Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 12:30

Saiunkoku monogatari est un anime de 2 saisons d'une trentaine d'épisodes chacune.

L'histire se situe dans un royaume inventé, Saiunkoku.

Shuurei vit avec son père et Seiran, un jeune homme qu'ils ont recueilli étant enfant. La famille est désargentée bien que noble, mais Shuurei fait son possible pour participer à la vie de la famille.

Elle est un jour choisie pour devenir l'épouse de l'empereur, un homme réputé pour n'avoir que faire des affaires politiques, ni des femmes... Shuurei va prendre son nouveau rôle très au sérieux, dès son arrivée au palais.

 

A peine ai-je commencer l'article que ça y est, j'ai l'opening dans la tête ! «  Hajimari no Kaze » est une chouette petite chanson, douce, légère, qui m'est toujours restée en tête depuis la première fois que j'ai vu l'anime. Je ne peux pas dire que le reste de l'OST soit inoubliable, mais au moins l'opening vaut le coup !

Autre chose qui vaut bien le coup, c'est sans conteste la beauté de l'anime. Le chara-design est somptueux. Pourtant à la vitesse où les choses évoluent dans le monde des animes, on pourrait croire qu'un anime ayant déjà quelques années ferait pâle figure face aux plus récents, mais il n'en est rien concernant celui-ci. Shuurei est quand même très belle. Et il ne s'agit pas que des personnages d'ailleurs, les décors et les costumes sont très beaux également. Les kimonos de Shuurei, les tenues de l'empereur... Rien à redire, franchement, l'anime est un régal pour les yeux. Le tout n'est d'ailleurs pas sans rappeler la Chine impériale, dans les décors comme dans les costumes... Ce qui est plutôt une bonne chose d'ailleurs, parce que cette Chine là était vraiment chouette.

Le synopsis (cf. ci-dessus) n'est que le point de départ. Il arrivera à Shuurei et aux autres tout un tas d'aventures au cours des deux saisons que comporte l'anime. Nous sommes quand même dans un contexte idéal pour les intrigues de couloir, les trahisons etc... et j'aime bien cela aussi ^^.

Shuurei est un bon personnage féminin. Elle ne s'en laisse pas compter et n'hésite jamais à dire ce qu'elle pense tout haut et sans détours, alors qu'elle évolue quand même dans un milieu plutôt masculin et pas toujours favorable... Mais ce que j'ai aimé par-dessus tout le reste, c'est son intelligence. Elle ne se contente pas d'avoir un fort caractère et de l'ouvrir juste pour l'ouvrir : elle est quelqu'un qui veut savoir de quoi elle parle. En arrivant au palais, tout de suite elle va se documenter sur les affaires, la situation du pays etc... Elle veut savoir, comprendre, afin de pouvoir aider. Et même avant de se retrouver là, elle étudiait dur pour devenir haut fonctionnaire, fonction pourtant interdite aux femmes. C'est en cela qu'elle est intelligente, et que c'est un personnage appréciable. Après, elle a bon cœur et elle est courageuse, mais c'est quand même ce trait de caractère là que j'ai préféré chez Shuurei.

J'ai bien aimé Seiran aussi. C'est un jeune homme qui enfant, a été recueilli par le père de Shuurei et qui a grandi avec cette dernière (et en cela, il se sent redevable envers cette famille). Aujourd'hui il tient un peu le rôle d'ami et garde du corps, dans la mesure où il n'est jamais bien loin d'elle. Le mystère sur son identité réelle avant qu'il ne vienne dans cette famille n'en est pas vraiment un, car il est assez facile de deviner qui est réellement Seiran. Mais peu importe, cela ajoute de l'intérêt pour l'histoire et pour le personnage, à plusieurs reprises. Et puis j'aime bien Seiran de toute façon, mais il faut dire aussi que j'ai un gros faible pour ce genre de personnages. Un peu comme dans les dramas, les personnages typiques de gardes du corps, qui protègent l'héroïne coûte que coûte et se pâment sans que celle-ci ne se rende compte de rien... Bon fort heureusement, ici Seiran ne se limite pas à cela, c'est lui-aussi un garçon intelligent et intéressant par ailleurs.

Ryuuuki quant à lui, est un empereur bien particulier ! Il a cette réputation de préférer la compagnie des hommes, chose totalement fausse mais qu'il ne dément pas, afin d'éviter de se marier. Et il semble également se moquer des affaires du royaume, préférant la détente à la politique. La venue de Shuurei au palais va profondément changer les choses pour lui. Elle s'intéresse, elle a soif d'apprendre, et elle va l'inciter à faire de même. C'est vraiment à son contact, et pour elle, que Ryuuki va évoluer. Dès le départ il est quelqu'un d'attachant de toute façon, mais de trop superficiel pour tenir la comparaison face à Seiran. Mais il évolue tant au fil du drama, il se montre sous un nouveau jour, que finalement c'est un personnage tout aussi intéressant. Il n'est plus le même, arrivé à la fin de l'anime.

L'anime a en outre soigné son histoire, en créant de toutes pièces ce royaume (enfin à la base, il y a un manga derrière l'anime ^^), qui porte justement le nom de Saiunkoku, avec des provinces d’importance variable. Et dans ces provinces, des familles fondatrices, chacune avec leurs particularités. Les alliances se font ou se défont, faisant ainsi bouger le monde dans lequel on évolue. Les codes et les mœurs sont calqués sur la Chine impériale il est vrai, et cela change un peu, dans le monde des animes. On peut voir une culture différente des animes se passant au Japon (ou en Occident), et même graphiquement cela change. C'est aussi pour cela que j'ai apprécié Saiunkoku monogatari. L’anime peut cependant dérouter parce qu’il est décomposé en arcs (jusque là rien d’innovant), mais sans réel fil rouge (si ce n’est le fait que Shuurei s’impose dans son pays). A chaque fois il y a des missions à mener à bien, qui feront évoluer Shuurei et lui apporteront la reconnaissance.

Moralité : la romance n’est pas le plus important dans cet anime, qui a construit un vrai monde avec ses codes, et qui est bien plus intéressant à cet égard. L’ascension de Shuurei est intéressante à suivre également. Et puis je le redis mais ça ne mange pas de pain : cet anime est un régal pour les yeux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche