Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Attention, spoilers !

 

Article sur la série et sur la saison 7

Dexter, c'était bien. On n'enlèvera pas le fait que ce fut une grande série, avec un super concept de base et de bons personnages. De bonnes saisons aussi (la quatrième, fabuleuse), que je reverrai avec plaisir. Mais alors il faut bien que je le dise à un moment donné : la saison 8, c'était pas ça. Vous voyez, je ne faisais pourtant pas partie des gens qui n'aimaient plus série depuis la saison 7, voire même 6 ou 5. Je préférais les 4 premières saisons, mais dans une moindre mesure, j'ai quand même encore apprécié la série après. Mais la saison 8, non, même pour moi ça a sonné le glas. Disons qu'elle partait bien, j'ai accroché au début, mais alors après on m'a totalement perdue, jusqu'au dernier épisode qui n'a pas été à la hauteur. Et c'est un euphémisme, que de dire cela.

L'atout de la saison ? Charlotte Rampling. Je n'aurais jamais cru dire cela étant donné que je ne suis pas exactement fan de cette actrice, mais pourtant, voilà à quoi on était rendu... Le rôle de Vogel était intéressant, et Rampling était très bonne, à n'en pas douter. Je ne suis pas certaine d'apprécier tout ce que ce rôle a amené à la mythologie de Dexter, par contre. Apprendre qu'elle est son « créateur » remet un peu en question le statut de Harry et les fondamentaux, et je ne sais pas si c'est une bonne chose. Je manque encore un peu de recul pour en juger, il faudrait que je revoie la saison 8 -et je n'en ai pas envie pour le moment- voire la série dans son ensemble... Le souci c'est que ce fut une des rares bonnes idées qu'on ait eu à se mettre sous la dent. Le « méchant » de la saison, je suis un peu passée à côté clairement (rendez-nous Trinity !), et alors je n'ai pas du tout adhéré à Hannah et son come-back. J'aime bien Yvonne Strahovski mais je n'ai jamais trop aimé son personnage dans Dexter (qui pourtant a apporté quelque chose au personnage de Dexter, je ne le nie pas du tout), mais ça allait encore. Enfin pour être honnête là, ce n'est pas Hannah en soi qui m'a posée problème, c'est ce qu'elle amène. La fuite programmée de Dexter, les risques insensés qu'il prend pour elle, aux dépends même de Debra... Ca m'a gonflée au plus haut point. Heureusement que la série n'a pas fini là-dessus sinon je n'aurais pas aimé du tout. Enfin ce n'est pas que j'ai été fan de la fin qu'on a eu, de toute manière. Et puis le faux suspens en bus quand Hannah s'enfuit, bon... Ca n'a pas aidé à m'enthousiasmer.

La saison 8 m'a donnée satisfaction sur un point : le traitement de Debra. Du début à la fin, j'aurais aimé ce personnage qui fut bien écrit, et remarquablement joué par Jennifer Carpenter. Debra, rien ne lui aura été épargné. Sa fin n'a donc rien d'étonnant, même si elle est va tellement vite que ce n'est pas très émouvant voire même un peu ridicule (ce symbolisme avec le drap blanc et tout, c'était too much), ce qui est dommage parce que Debra le méritait amplement. Mais en tout cas la saison se penche sur une Debra détruite, qui n'assume pas son choix sur lequel se finissait la saison 7 : tuer LaGuerta pour sauver Dexter. Elle a quitté la police pour aller dans le privé et sa vie sombre dans l'alcool et la drogue. Elle était quelqu'un de droit, et son geste lui a prouvé que non -c'est ce qu'elle se dit-. Debra semble donc définitivement partie, et sa relation avec Dexter semble être morte elle-aussi. La saison 8 va parler de cela, montrer les progrès, les reculs que leur relation connaît... Et sur ce point c'était très bien. J'ai tellement aimé Debra... Il était temps que la série se termine, mais elle me manquera. Et je resterai malgré tout amère quant à la fin qu'on lui a réservé...

On ne pourra pas non plus enlever la très bonne performance, de bout en bout, de Michael C. Hall, qui jouait un Dexter étonnant. Ce qu'il a fait durant ces 8 saisons, était tout bonnement excellent. Il a pu à peu près tout jouer sans jamais faillir. Son personnage a suivi une évolution progressive au fil des saisons selon qu'il apprenait peu à peu. Je n'ai pas revu la saison 1 depuis des années mais je pense que cela me choquerait de la revoir, quand je me souviens comment était Dexter au début. Froid, dénué de tout sentiment, faisant constamment semblant... Il a fait du chemin depuis, dans son approche de ce qui au départ n'était qu'une couverture, dans ses rapports au fameux code instauré par Harry, etc... Il est d'autant plus dommage que la fin ne rende pas justice à son personnage, alors. J'ai bien compris qu'on essayait de glisser une sorte de morale, du genre il a conscience d'être mauvais alors il se coupe de tout et ne veut pas gâcher la vie des deux seuls êtres qu'il aime et qui sont en vie... Mais bon, là non plus, je n'ai pas exactement adhéré...

Je ne sais pas ce qui a pu se passer pour qu'on en arrive à une telle fin. C'est certain, ça doit être très dur de finir une série, surtout une comme Dexter. Mais en arriver à une telle fin, qui n'est pas bonne ni sur le fond ni sur la forme, c'est un peu dingue... J'aurais tant voulu qu'elle soit marquante, inoubliable... Et même en n'ayant pas forcément été ravie par la saison 8, j'y croyais encore... C'est dommage. Moi j'aurais voulu voir Dexter rendre des comptes face à tous ceux qu'il a berné toutes ces années, à commencer par Batista ou encore Mazuka ou Quinn. Je me suis souvent demandée comment j'aurais aimé que cela finisse et je n'avais pas de vraie réponse, mais en fin de compte j'aurais aimé qu'il en réponde. Surtout que à un moment donné c'est évident, on se demande comment Batista ou Quinn (qui en plus s'est racheté à mes yeux cette saison parce qu'il m'a plu, alors que les saisons d'avant il me saoulait plus qu'autre chose...) font pour ne pas voir qui il est vraiment, de quoi il est capable...

Evelyn Vogel (Charlotte Rampling) venant bouleverser un peu le monde et les acquis de Dexter, pourquoi pas ? Mais après, tout est un peu parti en live, ou alors c'est moi qui n'ait pas su me mettre dedans, je ne sais pas... Et encore, quand je regardais la saison au fil de sa diffusion, j'ai l'impression que j'adhérais davantage que là, maintenant que j'y repense. Décidément, il faudra quand même que je revois tout cela.

Mais -pour moi au du moins- même si la fin de la série n'est pas ce que j'escomptais, même si la dernière saison n'est pas à la hauteur, ça n'enlèvera pas le reste. Dexter fut une série de qualité, qui nous a amené des personnages et des situations terribles, qui m'ont scotchée à mon écran plus d'une fois, et pour cela, le bilan ne peut être négatif. Ça reste une série incontournable, qu'on le veuille ou non.

Tag(s) : #Séries occidentales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :