Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 00:07

Un one-shot de Chabouté publié chez Vents d'Ouest.

Ce one-shot regroupe plusieurs histoires sur les sorcières, comme le nom l'indique. Ancrées dans le monde rural, elles s'attachent à montrer que les hommes sont plein de superstitions et de croyances navrantes...

 

Chabouté est un auteur que j'apprécie beaucoup et dont j'ai lu pas mal de BD (toutes en fait, je crois bien). Ces œuvres sont toujours très désabusées et cyniques, et le moins que l'on puisse dire, c'est que la chute n'est pas souvent réconfortante. Il nous présente le côté noir de l'homme dans pas mal de ses séries (Purgatoire, Pleine lune, Zoé, etc...) avec pourtant une espèce de charme particulier, probablement dû aussi à son trait un peu charbonneux et au fait que ses séries soient en noir et blanc (ce qui n'est pas pour me déplaire, vue mon affection pour cela).

Sorcières est un peu différente comme série puisque ce sont de petites histoires articulées autour de ce thème commun, et non une histoire complète. Ce n'est pas ma série préférée, mais j'ai apprécié néanmoins. L'intérêt de cet album qui forme bel et bien un tout pourtant, c'est que chacune de ces histoires en filigrane, permet d'exploiter les croyances communes que l'on peut avoir, nos peurs, nos superstitions et notre ignorance aussi. En cela, l'homme n'apparaît pas de manière bien glorieuse, et là on retrouve la marque de fabrique de Chabouté. C'est aussi cette idée qui n'est pas nouvelle et qu'on a vu et revu dans nombre d'oeuvres connues (La Belle et la Bête, Notre-Dame de Paris, et j'en passe), à savoir que le monstre n'est pas toujours celui que l'on croit, et que l'homme le plus ordinaire est parfois le véritable monstre. Ce n'est pas que les histoires présentées soient les plus originales qui soient, d'autant que souvent c'est la chute qui fait tout (et là c'est plus ou moins réussi selon les histoires), mais ça se lit bien. Et puis fatalement avec ce genre de procédés, il y a de bonnes histoires, et d'autres qui le sont moins. Heureusement de manière générale, il y en a plus dans le positif. En plus j'aime bien l'ambiance « petit village replié sur lui-même », de toute manière, et là je suis servie puisque le côté rural fait tout le sel de ces histoires et accentue les croyances qu'il y a.

Comme d'habitude, le noir et blanc et le trait très brut de Chabouté sont là pour instaurer une ambiance lourde, surnaturelle et pas franchement reluisante. Un trait qu'en soi je n'apprécie pas forcément outre mesure, mais qui dans le contexte, est toujours très bien.

J'ai aimé cet album d'abord pour son thème général et ensuite pour l'angle choisi. Néanmoins si je dois être honnête, je ne conseillerai pas celui-là en premier, à quelqu'un qui souhaiterait découvrir Chabouté :). Par contre on y retrouve bien son cynisme et son humour noir entre les pages, donc là-dessus on n'est pas dépaysé :).

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans BD Franco-belges
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche