Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 00:05

Shinohara Ryoko : Toyama Sakura

Miura Haruma : Saeki Hiroto

Fujiki Naohito : Tachibana Rintaro

Iijima Naoko : Shima

Otsuka Nene : Miki

Nanao : Chiyoko

Endo Shozo : Kohei

 

11 épisodes

2013

 

14/20

Sakura a presque 40 ans, et elle travaille dans un salon de coiffure et d’esthétique. Si professionnellement tout va donc pour le mieux, sentimentalement c'est autre chose. Sakura est en effet toujours célibataire et elle néglige totalement son apparence.

Mais au moment où elle constate qu'elle commence à vieillir, elle fait la connaissance de Hiroto, un homme de 15 ans plus jeune rencontré fortuitement et qui dit être amoureux d'elle...

 

J'ai l'impression que je n'avais pas vu une bonne petite comédie romantique au Japon depuis fort longtemps, ma foi... Ca m'a fait du bien ! Pourtant tout est loin d'être parfait, dans ce drama. Mais je n'en attendais pas davantage. Je voulais quelque chose d'un peu choupi et divertissant, donc ça me va.

Déjà, il faut dire que Shinohara Ryoko compte parmi mes actrices japonaises préférées. J'ai toujours trouvé que cette femme avait du caractère et un certain naturel aussi, et jusqu'à présent elle ne m'a jamais déçue. Ici, le personnage de Sakura est très vite attachant. Sakura est une femme d'âge mûr dont la vie amoureuse est désertique, et qui va se laisser apprivoiser par Hiroto, un homme bien plus jeune qu'elle. Elle qui ne pensait qu'au travail va changer un peu à son contact, même si au début elle ne comprend pas comment un jeune homme pareil peut être amoureux d'elle. Evidemment Shinohara Ryoko est encore une fois très bonne dans le rôle. Elle touche sans problème, avec ses réactions plus vraies que nature et ça me rappelle pourquoi j'aime tant cette actrice... Par contre, j'avoue que parfois j'ai eu du mal avec le comportement de Sakura. Je comprends qu'elle ne soit pas habituée et qu'elle est toute émoustillée par cette relation, mais j'ai du mal avec le fait qu'elle devienne si effacée quand elle est avec Hiroto. C'est d'autant plus déstabilisant qu'en temps normal elle a de la poigne, alors la voir s'affaiblir en quelque sorte quand elle était avec lui, c'était une idée que je n'aimais pas trop... Mais bon c'était mignon.

Sakura a de la chance puisqu'elle a quand même deux princes charmants à ses pieds. Le premier en la personne de Fijiki Naohito (on ne compte plus le nombre de dramas dans lesquels on a pu le voir...), qui incarne le responsable du salon où elle bosse. C'est l'amoureux transi, le meilleur ami, l'épaule réconfortante... mais elle ne le voit que comme un ami, jusqu'au bout du bout, ce qui est bien sûr très prévisible. Mais bon son personnage, Rintaro, était très sympathique et plutôt droit dans ses bottes, donc je l'ai beaucoup aimé. Et de l'autre côté on a Hiroto, beau gosse, jeune, et bien parti pour repartir avec la fille à la fin. Miura Haruma ne trouve pas là le rôle qui lui permet de s'exprimer le plus (il a juste à avoir l'air blasé ou à sourire de temps à autres), mais le boulot est correct, et j'aime bien cet acteur aussi -côté casting, franchement j'étais servie-. Bon, mais qu'on vous explique. Hiroto n'est pas arrivé là par hasard. En gros sa demi-soeur Chiyoko (qui est une belle garce) s'est entichée de Rintaro. Jusque là tout va bien. MAIS comme elle juge que Rintaro et Sakura sont un peu trop proches à son goût, elle charge Hiroto de séduire Sakura pour avoir le champ libre. Pas tordue du tout, la fille.

Donc du coup Hiroto feint d'être amoureux, il passe du temps avec elle, tout ça pour les beaux yeux de sa diabolique frangine... alors évidemment dans Last Cinderella ce n'est pas le suspens qui prévaut, donc on sait pertinemment que Hiroto va se faire prendre à son propre piège et finir par réellement aimer Sakura. Tout comme on sait que celle-ci finira par découvrir le pot aux roses. C'est obligatoire. Toujours est-il que c'est mignon de voir Hiroto d'abord blasé, y aller à reculons, et finalement s'apercevoir que Sakura est plutôt chouette, qu'il passe de bons moments avec elle, tout ça... J'ai bien aimé assister à cela ^^.

Bon par contre j'avais juste envie que Chiyoko décède dans d'atroces souffrances. Déjà sa tête ne me revenait pas (oui, ça c'est gratuit ^^) mais je ne supporte pas son égoïsme. Quand elle se rend compte que Hiroto en pince vraiment pour Sakura, et bien elle décide que non, il n'a pas à être heureux (tout ça à cause d'un traumatisme lié à la petite enfance qui est très vaseux je trouve), donc elle va tout saborder. Comment dire... Je ne suis pas contre les rivaux dans les dramas, où les opposants ou ce qu'on veut... Mais là j'ai trouvé que le personnage en lui-même ne tenait pas debout. Son excuse pour agir comme une garce était bidon et quand bien même on l'admettrait, ça n'excuse pas tout. Enfin de mon point de vue, il n'y avait rien à sauver chez elle, vous l'aurez compris...

Question personnages secondaires, j'ai bien aimé les deux copines de Sakura, Miki et Shima. L'histoire de Miki particulièrement, m'a intéressée. Mariée depuis des années avec un homme qui semble ne plus trop s'intéresser à elle, elle se sent un peu coincée dans cette vie de femme au foyer... Mika était mignonne comme tout et je pense que ses interrogations ont pu trouver des échos chez certaines spectatrices... Shima aussi était un bon personnage, même si son histoire me parlait moins (elle, c'est une femme qui après son divorce, passe le temps en couchant avec plein d'hommes et use sans cesse de ses atouts).

Last Cinderella offre un divertissement de bonne facture. Il est certes prévisible mais ça n'empêche pas de prendre du plaisir à suivre ces personnages, qui sont eux-mêmes très sympas. Il y a de la romance et en même temps un côté décalé, et le mélange des deux m'a bien plu. Et puis par certains côtés, j'ai aimé le côté « adulte » du drama. Il est un peu plus « osé » que les dramas japonais habituels (osé étant vraiment à prendre en comparaison avec les dramas, hein ^^), et j'ai bien aimé cela aussi, ça changeait. J'ai aussi apprécié le fait que sous cette thématique commune de l'amour, le drama traitait de thématiques importantes:e le fait d'être en couple alors qu'il y a une grande différence d'âge, le fait d'avoir des relations sans lendemain, ou encore critiquer -plus ciblé sur le Japon- le mariage traditionnel... C'était assez sympathique aussi d'avoir tout cela tour à tour.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans J-Dramas-J-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche