Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 00:12

Lee Seung Gi : Choi Kang Chi

Bae Su Ji (Suzy) : Dam Yeo Wul

Bang Song Jun : Gon

Lee Yu Bi : Park Chung Jo

Jo Sung Ha : Dam Pyung Jun

Lee Sung Jae : Jo Gwan Wung

Yu Yun Suk : Tae Seo

 

24 épisodes

2013

 

15/20

Gu Wol Ryung est une créature mythique, un Gumiho, qui tombe amoureux d'une humaine, Seo Hwa. Ils auront un fils ensemble, qui sera comme son père : d'apparence humaine, mais doté de certains pouvoirs.

Cet enfant est abandonné par sa mère qui le voit comme un monstre et il est recueilli par un homme qui l'élève comme son fils et le nomme Kang Chi.

En grandissant, ce dernier comprend quelle est sa vraie nature et dès lors, il n'aura de cesse de devenir humain. Il rencontre Yeo Wul, une jeune fille qui est une vraie combattante, fille de l'ancien shérif.

Voyez-vous, ce drama a eu ses défauts, ses longueurs, ses facilités... Mais j'ai aimé les personnages et j'ai su très vite me contenter de ce qu'il nous proposait. Par ailleurs, je le voyais comme un divertissement, le côté historique et fantastique en prime. Ainsi je n'ai pas été déçue et j'ai même apprécié, contrairement à pas mal de monde. Le principal après tout, quel que soit le drama dont on parle, c'est d'être touché. Ça peut être de différentes manières et provoquer toutes sortes de réactions, mais quand on regarde un truc et qu'on se fiche pas mal de ce qui peut bien arriver aux personnages, c'est qu'il y a un souci. Ici ça n'a pas été le cas puisque quand les personnages faisaient les pitres, je souriais, je m'extasiais -fleur bleue que je suis- devant la romance, j'étais à fond quand ça combattait... Tout a bien fonctionné. Seul point noir finalement, mais Gu Family Book est très loin d'être le seul drama qui m'a fait dire cela, c'est que par moments les personnages m'agaçaient terriblement. Par exemple au tout début du drama, la mère de Kang Chi me saoulait pas mal. Et il y a eu d'autres personnages comme cela, où parfois j'ai eu envie de leur dire « mais pourquoi tu ais ça ? »

Déjà, j'ai trouvé Gu Family Book assez beau. Il y a les costumes bien sûr -de toute façon moi dès qu'on me colle un drama historique sous le nez, je m'extasie rien qu'avec cela ^^'-. Les deux premiers épisodes, qui mettent en scène les parents de notre héros, sont particulièrement chouettes. Les couleurs notamment... Franchement il y a un vrai travail qui est fait de ce côté là, on peut le noter. Et si ça ne fait pas tout, c'est tout de même appréciable.

Gros point positif également, c'est que j'ai beaucoup aimé le héros. Je ne connaissais pas l'acteur, Lee Seung Gi, mais son énergie et son naturel m'ont convaincue et je ne dis pas non pour revoir un drama avec lui -d'ailleurs son dernier drama en date, actuellement en cours de diffusion, est sur ma liste-. Kang Chi, notre héros donc, est un personnage entier. et attachant. Impossible pour lui de faire semblant, de masquer ses émotions ou quoi que ce soit, il est naturel -parfois ça ne l'aide pas d'ailleurs-. Il a le désir de devenir totalement humain, ce qui va le guider dès qu'il apprend qui il est vraiment, et également de protéger ceux auxquels il tient, ce qui implique son frère, sa sœur -qu'il ne voit pas vraiment comme une sœur, du reste- et bien sûr Yeo Wul. Qui plus est ses actions sont parfois étonnantes dans le sens où selon les codes habituels des dramas, on s'attend à ce qu'il fasse telle chose, et au moment dit, voilà que sa réaction est toute autre. Je ne sais pas si je m'exprime bien... Disons qu'en gros on évite certaines réactions assez clichées, ou du moins habituelles en situation similaire dans d'autres dramas. Et je pense que ça tient autant au personnage de Kang Chi qu'au scénario dans sa globalité.

Je retrouve avec plaisir Suzy (Dream High), qui est loin d'être la meilleure actrice qui soit, mais que ma foi, j'aime beaucoup. Comme pour Dream High, ses expressions sont plutôt limitées il faut bien le dire, mais j'ai quand même trouvé que cela s'améliorait au fil des épisodes, et puis que ça ne choquait pas trop, vu son personnage. Yeo Wul n'a absolument rien d'une damoiselle en détresse. Elle sait prendre soin d'elle-même puisqu'elle est une combattante accomplie. Du coup elle n'a pas réellement le comportement, la tenue ou les préoccupations qu'une dame devrait avoir -et d'ailleurs ces épisodes où son père lui colle une sorte de gouvernante pour la mettre en robe et lui faire faire de la couture sont un vraie supplice tant pour elle que pour nous-. Je trouve que le couple qu'elle forme avec Kang Chi est bien sûr évident, mais surtout assez chouette. Ils prennent mutuellement soin l'un de l'autre. Et une chose que j'ai bien aimé et qui est due à ce que je viens d'évoquer à propos de Yeo Wul, c'est le fait que les deux personnages sont autant amoureux que partenaires -et francs l'un envers l'autre-. Ils sont égaux. Peu importe le fait qu'elle soit une femme, ce qu'elle fait et ce qu'elle est les placent sur un même plan et la relation qu'ils partagent n'en est que plus forte. J'ai apprécié cela.

Du côté des autres personnages, ils étaient forcément plus en retrait, mais bon il y avait quand même de quoi faire. Ainsi j'ai bien aimé le frère de Kang Chi, qui était droit et intelligent. Sa sœur en revanche, m'a un peu saoulée par moments mais je dois bien reconnaître que le personnage était bien écrit et bénéficiait d'un parcours des plus intéressants. À partir du moment où elle se dit « ok, j'arrête d'être une victime et je vais prendre les choses en main », le personnage avait pas mal de classe et de consistance. J'ai bien aimé aussi le garde du corps de Yeo Wul, Gon. Pas qu'il soit le type le plus expressif du monde, mais la loyauté du personnage m'a touchée. Et puis ses chamailleries avec Kang Chi étaint bien marrantes. Et enfin, je dois dire que j'ai adoré le père de Yeo Wul quoi qu'il fasse : il était aimant, juste, courageux,...

Gros bémol en revanche sur le méchant de l'histoire -j'ai même zappé son nom, c'est dire... pourtant il est bien présent-. Caricatural à mort, d'autant plus que l'acteur en faisait des kilos... Ce n'est vraiment pas le meilleur méchant qu'on puisse trouver parce que sa psychologie est mince pour ne pas dire inexistante. Et c'est quand même dommage ça, parce que vu comment il nous pourrie la vie de tout le monde, une explication qui tienne la route n'aurait pas été superflue... Mais comme je l'ai dit, le drama a ses défauts, et ça c'est l'un d'eux.

Un dernier mot, sur la fin du drama -je ne spoile pas, je dis juste mon ressenti-. Le sort réservé à un personnage m'a fait un peu sourire -alors que ce n'était pas du tout le but puisque c'était vraiment tragique, à la base-. Je ne dirai pas pourquoi mais enfin... Et sur la toute fin du drama, les dernières minutes, et bien j'ai bien aimé l'idée. C'était quitte ou double pour le coup ! Mais je ne m'y attendais pas du tout et même si c'était tiré par les cheveux, j'ai bien aimé !

Au final, j'ai passé un très bon moment devant Gu Family Book. Certes il y aurait pu y avoir un peu moins d'épisodes (mais j'ai l'impression de dire cela pour pratiquement tous les dramas en fait) et certes le rythme et certaines choses laissaient parfois à désirer... Mais j'ai aimé les personnages et l'histoire en elle-même. Je ne me suis pas ennuyée, au contraire j'ai passé un très bon moment devant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans K-dramas-K-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche