Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 00:06

Un film de Terence Young, avec :

Sean Connery : James Bond

Daniela Bianchi : Tatiana romanova

Pedro Armendariz : Ali Kerim Bey

Lotte Lenya : Rosa Blebb

Bernard Lee : M

Lois Maxwell : Moneypenny

(1963)

 

D'après l'oeuvre de Ian Fleming.

James Bond est chargé d'une mission qui concerne la Russie, cette fois.

En effet un appareil important mis au point par ce pays est tombé aux mains du SPECTRE, l'organisation dont le Dr No faisait partie. L'agent secret doit le récupérer.

 

Bons baisers de Russier (From Russia with Love, pour le titre original) est le second film mettant en scène le célèbre agent secret. Je dois dire que je l'ai moins aimé que le premier, je crois bien. Je ne sais pas, il m'a fait une impression moins forte, alors que le premier oui, et Goldfinger, que j'ai revu peu après, également (en même temps, c'est un must !). En plus j'entends souvent les puristes dire qu'il s'agit d'un de leurs James Bond préférés, alors j'avoue que cela me laisse assez perplexe, car même si j'attends de les avoir tous revu pour me prononcer définitivement, j'en ai 'autres qui me viennent en tête avant de citer celui-là... Mais bon, les goûts et les couleurs ^^'...

Bons baisers de Russie exploite le point faible de Bond, à savoir évidemment, les femmes. Les belles femmes, tant qu'à faire. Une jeune femme est ainsi chargée de séduire 007 et de lui voler l'appareil convoité (un lecteur de déchiffrement soviétique). Le plan va bien marcher dans un premier temps, mais on se doute de la chute, puisqu'aussi faible qu'il soit sur ce point, Bond reste quand même un professionnel. C'est intéressant aussi, que l'histoire se situe en pleine Guerre Froide, période tendue et pleine d'enjeux s'il en est. Une histoire où Bond est utilisé, clairement, mais où il ne se contente pas d'être un pion sans cervelle, ce qui fait l'intérêt du personnage, par ailleurs. Il a beau être charmant et balaise, c'est aussi quelqu'un qui a quelque chose dans le cerveau, et c'est quand même plutôt sympa. Et puis même s'il y a de l'action (notamment de bonnes course-poursuites), Bons baisers de Russie joue plutôt sur une tension ambiante et un jeu de dupes vraiment bien maîtrisé. J'ai qui plus est, vraiment apprécié qu'il ait pour une partie du film, un complice en la personne de Ali Kerim Bey. Il s'agit d'un agent du MI6 basé à Istanbul, qui va aider Bond dans sa mission, et j'ai trouvé le personnage vraiment intéressant.

Niveau méchant, on a donc le SPECTRE qui est derrière tout ceci. Mais finalement le méchant qu'on voit le plus et qui est assez bien dépeint, c'est une méchante : Rosa Klebb. Froide et calculatrice, elle s'impose clairement à l'écran. De même que la James Bond girl du jour, Tatiana Romanova, qui certes est très jolie, mais qui a quand même un peu de consistance, aussi. En méchant, on a aussi Grant, le tueur qui impressionne ne serait-ce que par son physique très costaud. Sa scène de lutte dans le train avec Bond reste très marquante, d'ailleurs.

Une des marques de fabrique des films James Bond, ce sont quand même les fameux gadgets donnés par Q (personnage emblématique s'il en est) en début de films. Cet opus n'échappe certainement pas à la règle et Bond se trouve assez bien équipé pour sa mission. Ça peut paraître désuet vu les effets spéciaux qu'on se mange aujourd'hui, mais pour moi cela fait tout le charme de cette saga ! Je ne m'en lasse pas. J'avoue que je ne sais pas du tout si plusieurs films étaient prévus dès le départ ou si c'est le succès à chaque fois, qui a fait que d'autres films étaient possibles (sûrement que oui, pour au moins une partie d'ailleurs, je suppose). De même que je ne sais pas si Sean Connery était prévu pour rester sur un certain nombre de films ou si sa prestation dans le premier a fait qu'il est resté après... Je ne sais pas, mais une chose est sûre en tout cas, concernant Sean Connery : il confirme ici l'impression laissée à la suite de Dr No. À savoir qu'il a de la classe, de la prestance et que même si on peut aimer d'autres incarnations du personnage, il n'en reste pas moins que quand on pense « James Bond », on pense « Sean Connery ».

En fait, Bons baisers de Russie est un très bon film, et je comprends qu'il soit important pour les puristes. Je l'aime cependant moins comme je l'ai dit, au regard de certains autres, mais toujours est-il que cela m'a fait plaisir de le revoir ! ^^

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche