Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 00:10

Un film réalisé par Patrick Hughes, avec :

Sylvester Stallone : Barney Ross

Jason Statham : Lee Christmas

Antonio Banderas : Galgo

Wesley Snipes : Doc

Dolph Lundgren : Gunnar

Randy Couture : Toll Road

Terry Crews : Ceasar

Arnold Schwarzenegger : Trench

Harrison Ford : Max Drummer

Mel Gibson : Conrad Stonebanks

Jet Li : Yin Yang

Kellan Lutz : Smilee

Ronda Rousey : Luna

Glen Powell : Thorn

Victor Ortiz : Mars

(2014)

Barney et son équipe tombent nez-à-nez lors d'une mission, avec Stonebanks, le fondateur des Expendables avec Barney qui a changé de camp en devenant trafiquant d'armes, et qui était censé être mort...

Alors qu'il abat un membre de l'équipe, Barney décide coûte que coûte de le retrouver. Et il décide de le faire avec une équipe plus jeune que celle qu'il a actuellement...

Après avoir bien apprécié les deux premiers volets, je suis allée voir celui-ci cet été au ciné, forcément. Cette fois, avec une pointe d'appréhension que j'ai eu durant une partie du film. A savoir que le principe est à nouveau d'aller venger un camarade, mais que cette fois-ci Barney renvoie ses potes chez eux et décide d'y aller avec une équipe de jeunots qu'il aura recruté. J'avais donc peur de ne plus -ou moins- voir les figures habituelles de la saga et ça m'embêtait, parce que bon, c'est quand même le principal intérêt. Mais heureusement, il n'en est rien. On voit pas mal cette nouvelle équipe de jeunes, ce qui est normal, mais les anciens sont loin d'être oubliés pour autant !

On remonte cette fois-ci, aux origines des Expendables, de deux façons. La première c'est avec le début du film, quand l'équipe va libérer Doc, un ancien membre emprisonné depuis des années. Wesley Snipes fait partie de ces gens qu'il est toujours plaisant de retrouver, et pour ma part cela faisait longtemps que je ne l'avais pas vu ! Et puis c'est aussi avec le personnage de Mel Gibson, Stonebanks, qu'on remonte à ces origines. Stonebanks est un ancien expendable qui en a eu marre de voir sa vie être mise entre les mains de personnes qui n'en avaient pas grand chose à faire, et qui a préféré se faire plus d'argent en devenant trafiquant d'armes... Un vil traître, quoi ^^. Et un Mel Gibson excellent dans ce rôle de grand méchant complètement psychopathe, toujours avec le regard de fou qu'il peut avoir ! Une très bonne prestation.

Et cette fois, comme dans le volet précédent, un membre de la bande est touché (sauf qu'il ne meurt pas, ici), et Barney réclame donc vengeance. Mais il se fait une raison : son équipe n'a plus 20 ans et pour mener à bien sa revanche, il préfère aller recruter quelques jeunes gens doués dans leurs domaines (nouvelles technologies, arts martiaux, etc...). Des gens à qui il sera peut-être moins attaché, aussi. Ces jeunes là sont assez sympa, même s'ils mettent du temps à venir (notamment Smilee alias Kellan Lutz, que j'avais bien aimé dans un X-Men)... Un vrai choc des générations ! Mais quand même, le clou de la bande -et moins jeune, aussi-, et même du film, ça reste Antonio Banderas ! Honnêtement parmi tous les noms annoncés pour ce troisième volet, ce n'était pas spécialement sur lui que je m'extasiais (même si je n'ai absolument rien contre lui, hein)... Mais alors là ! Il est à mourir de rire. Je n'imaginais pas que cet acteur puisse me faire autant rire un jour, mais le fait est qu'il fait partie des gros points positifs du film, avec ses bavardages incessants. Et puis bon, il a un petit côté touchant quand même, en fin de compte ^^.

Bon, et sinon on perd Bruce Willis, mais on gagne Harrison Ford, donc ne boudons pas notre plaisir. Il a bien de l'allure qui plus est, surtout à la fin ! On va également retrouver Schwarzenegger, qui est plus présent cette fois, que dans les deux premiers films. Ses scènes avec Stallone sont toujours savoureuses, il n'y a pas à dire ! Je râle un peu sur le fait que l'on ait totalement perdu Jet Li par contre, qui là fait carrément de la figuration ><. Encore pire que dans le second film.

Et puis ma foi, sinon toute la bande habituelle est là, et comme toujours c'est à Statham et surtout à Stallone que reviennent la plupart des scènes. Ce qui ne me déplaît pas, notez bien. Car j'ai pu apprécier Statham avec ces films (je ne le connaissais que de nom, avant) et c'est toujours un plaisir de retrouver Stallone, pour qui j'ai toujours eu énormément de sympathie. Et puis il est encore une fois touchant avec ses doutes, ses peurs et sa façon irrationnelle d'envoyer au large ses amis par peur de les perdre...

J'ai beaucoup parlé du casting et pas de l'histoire, mais on sait très bien qu'avec The Expendables, c'est surtout le plaisir de revoir tous ces acteurs ultra connus qui compte. Toutes ces répliques bien trouvées, ces private joke, ces scènes d'action improbables et ces bastons qui déménagent... C'est ça qui est quand même extra. À ce titre ce volet est tout aussi énorme que les autres ; ça a encore été 2h d'éclate totale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alex 18/09/2014 20:57

Ce 3eme volet ne m'a pas du tout déçu. J'ai passé un très bon moment et j'ai beaucoup ris! Grâce à Antonio Banderas notamment , cela me fait toujours un peu bizarre quand un "Bo Goss" joue un gros lourd ^^ mais la preuve qu'ils peuvent tout jouer! Vilain Mel Gibson mais un plaisir de le retrouver :)

Marluuna 18/09/2014 22:53

Ml Gibson et Antonio Banderas sont vraiment extras et ils sont pour beaucoup dans la réussite du film, c'est certain !

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche