Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 00:14

Un film réalisé par Matthew Vaughn, avec :

James McAvoy : Charles Xavier/Professeur X

Michael Fassbender : Erik Lensherr/Magneto

Jennifer Lawrence : Raven/Mystique

Nicholas Hoult : Hank McCoy /Le Fauve

Kevin Bacon : Sebastian Shaw

Caleb Landry Jones : Sean/Le Hurleur

Rose Byrne : Moira

(2011)

« Avant que les mutants n’aient révélé leur existence au monde, et avant que Charles Xavier et Erik Lehnsherr ne deviennent le Professeur X et Magneto, ils n’étaient encore que deux jeunes hommes découvrant leurs pouvoirs pour la première fois. Avant de devenir les pires ennemis, ils étaient encore amis, et travaillaient avec d’autres mutants pour empêcher la destruction du monde, l’Armageddon. Au cours de cette opération, le conflit naissant entre les deux hommes s’accentua, et la guerre éternelle entre la Confrérie de Magneto et les X-Men du Professeur X éclata… »

Ce film là nous permet de retrouver le Professeur Xavier et Magneto, mais cette fois-ci des années avant la trilogie X-Men. L'action se situe dans leur jeunesse à chacun, et ils ne sont pas encore ceux que l'on connaîtra sous les traits de Patrick Stewart et Ian McKellen. On va ainsi voir d'où ils viennent, quelle a été leur jeunesse, leur rencontre aussi bien sûr, leur union puis la cassure qui s'est faite entre eux...

Pour la faire courte, je dirai que franchement, j'ai a-do-ré ce film. J'ai trouvé ça très intéressant à voir, et les deux acteurs principaux étaient top, l'un comme l'autre. Entre le charisme de Fassbender et l'intensité de McAvoy, il n'y a rien à redire. Si en prime on a Kevin Bacon dans le coin, que demander de plus ?!

Outre le fait qu'il soit un bon divertissement avec des scènes qui en jettent, X-Men : Le commencement est aussi un film bien construit et intelligent. Et c'est clair que quand on a vu de quoi était fait le troisième opus (L’affrontement final), cela fait bien plaisir. Qui plus est, le film s'ancre toujours dans la réalité, en prenant des faits ayant réellement eu lieu. On est ainsi au cœur des années 60, en pleine guerre froide, alors question contexte, on a de quoi remplir, vous vous en doutez ! On a vraiment l'impression que la saga repart sur de bonnes bases, avec cela !

Ce que j'ai aimé là-dedans, c'est vraiment la construction des deux personnages principaux. Je vois tout cela d'un œil nouveau bien sûr, car je n'ai pas lu les comics, mais pour moi c'était vraiment passionnant de voir qui étaient Charles Xavier et Erik Lensherr au début. Comment ils sont devenus ceux que l'on a pu voir dans la trilogie sortie plus tôt. Chacun a son histoire, ses failles et ses talents. Et chacun va connaître sa propre évolution, les éloignant ainsi l'un de l'autre alors qu'ils étaient alliés au début. Ils sont autant alliés que rivaux. En prime, on voit ou on apprend, c'est selon, des choses qui faisaient partie de la première trilogie, comme en vrac : le Cerebro, le casque de Magneto (toujours aussi ridicule malheureusement), comment Charles Xavier a fini en fauteuil roulant, etc... C'est toujours bon à prendre et puis c'est le genre de détails qui fait plaisir. Le souci par contre c'est que parfois, quand on veut vraiment raccrocher les wagons avec les premiers X-Men, on peut trouver à grimacer. Je pense à une chose en particulier : la relation entre Charles Xavier et Raven/Mystique. Sur le principe j'ai adoré cela, voir comment ils se sont connus, comment ils ont grandi ensemble, leur lien etc... J'ai trouvé cela assez chouette. Le souci c'est que dans la trilogie, absolument rien ne laisse à penser qu'ils avaient un tel lien. Avec le passé qui est le leur et que l'on voit dans ce film, même si Raven s'est éloignée de lui par la suite, il devrait forcément en subsister quelque chose. Et rien de toute ceci n’apparaît dans la trilogie d'origine. Ça ne gâche en rien le film, mais voilà, c'est notable.

Sur les thématiques, rien de bien nouveau mais c'est toujours aussi bien fait, à savoir que Le Commencement nous parle de la différence par le biais de ces mutants, de s'accepter tel que l'on l'est. C'est toute la question pour Raven, qui se cherche, qui pendant longtemps veut juste être normale et refuse même de se montrer sous sa véritable apparence... Jusqu'à ce que les mots et les idées de Magneto ne la touche et qu'elle finisse par s'accepter et à se définir comme « Mystique » et non plus « Raven ». Hank aussi passera par cette phase de déni, cette envie d'être comme tout le monde avant de s'accepter avec ses capacités. Le Commencement met tout cela en scène avec brio.

Alors bien sûr on peut se dire que certains personnages restent un peu sur le carreau (par exemple j'aimais bien Le Hurleur, en ce qui me concerne), mais c'est vrai qu'il y en a tellement et le film fait déjà un peu plus de 2h, alors il était difficile de s'attarder sur tout le monde... Ce qui est fait est déjà bien.

X-Men : Le Commencement constitue une jolie préquelle. On ne voit absolument pas le temps passer tant le film envoie du lourd, et qui plus est derrière cela, il est consistant. Je retiendrai surtout les personnages de Magneto et du Professeur X, très intéressants, et derrière eux, la performance magistrale de Michael Fassbender et de James McAvoy. Un très bon film, à voir pout tout fan de la saga.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche