Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 00:06

Pour la seconde fois cette semaine, je vais causer de Doctor Who. Ce n'est pas très diversifié, mais tant pis ^^ ! Nous sommes dans une semaine sur les aliens, alors quoi de mieux ?

Quand je refais un épisode de Doctor Who (ce qui arrive euh... de temps en temps disons ^^), je constate que les mêmes épisodes reviennent assez souvent. Et parmi eux -il n'est bien sûr pas le seul-, Midnight est en bonne position. Il s'agit de l'épisode 10 de la saison 4, saison avec David Tennant dans le rôle du Docteur et Catherine Tate dans le rôle de Donna Noble (celle-ci n'apparaissant qu'à la toute fin de l'épisode), son amie.

Causons un peu de l'épisode, donc, pusique c'est celui-là que j'ai choisi !

Le Docteur se trouve à bord d'une navette, en partance pour une planète en orbite autour d'un soleil, et dont la lumière est mortelle... Le voyage est assez long et il le fait seul, puisque Donna a préféré rester sur place, se reposer. Il est rare de voir le Docteur sans son compagnon, mais cela change un peu le schéma, et puis rappelons-nous de l'excellent épisode « Blink » en saison 3, où le Docteur et Martha étaient pratiquement absents ! Comme quoi...

Mais revenons à nos moutons. Pour tuer le temps, le Docteur va papoter avec d'autres passagers... On notera 6 personnes, 7 plutôt, avec l'hôtesse de la navette (et les pilotes, mais je ne crois pas qu'on les voit, ou alors c'est très rapide, ça je ne sais plus). Il y a une famille -la mère, le père et leur fils Jethro-, un scientifique et son assistante, et une femme d'affaires. L'épisode démarre réellement lorsque la navette s'arrête tout à coup, sans raison apparente. De là jusqu'à la fin de l'épisode, on sera dans un huis-clos et de base, ce genre m'enchante. C'est aussi pour cela que j'aime cet épisode. Ça et son ambiance.

Les secours sont appelés pour que l'on vienne les dépanner, mais on semble bien parti pour attendre... Sauf que c'est Doctor Who, et qu'on n'attend jamais bien longtemps, dans cette série (enfin nan, ça dépend pour quoi...). Mais voilà qu'on frappe à la porte, ce qui est légèrement flippant puisque la navette est quand même dans l'espace, que personne ne semble frapper les parois depuis l'intérieur, donc... La tension monte donc d'un cran, et là forcément, comme dans tout bon film d'horreur, les lumières s'éteignent brutalement. L'autre partie de la navette où se trouvaient les pilotes, part voir ailleurs si c'est pas mieux, donc les passagers sont livrés à eux-mêmes. Voyez un peu le tableau : seuls au milieu de nulle part, avec une navette qui part en morceaux, des bruits bizarres et plus de loupiotes... Ca donne envie d'y passer ses vacances, tiens.

Les lumières revenus, on s'aperçoit que l'un des passagers, Sky -la femme d'affaires-, est recroquevillée dans un coin. Le Docteur commence à lui parler et Sky se met à répéter tout ce qu'il dit, ainsi que les autres personnes présentes. Sky init même par parler en même temps qu'eux, comme si elle savait à l'avance ce qu'ils allaient dire. Evidemment la panique s'accroît tandis que le Docteur est très intéressé... A ce stade, j'ai envie de dire deux choses. La première, c'est que cette idée d'une personne qui répète tout ce qu'on dit, et qui finir même par parler en même temps, est assez géniale je trouve. C'est très simple sur le principe, mais c'est vraiment flippant. La seconde, c'est que Lesley Sharp, qui joue Sky, est assez terrible. L'idée est bonne, mais c'est aussi elle, qui sait merveilleusement bien la mettre en oeuvre. Elle a vraiment un regard flippant je trouve !

Ici, les réactions sont très intéressantes à observer, et pas très flatteuses pour les humains. Le Docteur a toujours apprécié les êtres humains, mais là, ils ne sont pas sous leur meilleur jour. En effet, Sky leur fait si peur à présent que certains ne sont pas contre la balancer purement et simplement par-dessus bord. A présent -et c'est dingue pour moi de ne pas en avoir parlé avant-, citons quand même dans le rôle de Jethro, le fils « gothique » du couple, Colin Morgan. Lequel s'est plus tard distingué dans le rôle de Merlin, dans la série anglaise du même nom. Et sachez que colin Morgan, il est génial lui-aussi (bon pas ici, car dans Midnight il n'a qu'un rôle mineur, mais en général il l'est !). Voilà, ça c'est fait.

Donc, alors que tout le monde est à pas grand chose de jeter Sky hors de la navette, le Docteur essaie évidemment de les calmer, et ce faisant, braque les regards sur lui. Voilà donc que certains commencent à se demander qui il est, finalement, ce type qui leur donne des directives et qui ne donne pas de vrai nom... D'autant que c'est le moment que choisit Sky pour ne plus répéter que ce que dit le Docteur. Et là arrive ma scène préférée, parce qu'elle me fait marrer et que j'adore Tennant et ses yeux de dingue ^^. Il se met à parler à toute vitesse, à dire n'importe quoi et plein de choses en vrac (comme le nom de ses anciens compagnons par exemple), et non seulement Sky parle en même temps que lui, mais en plus elle parle avant lui, désormais. Super bizarre. Et ce n'est pas fini : les choses finissent par s'inverser : Sky redevient celle qu'elle était au début de l'épisode, tandis que c'est le Docteur maintenant, qui répète ce qu'on lui dit. Et du coup, c'est lui que les passagers veulent jeter par-dessus bord maintenant ! C'est une idée fixe, ma parole ! Seules l'assistante du scientifique (qui est juste imbuvable, en passant) et l'hôtesse de la navette semblent plus futées car elles pensent toujours que c'est Sky qui est à l'origine de tout ceci... Du coup, l'hôtesse ouvre la porte de la navette et saute, en emportant Sky avec elle. J'ai toujours eu l'impression que cette scène se passait en un battement de cil, tant tout semblait mal barré. J'adore ça parce que techniquement on est à peu près sûrs que le personnage principal d'une histoire ne va pas mourir (quoique certaines séries ont montré que...), mais pourtant l'épisode arrive quand même à nous faire craindre pour sa vie. Quand ils attrapent le Docteur, on sait qu'ils iront jusqu'au bout et qu'ils le jetteront dehors sans vergogne et la situation est vraiment stressante je trouve !

Le reste de l'épisode se passe dans le silence, le temps que les secours viennent sortir de là tout ce petit monde, et que le Docteur retrouve une Donna qui ignore tout de ce qu'il vient de vivre.

A noter encore pour la petite histoire que dans cet épisode comme dans d'autres de la saison 4, Rose Tyler, la compagne des saisons 1 et 2 apparaît furtivement sur les écrans de télé.

J'aime cette épisode parce que le décor est unique, petit, et que ce genre d'ambiance me plaît toujours. Je l'aime aussi parce qu'il est oppressant, original et unique, dans la trame de la saison 4. et ce qui me plaît aussi, c'est de montrer comment sont les hommes, quand ils affrontent ensemble une situation critique, enfermés de la sorte. Et ce n'est pas très joli à regarder, mais c'est à mon sens assez juste... C'est vraiment un épisode que j'aime revoir parce qu'il résiste aux multiples visionnages : à chaque fois, je suis toujours aussi stressée ! ^^

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Reviews d'épisodes
commenter cet article

commentaires

alex 12/12/2013 11:30

un excellent épisode , j'adore les huis clos ! l'actrice qui fait Sky est juste trop flipante . Quand elle répète et parle même avant le Dr , c'est assez impressionnant! avec ses gros yeux en plus , trop stressant.
J'ai cru que tu n'allais pas parler de Coliiiin dis dont! c'est vrai que son personnage n'est pas des plus importants , mais il se doit d'être cité! un épisode que j'apprécie toujours de revoir :)

Marluuna 12/12/2013 18:22

Ah l'actrice est géniale, c'est sûr. Elle faisait d'ailleurs une série qui s'appelle After Life et que j'aimerais bien voir...

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche