Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 00:10

Un film de Jarrett Schaefer, avec :

Jared Leto : Mark David Chapman

Lindsay Lohan : Jude

Judal Friedlander : Paul

(2007)

Mark Chapman arrive tout droit de Hawaii, à New York dans le seul but de rencontrer John Lennon. Durant trois jours de décembre 1980, nous allons suivre ses pas qui le ramènent souvent devant l'endroit où habite Lennon et où des fans attendent de le voir sortir et d'obtenir un autographe.

Perturbé mentalement, Chapman en vient progressivement à l'idée de tuer l'artiste, qui pour lui a renié tout ce qu'il prônait en vivant dans le luxe...

Chapter 27 est un film que personnellement j'ai bien aimé dans son propos et dans la manière de faire, mais qui, je pense, pourra peut-être en ennuyer plus d'un. En effet si je me fais l'avocat du diable, je dirais que le film est de l'ordre du contemplatif : autrement dit en soi il ne se passe rien, si ce n'est les changements d'humeur du protagoniste. Et je comprends parfaitement que cela puisse laisser de marbre, d'autant que ce n'est pas comme si il existait un suspens quelconque quant à l'issue de tout ceci ^^'.

Moi, ce que je retiendrai surtout, c'est la performance de Jared Leto. De toute façon il est tout seul pour porter le film, car on voit vaguement quelques autres personnages (Jude -oui, c'est subtil XD-, la fan qui attend avec lui devant chez Lennon et Paul le photographe, ou encore les portiers qui se succèdent devant l'immeuble), mais Chapman est celui qui reste central. C'est par ses yeux que l'on vit tout. Donc certes Linsay Lohan est mignonne comme tout et très juste -encore qu'à sa place j'aurais paru encore plus effrayée car Chapman ne semble, et n'est d'ailleurs, pas sain-, et les portiers sont des personnages sympathiques, mais Chapman est vraiment de chaque scène, et sa voix-off lancinante nous guide durant presque 1h30 de film... Ah oui, car il faut préciser une chose : John Lennon est évoqué sans cesse bien sûr, mais on ne le voit que lors de deux scènes (dont la fatale) et de dos, on n'a absolument pas son point de vue ni quoi que ce soit. Là n'est pas le propos. On revient sur lui à la fin finalement, quand on montre à coups d'images d'archives, le désespoir des fans à l'annonce de son assassinat.

Evidemment ce qui choque quand on regarde Jared Leto... c'est d'abord qu'on peine à le reconnaître ! Ah ça, il perd en séduction, avec au moins 30kg de plus et de grosses lunettes... Blague à part, quand on vient de voir Dallas Buyers Club où il fait l'excès inverse, ça marque ! Mais il est méconnaissable aussi rien qu'avec ses expressions. Ce regard paumé qui devient dingue, cette façon de se tenir, cette attitude inquiétante... La composition est belle, pas seulement parce qu'il y eu transformation physique de la part de l'acteur (chose qui impressionne toujours bien le public), mais parce que c'est « tout simplement » une vraie performance d'acteur.

La question est donc de savoir comment Chapman a pu passer de l'adoration pour l'idole à ce désir de meurtre, qu'il va donc finir par concrétiser, on le sait, c'est inévitable. A quel moment a-t-il basculé ? Et cela aurait-il pu être évité ? -à cette question, le film répond positivement puisqu'on voit qu'un rien aurait pu l'en empêcher-. Le tout étant renforcé par le fait qu'évidemment John Lennon n'était pas un citoyen lambda, mais bien une idole qui a marqué des millions de gens dans le monde et dont la mort -brutale de surcroît- a marqué les esprits... Et au final, peut-on vraiment comprendre ? On passe près d'1h30 dans la tête de ce type, on suit le « raisonnement » si l'on peut dire, on voit comment il bascule peu à peu en s'enfonçant dans sa névrose... Mais ça semble tellement dingue, tellement absurde que ce n'est pas une explication satisfaisante pour toute personne rationnelle. Ce geste est un vrai mystère, et le film tente de le lever, sans y parvenir vraiment. On n'est pas plus avancé sur le « pourquoi », finalement.

Il est par ailleurs dommage que l'on n'en sache pas un peu plus sur Chapman. L'histoire avec sa femme m'a réellement laissée sur ma faim, et je pense que cela aurait permis de le cerner davantage. Le but n'est pas de nous le rendre sympathique (de toute façon cela ne marcherait pas évidemment et le film n'essaie pas), mais de comprendre l'incompréhensible. Et comme on connaît déjà la fin -c'est un peu comme le Titanic, ma foi-, autant avoir des trucs à se mettre sous la dent, non ? En ce sens et même si j'ai apprécié, je pense que le film aurait pu encore être meilleur.

On lui a reproché de ne justement pas répondre au mystère, au pourquoi. De toute miser sur un acteur et sa transformation physique. D'être trop contemplatif, trop gris (jusque dans l'image)... Moi, c'est pour tout cela que j'ai apprécié le film, comme quoi, les goûts et les couleurs ^^'... Après je reconnais que le rythme est si lent qu'il n'aurait pas fallu que Chapter 27 dure plus que cela, mais bon. Je ne regrette pas de l'avoir vu, en tous les cas.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nephthys 17/04/2014 11:58

C'est une sacrée performance du Jaja ça c'est clair. Je l'ai vu il y a qq années.
Par contre va falloir qu'il arrête de faire le yoyo le Jaja parce que dans Dallas Buyers Club il m'a vraiment fait mal à être si maigre...
Contemplatif c'est pile le mot pour ce film !

Marluuna 21/04/2014 01:14

Tu m'étonnes ! Dallas Buyers Club, ça faisait limite mal à voir ><

alex 01/04/2014 21:53

d'habitude je n'aime pas trop les films où il ne s epasse pas grand chose mais là j'ai vmt apprécié. Jared porte à lui seul le film c'est certain et j'aime beaucoup le fait qu'on ait son regard à lui qu'on sache ce qu'il pense c'était plutôt bien fait.. ça ne me dérange pas qu'il n'y ait pas de réponses au pourquoi. C'est un sociopathe comment expliquer rationnellement ça aurait été difficile il me semble. Juste oui pourquoi ne pas avoir développer plus l'histoire avec sa femme...

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche