Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 00:03

Une série créée par Jimmy McGovern, avec :

Christopher Eccleston : Willy (S1E01)

Mackenzie Crook : Buckley (S1E02)

Peter Capaldi : Frank (S1E03)

Andy Serkis : Liam (S1E04)

Marc Warren : Kenny (S1E05)

Naomie Harris : Alison (S1E06)

Sean Bean : Simon/Tracie (S2E01)

Olivia Colman : Sue (S2E02)

Robert Sheehan : Stephen (S2E03)

Anna Maxwell Martin : Tina (S2E04)

 

Série en deux saisons.

Chaque épisode est indépendant (à l'exception de 2-3 épisodes en saison 2, qui ont un lien) et nous raconte un accusé en attente de son verdict. L'épisode consistera dans le fait de nous montrer ce qui a conduit cette personne sur le banc des accusés.

 

Chaque épisode de Accused se construit de la même manière : d'abord, un homme (ou une femme) assis sur le banc des accusés, en attente de son verdict. L'épisode à coups de flashbacks, nous expliquer comment cette personne a pu en arriver là, en revenant par moments sur le présent, nous montrant ainsi les témoignages d'autres personnes ou bien les dires de l'accusé lui-même. L'histoire est à chaque fois très désabusée voire extrêmement sombre, et parfois injuste aussi. C'est-à-dire que l'accusé, parfois a certes commis un crime, mais quand on voit les raisons de ce crime, on a de la compassion pour lui. C'est pour par exemple ce soldat qui a fini par tuer son sergent qui était une vraie ordure... Pour cette mère qui met le feu au lieu où son fils a trouvé la mort... Ce qu'ils font n'est pas bien, c'est sûr, mais on peut sinon comprendre, au moins expliquer pourquoi ils en sont arrivés là. Et c'est vrai que du coup, parfois le verdict « coupable » tombe, avec une sentence lourde, qui nous chiffonne aussi parce qu'on se dit que peut-être, cette personne ne méritait pas cela...

La construction des épisodes étant identique, on pourrait craindre la lassitude sur le long terme. Mais ce n'est pas le cas, en raison notamment du faible nombre d'épisodes, je pense (6 pour la première saison, 4 pour la seconde). J'ignore, au passage, si la série va s'en tenir là ou si une troisième saison est prévue (ah, on me dit dans l'oreillette qu'une saison 3 serait annoncée ! Cool !). Comme chaque histoire est unique, le schéma a beau ne pas changer, on s'intéresse quand même. Et ensuite, c'est un peu comme True Love, une autre série anglaise aux épisodes indépendants : on va plus ou moins accrocher aux histoires. Je sais que par exemple, le tout premier épisode de la série est un de ceux que j'aime le moins, simplement parce que ce n'est pas l'histoire qui m'a le plus touchée. J'ai préféré par exemple l'épisode 6, saison 1, ou le premier et le 2 de la saison 2. Ca, c'est une question de sensibilité j'imagine, quand les histoires nous touchent plus ou moins. Mais globalement de toute façon, aucun épisode ne m'a déçue parce que c'était toujours bien raconté, poignant, et bien interprété. Cela faisait mouche à tous les coups.

Car je suppose que les amateurs de séries anglaises (voire de cinéma aussi, pour certains) auront noté les noms en début d'article. On a quand même du beau, du très beau monde. Et même si les noms ne vous disent rien, rassurez-vous : les têtes vous diront quelque chose ! De Boromir au Docteur n°9 (ainsi que n°12 d'ailleurs, en la personne de Peter Capaldi) en passant par Gollum et tant d'autres... On les connaît, ces gugusses. Il n'y a guère que dans le dernier épisode de la saison 1 et de la saison 2, que je ne connaissais vraiment aucune tête. Et tous ces acteurs sont bons. « Bons » est même un mot faible, quand on voit la performance de certains. Ils jouent tous extrêmement bien et je pense que la qualité de la série repose sur du 50-50 : moitié dans l'écriture, moitié dans les acteurs. L'un ne serait pas aussi bon sans l'autre, pour le coup. Et je parle de ces acteurs que je connais, mais ne boudons pas non plus les acteurs secondaires, qui eux-aussi font toujours un job impeccable.

robert-sheehan-accused.JPG

 

Je crois que je vais retenir notamment la performance d'Olivia Colman (découverte avec l'excellente série Broadchurch dont j'avais parlé ici), bouleversante de ce rôle d'une mère privée de son enfant... Et celle de Sean Bean, en travesti (j'ai galéré 15 minutes avant de reconnaître que c'était ce vieux Ned Stark !), absolument génial. Ce sont peut-être les deux qui m'ont le plus scotchée, mais encore une fois, tout le monde était à la hauteur. Et je trouve génial de pouvoir se soucier du sort de ces personnages, d'être à fond derrière eux, alors que quand on y pense, on ne reste avec eux que le temps d'un seul épisode, soit moins d'une heure !

Ce qui est appréciable dans la série aussi, c'est ce côté résolument non manichéen. C'est-à-dire qu'on n'est pas là pour dire que untel est coupable parce qu'il est méchant, ou inversement. Les choses sont plus compliquées que cela et de fait, bien plus intéressantes. Cela induit également une véritable noirceur comme -j'ai l'impression, du moins-, seuls les anglais savent le faire en série. Des trucs glauques, dérangeants (Broadchurch, si tu nous regardes...)... Il n'y a que chez les anglais que je vois ça. Et même une fois le verdict tombé, la décision irrévocable donnée, Accused ne nous dit jamais que l'accusé (ou l'acquitté) a eu raison de faire ce qu'il a fait. Ou qu'il a eu tort. A nous de nous faire notre idée face aux faits qu'on nous a présenté. Il y a en plus ce suspens, non seulement par rapport au verdict, mais d'abord aussi par rapport à ce que l'accusé a fait. Car au début on ignore même de quoi il est question : ce sont les flashbacks qui nous l'apprendront. Et c'est déroutant parce qu'à mi-chemin d'un épisode on peut se dire « ah ok j'ai compris, il a fait ça »... alors que non en fait, ce n'est pas du tout ça. Cette façon de faire permet au spectateur d'être happé jusqu'à la dernière minute de chaque épisode, parce qu'on veut savoir, et tout savoir.

L'ambiance est particulière, il est vrai. Mais c'est une jolie réussite, que cette petite série, pour toutes les raisons que j'ai pu évoquer. Elle est courte (10 épisodes au total jusqu'ici) et même si une saison 3 doit voir le jour, ce n'est pas gênant : les personnages étant différents à chaque épisode, ce n'est pas comme une suite que l'on attendrait. En tout cas j'engage quiconque a un peu de temps devant lui et l'envie de voir de belles performances, à se lancer dans Accused.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alex 19/10/2013 12:19

Je la note dans ma longue liste : mais vu qu'elle est courte why not :) et il y a sacrément du beau monde dis dont !

MArluuna 20/10/2013 00:51

Vi ça ne te prendra pas longtemps ^^

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche