Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 00:07

Un film de Richard Donner, avec :

Mel Gibson : Martin Riggs

Danny Glover : Roger Murtaugh

Jet Li : Wah Sing Ku

Rene Russo : Lorna Cole

Joe Pesci : Leo Getz

Chris Rock : Butters

(1998)

Au début du film, Riggs apprend que Lorna est enceinte, alors que Murtaugh apprend que sa fille Rianne attend également un enfant. Le père est un jeune flic, ce que Roger ignore car Rianne avait peur qu'il le prenne mal.

Quelques mois passent, et au cours d'une partie de pêche, les deux policiers mettent à jour un trafic de clandestins chinois. Le bon cœur de Roger le pousse à accueillir une famille chez lui pour éviter qu'ils ne soient expulsés. Ils mènent alors l'enquête...

Quatrième et dernier volet de la saga, L'Arme Fatale 4 signe un sans faute puisqu'en effet, tout comme les 3 autres, pour ma part je l'ai bien apprécié. Comme toujours, il reprend les choses qui fonctionnaient bien dans les films antérieurs (tant qu'à faire, hein ^^'), et il ajoute aussi ses propres thématiques. On a donc de l'action, toujours de l'humour, de bons personnages et ici, des opposants de taille (pour le coup de ce point de vue, je trouve cela nettement plus réussi que dans le 3, par exemple).

En partant de ce trafic humain d'immigrants chinois, notre duo va se heurter à l' « oncle Benny », mais aussi à Wah Sing Ku, incarné par le célèbre (même si à l'époque il ne l'était justement pas tellement chez nous) Jet Li. C'est l'occasion d'en prendre plein les mirettes question combats puisque Jet Li, à ce niveau, ce n'est quand même pas le premier venu. Son personnage est froid et totalement dénué de scrupules, et il n'hésite pas à tuer quiconque se met en travers de sa route... Le parfait opposant pour Martin Riggs qui va devoir puiser dans ses ressources pour pouvoir en venir à bout...

Car c'est l'un des sujets du film. Le fameux « je suis trop vieux pour ces conneries » que serine Murtaugh depuis le début n'a jamais eu autant de sens qu'à présent. Murtaugh n'a plus 20 ans, et il le sent. Avec quelques petites détails déjà présents dans le 3ème film, on appuie cela en nous montrant qu'il décline, ce qui avait mis Riggs dans une rage folle, évidemment. Riggs aussi d'ailleurs, se rend compte que ses 20 ans sont loin derrière lui. Certes il est plus jeune que son partenaire, mais il sent tout de même qu'il a du mal à tenir la distance, comparé à avant... C'est un peu triste, mais c'est surtout bien vrai, en fait.

Mais qu'on se rassure, le duo est tout de même encore assez en forme pour nous offrir de beaux moments ! Rien que le début, avec le type et le lance-flammes, nous fait comprendre que vieux ou pas, ils vont encore casser la baraque ^^'. Leur amitié est toujours privilégiée, même si cette fois Martin vit moins « aux crochets » de Roger puisque lui-aussi s'apprête à construire sa famille bien à lui. En effet Lorna Cole est toujours de la partie, et elle est enceinte, même. Le personnage est du coup, bien moins dans l'action que dans le 3ème volet, mais il n'en reste pas moins excellent et sa dynamique avec Riggs est toujours aussi bonne. Quand on regarde le premier film et celui-là, il est clair que Riggs a sacrément changé. La boucle semble bouclée quand à la fin du film, on le retrouve sur la tombe de sa défunte femme et qu'il lui raconte que désormais, Lorna est dans sa vie...

Ce moment-là d'ailleurs, est rendu encore plus émouvant en quelque sorte, par l'arrivée de Leo, qui explique que pour lui Riggs et Murtaugh sont sa famille. Même si du coup, Riggs se sent honteux de toujours être désagréable avec lui, pour Leo ça n'a pas d'importance puisque malgré tout, il est accepté par eux. Pour le coup, Leo s'est vraiment bien intégré, même s'il est plus souvent là pour l'effet comique. Il est toujours aussi survolté, excessif, mais cet opus a la bonne idée de montrer aussi que s'il en fait des tonnes comme cela, ce n'est pas pour rien...

Un nouveau personnage est intégré à l'équipe aussi, en la personne de l'inspecteur Butters qui va collaborer avec Riggs et Murtaugh sur leur affaire. Butters a épousé la fille de Roger sans qu'il le sache, et depuis il lui lèche les pompes pour se faire bien voir, en attendant le moment où Roger saura enfin qu'il est son gendre... Le personnage est pas mal excité aussi et on aurait pu croire qu'avec Leo, ça allait faire trop, mais leurs échanges sont assez hilarants, pour le coup ! Et puis Butters est un bon flic, impliqué et courageux...

L'histoire de la famille Hong, que Roger accueille à bras ouverts, était très émouvante également. Cela montre une fois de plus combien Roger a du cœur et aussi, qu'il accepte tout le monde sous son toit. Ses échanges avec le grand-père Hong sont plutôt touchants...

La saga L'Arme Fatale se clôture donc en beauté avec ce dernier volet, tout aussi efficace que les précédents. On rit, mais pas seulement. L'action est toujours bien présente, au travers de quelques combats et course-poursuites qui font tout le sel de ce genre de film... C'est vraiment toujours un plaisir de les revoir !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alex 02/08/2014 11:08

ça fait plaisir de voir qu'une saga a tenu la longueur. Les 4 films sont quand même super culte et après à chacun sa petite préférence. Ce dernier nous offre de jolis ptits moments émouvants. et comme tu dis la boucle est bouclée :) !

Marluuna 02/08/2014 18:49

Oui ce n'est pas si courant, une saga où tous les films sont bien !

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche