka. Il arrive à se faire embaucher dans son magasin, mais la conquérir ne sera pas chose aisée. En effet, Rokka est veuve, et depuis el décès de son mari, elle n'a désiré rencontrer personne.

Ce qu'elle ne sait pas en revanche, c'est que le fantôme de son défunt mari, Shimao, est toujours présent près d'elle. Et Hazuki peut le voir.

 

Petite histoire d'amour sur fond de fantastique, Natsuyuki rendez-vous avait tout pour me plaire, dans le fond. J'adore les animes un peu « tranches de vie », et là ça semblait chouette sans être mièvre, cette histoire. Au final c'est vrai que c'était chouette mais... un peu trop long. Je n'en reviens presque pas de dire cela au sujet d'un anime de 11 épisodes seulement, mais c'est pourtant ce que j'ai ressenti avec les derniers épisodes, qui pour moi rallongeaient trop la sauce. En soi le sujet et le développement, les idées quoi, c'était bien, pas de souci. Mais tous les derniers épisodes me donnaient l'impression de tourner en rond, comme quand on regarde une série ou un film et qu'on se dit que le scénariste derrière, ne doit pas savoir comment finir... C'est un peu dommage mais bon, il n'en reste pas moins que Natsuyuki rendez-vous est un anime sympa.

Ce que j'ai aimé, c'est voir comment Rokka va petit à petit sortir de son deuil et accepter le fait de tomber amoureuse de nouveau. Cela aborde des thématiques sérieuses et assez justes -enfin j'imagine-, puisqu'elle a perdu son mari, qui était aussi son premier amour, alors qu'elle était encore jeune. Elle n'a pas pu refaire sa vie et elle ne l'envisage même pas, un peu comme si c'était une trahison, que d'être heureuse à nouveau, et avec quelqu'un d'autre. Quelqu'un d'un peu plus jeune, d'ailleurs. En cela, ça m'a pas mal rappelée le point de départ de Maison Ikkoku (plus connu chez nous sous le nom de Juliette je t'aime). Juste pour le point de départ, sinon après ça n'a plus rien à voir ^^'. Mais c'est vrai que ça prend du temps, on l'imagine, de refaire sa vie après avoir connu un tel malheur. Et cela, l'anime le rend très bien.

J'ai eu plus de difficultés à adhérer à Hazuki, son soupirant. Non pas que ce ne soit pas quelqu'un de bien, mais c'est que je trouvais son attitude un peu passive, pour ne pas dire molle, pendant une bonne partie de l'anime. Ça change après heureusement, mais au début j'avais du mal à m'attacher à lui. Au final je le trouve même relativement patient, parce que devoir avoir comme rival un homme mort depuis 3 ans et pénible comme pas deux, hein ^^'... Mais j'aime bien sa relation avec Rokka, les étapes franchies une à une alors que les choses ne leurs sont pas facilitées...

Shimao en revanche, j'ignore si c'était le but ou pas, m'est apparue comme un être bien trop égoïste pour être attachant. Il est mort trois ans plus tôt et on ne peut douter de l'amour qu'il portait à sa femme (et réciproquement). Mais sa présence auprès d'elle et surtout les crasses qu'il fait à Hazuki, montre bien sa volonté de garder sa femme pour lui seul, quand bien même il n'est plus de ce monde. Et il ne s'en cachait pas, réaffirmant ce souhait à chaque possible occasion. Et pour moi, Shimao était un égoïste qui ne méritait pas une femme aussi douce et qui justement, aurait dû vouloir qu'elle soit heureuse à nouveau... Je suis peut-être trop idéaliste, je n'en sais rien, mais je ne pouvais pas le plaindre. Les seuls moments où j'avais de la compassion pour lui et où il ne m'agaçait pas, c'était les flashbacks (pour le coup ils sont nombreux, donc ça atténuait pas mal ^^'). Ce n'était pas seulement sa maladie, c'était son attitude toute entière, qui de son vivant, le rendait différent. Et plus appréciable.

Mais j'ai bien aimé cette histoire. La dimension fantastique, en l'occurrence ce fantôme, apportait réellement quelque chose à cette histoire d'amour. C'était assez original et plutôt bien vu, je trouve, sans compter que c'était plein de poésie. Et touchant, la grande majorité du temps. Qui plus est, le chara-design tout en douceur correspondait bien. Les fleurs, très présentes dans l'histoire, étaient vraiment jolies ; j'ai beaucoup aimé cette ambiance, qui par ailleurs était très mélancolique. C'est dommage comme je l'ai dit, que la seconde moitié de l'anime s'égare (même si les décors sont très chouettes dans cette partie là) et nous perde par la même occasion...

Mais je suis quand mêem contente de l'avoir regardé ^^.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche